1 min de lecture Euro 2016

France-Portugal : pourtant, le bus "Champions d'Europe" des Bleus était prêt

Un automobiliste a pu apercevoir le véhicule apprêté pour les Bleus en cas de victoire finale.

Les Bleus sont abattus après leur défaite 1-0 face au Portugal
Les Bleus sont abattus après leur défaite 1-0 face au Portugal Crédit : Valery HACHE / AFP
Maxime Magnier

Pour la finale qui se jouait dimanche 10 juillet au soir à Saint-Denis, la Fédération française de football (FFF) avait tout prévu... jusqu'au véhicule qu'auraient pu emprunter les Bleus pour fêter leur éventuel sacre avec leurs supporters. Un bus à impériale aux couleurs de l'équipe de France et flanqué d'inscriptions équivoques célébrant la victoire.

Quelques heures avant le match face au Portugal, un jeune homme arpentant une route départementale bretonne a eu la surprise d'être dépassé par l'autobus en question. On pouvait notamment y lire "Merci" et "Champions d'Europe 2016" respectivement inscrits à l'arrière et sur le côté.

Même s'il a précisé ne pas avoir plus de renseignements sur le véhicule, il a raconté qu'il avait vu ce dernier le doubler sur la route D173 et qu'il venait "probablement d’une petite ville du sud". Malheureusement pour eux et pour leurs supporters, les Bleus n'auront jamais l'occasion d'inaugurer ce moyen de transport customisé, qu'on ne devrait plus revoir sur les routes françaises.

Internet fait son enquête

Sur la toile, la vidéo de l'automobiliste a été largement partagée et les internautes ont rapidement fait le lien avec un autre autobus. Observé sur une route de Bretagne, celui de l'équipe de France semblait pouvoir appartenir à Podiocom, une entreprise de Janzé, en Ille-et-Vilaine, qui fournit à Rennes des bus à impériale destinés à divers événements festifs.

À lire aussi
Pascal Praud Euro 2016
Euro 2016 : "Voilà un train qui est arrivé en avance", se félicite Pascal Praud

Or, en 2014, la société bretonne avait déjà décoré un tel véhicule en prévision d'une autre occasion : la possible victoire du Stade Rennais lors de la finale de la Coupe de France de football édition 2013-2014, finalement remportée par le club voisin, l'En Avant Guingamp.

Par comparaison des plaques d'immatriculation des photos des deux moyens de transport et grâce aux renseignements de la compagnie bretonne, le mystère s'est éclairci : il s'agissait bel et bien du même bus, à nouveau décoré inutilement. Il n'en fallait pas plus à certains pour évoquer une possible malédiction.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Euro 2016 Football Bleus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants