1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. France-Biélorussie : qualification directe ou barrages, les différents scénarios
2 min de lecture

France-Biélorussie : qualification directe ou barrages, les différents scénarios

ÉCLAIRAGE - La victoire en Bulgarie assure les Bleus d'une place parmi les deux premiers dans le groupe A de la zone Europe. Mais seule la première offre un billet direct pour le Mondial 2018 en Russie.

Antoine Griezmann avec les Bleus en septembre 2017
Antoine Griezmann avec les Bleus en septembre 2017
Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune

Pour reprendre la métaphore footballistique, il n'y a plus qu'à pousser la balle au fond. Trois jours après avoir assuré l'essentiel en Bulgarie (0-1), l'équipe de France sera automatiquement qualifiée pour la prochaine Coupe du monde (14 juin-15 juillet) si elle gagne contre la Biélorussie, mardi 10 octobre au Stade de France (20h45), quel que soit le score et quel que soit le résultat de la Suède aux Pays-Bas.

Avec un point d'avance sur les Scandinaves avant la dernière journée dans ces éliminatoires (20 contre 19), les Bleus termineront également en tête s'ils obtiennent le même résultat que leurs principaux concurrents, même un nul ou une défaite.

Rappelons que le premier du groupe valide sa participation au Mondial et que le 2e disputera un barrage sur deux matches mi-novembre (aller entre le jeudi 9 et le samedi 11, retour trois jours plus tard).

Les Bleus barragistes si...

Pour que les Bleus se retrouvent dans la même configuration qu'en 2009 et 2013 - à chaque fois avec une issue heureuse contre l'Irlande et l'Ukraine -, il faut que la Suède fasse match nul et compte sur une victoire biélorusse, ou qu'elle gagne et que la France soit accrochée. Dans le premier de ces deux cas, les Suédois reprendront la première place grâce à une meilleure différence de buts (+19 contre +11 aux Français actuellement), critère numéro 1 pour départager deux équipes à égalité de points. Dans le second ils compteront 22 points contre 21.

Les Suédois peuvent aussi être dépassés in extremis par les Pays-Bas, mais il faudrait pour cela que les Bataves (3es du groupe avec 16 points) s'imposent au moins par sept buts d'écart à Amsterdam. Pourquoi sept ? À la fois pour revenir à hauteur à la différence de buts (+19 contre + 7 avant cette "petite" finale) et au nombre de buts marqués (deuxième critère en cas d'égalité). Le nul (1-1) concédé par les Suédois à domicile en septembre 2016 ferait alors pencher la balance du côté néerlandais.

À écouter aussi

Les partenaires d'Arjen Robben veulent croire au miracle. Ceux d'Antoine Griezmann ont leur destin en mains face à la 77e nation au classement FIFA. Certes, les Biélorusses avaient tenu tête aux Bleus il y a un an (0-0) à Borisov, mais depuis ils n'on récolté que quatre points dans ces éliminatoires et affichent trois défaites lors de leurs trois derniers matches. Aux Bleus, une dernière fois, de faire le travail. Ils ont aussi le droit de renouer avec le spectacle avant de se retrouver au tirage du 1er décembre (désignation des groupes du Mondial) plutôt qu'à celui du 17 octobre (barrages).

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/