4 min de lecture Football

Football Leaks : trois questions pour comprendre le scandale

"Mediapart" révèle ce vendredi une affaire de fraude fiscale et de blanchiment d'argent impliquant plusieurs joueurs liés à l'agent portugais Jorge Mendes.

micro générique RTL Week-end Stéphane Carpentier iTunes RSS
>
Football Leaks trois questions pour comprendre le scandale Crédit Image : PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP | Crédit Média : Éric Silvestro | Durée : | Date : La page de l'émission
Maxime Magnier et Christophe Guirard

Après les "Panama Papers" ou les "Bahamas Leaks", un nouveau scandale de fraude fiscale vient d'être révélé par un consortium de douze médias européens, dont le site français Mediapart. Les "Football Leaks" révèlent un système d'évasion fiscale qui aurait permis la dissimulation de 188 millions d'euros aux autorités au profit de sept "bénéficiaires". 

Six joueurs et un entraîneur sont concernés les Portugais Cristiano RonaldoJosé Mourinho, Pepe, Ricardo Carvalho et Fabio Coentrao, et les Colombiens Radamel Falcao et James Rodriguez. Au cœur de ce système, un homme, le puissant agent de joueurs portugais Jorge Mendes. Celui-ci aurait mis en place pour chacun de ses clients un montage offshore d'évasion fiscale via des sociétés implantées dans des paradis fiscaux comme l'Irlande, la Suisse, les îles Vierges britanniques et le Panama.

1. Qui fait ces révélations ?

Cette enquête a porté sur plus de 18 millions de documents obtenus par l'hebdomadaire allemand Der Spiegel et analysé par les douze médias européens constituant l'EIC (European Investigative Collaborations), consortium d'investigation dont le site français Mediapart fait partie des membres fondateurs. Les membres de l'EIC sont les suivants : Der Spiegel (Allemagne), The Sunday Times (Royaume-Uni), Expresso (Portugal), El Mundo (Espagne), L’Espresso (Italie), Le Soir (Belgique), NRC Handelsblad (Pays-Bas), Politiken (Danemark), Falter (Autriche), Newsweek Serbia (Serbie) et The Black Sea, un média en ligne créé par le Centre roumain pour le journalisme d’investigation, qui couvre l’Europe de l’Est et l’Asie centrale. 

Soixante journalistes et huit informaticiens ont travaillé pendant plus de six mois sur ces documents, les étayant de nombreux témoignages. Les conclusions de cette enquête, qui ont dans un premier temps été présentées à tous les joueurs, agents et clubs impliqués, seront publiées progressivement dans les trois prochaines semaines

2. Quels joueurs et entraîneurs sont impliqués ?

À lire aussi
Tanguy Kouassi, jeune recrue du Bayern Munich Mercato
Mercato : le Bayern officialise l'arrivée du jeune Parisien Kouassi

Le Real Madrid est au cœur de ce scandale financier. Pas moins de quatre joueurs actuellement en contrat sont cités dans ce rapport. L'attaquant portugais du Real Madrid Cristiano Ronaldo, arrivé dans le club espagnol en 2009, aurait créé sa société offshore aux îles Vierges dès 2008, sur les conseils de son agent Jorge Mendes. Il aurait dissimulé depuis près de 150 millions d'euros dans des paradis fiscaux. Le défenseur portugais Pepe aurait lui aussi bénéficié dès 2007 d'une société aux îles Vierges britanniques.

À son arrivée au Real Madrid en 2014, la star colombienne James Rodriguez voit ses droits à l'image être rachetés par une société offshore crée par Mendes lui-même, pour ensuite être reversés au joueur au moment opportun pour que la somme ne soit pas incluse dans sa déclaration d'impôts de l'année suivante, lui faisant économiser près de 5 millions d'euros. Le défenseur portugais Fabio Coentrao, de retour cette saison au Real Madrid après un prêt à Monaco, a créé en 2011 sa société immatriculée, elle, au Panama.

Outre les deux anciens monégasques James Rodriguez et Fabio Coentrao, un autre joueur passé par le club de la principauté est dans le viseur. Il s'agit de Ricardo Carvalho : le défenseur portugais de l'AS Monaco aurait créé sa société en 2004, alors qu'il avait suivi à Chelsea José Mourinho. Enfin, la star de l'équipe et capitaine de l'AS Monaco cette année, Radamel Falcao n'échappe pas au scandale dévoilé ce vendredi 2 décembre. L'attaquant colombien a commencé à profiter de ce dispositif en 2011, au moment de son arrivée à l'Atlético de Madrid. Début 2016, il détenait près de 6 millions d'euros sur les deux comptes suisses de sa société offshore, et des sommes conséquentes sur des comptes à Miami et Monaco.

Enfin un entraîneur est également cité : José Mourinho. Le Special One n'échappe pas non plus au Football Leaks. L'entraîneur portugais aurait créé sa société offshore peu après son arrivée à Chelsea en 2004. Depuis une douzaine d'années, il aurait accumulé près de 12 millions d'euros sur le compte de cette société, sans qu'un euro ne soit déclaré au fisc.

Cristiano Ronaldo lors du match contre l'Atletico Madrid le 19 novembre 2016 Crédits : GERARD JULIEN / AFP | Date : 20/11/2016
7 >
Cristiano Ronaldo lors du match contre l'Atletico Madrid le 19 novembre 2016 Crédits : GERARD JULIEN / AFP | Date : 20/11/2016
Pepe, défenseur brésilo-portugais du Real Madrid Crédits : AFP/G.Julien | Date : 01/10/2013
Le célèbre entraîneur portugais José Mourinho, actuellement sans club, profite de son temps libre pour regarder des matches de la Coupe du Monde féminine Crédits : Tim Ireland/AP/SIPA | Date : 19/09/2016
Ricardo Carvalho (Monaco) - Portugal Crédits : BPI/Shutterstock/SIPA | Date : 08/06/2016
Fabio Coentrao sous le maillot du Portugal en juin 2014 Crédits : AFP/S.Honda | Date : 12/06/2014
Radamel Falcao, auteur d'un doublé contre Nancy Crédits : VALERY HACHE / AFP | Date : 05/11/2016
James Rodriguez : 75 millions d'euros Crédits : GERARD JULIEN / AFP | Date : 18/05/2016
1/1

3. Qui est Jorge Mendes ?

C'est certainement l'agent de footballeurs le plus influent au monde. Jorge Mendes, 50 ans, est un intermédiaire sportif comme il n'en existe aucun autre. Après des débuts en 1996 et le transfert du célèbre gardien portugais Nuno Espirito Santo vers le club espagnol du Deportivo La Corogne, il fonde sa propre entreprise de gestion de carrière de joueurs, Gestifute. Peu à peu, et grâce à ses contacts dans le milieu du ballon rond, il gagne en notoriété et attire dans ses filets de jeunes joueurs prometteurs tels que Ricardo Quaresma ou Cristiano Ronaldo. 

En 2004, Jorge Mendes franchit un nouveau cap. Le club londonien de Chelsea vient d'être racheté par le milliardaire russe Roman Abramovitch et les fonds alloués à la rubrique transferts sont colossaux. Or l'agent portugais a justement permis l'arrivée de José Mourinho sur les bords de la Tamise. L'entraineur, lisutanien lui aussi, vient de gagner la Ligue des Champions avec Porto quand son compatriote - et nouvel agent - l'envoie à Londres. Jorge Mendes place alors plusieurs de ses clients, comme Ricardo Carvalho, au FC Chelsea, et accroit encore un peu plus son influence dans le football.

C'est d'ailleurs le même type de schéma qui lui permettra d'édifier des équipes presque à lui tout seul, comme il le fait à Monaco dès 2012. À cette époque, le club de la Principauté vient d'être racheté par Dmitry Rybolovlev, un autre milliardaire russe et un ami de Roman Abramovich, le propriétaire de Chelsea. Jorge Mendes fait alors venir sur le Rocher des stars de son portefeuille, comme James Rodriguez, Radamel Falcao, Ricardo Carvalho, ou encore Leonardo Jardim, l'entraîneur actuel des rouge-et-blanc.Désormais, avec le scandale révélé par Mediapart, c'est tout l'empire Mendes qui pourrait vaciller. D'après le site d'investigation, l'agent portugais serait au cœur de l'affaire, notamment en ayant créé un montage fiscal permettant à ses clients de dissimuler une partie de leurs droits à l'image.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Football Fraude fiscale Cristiano Ronaldo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants