1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. FIFA : Michel Platini est ressorti du Tribunal arbitral du sport tout sourire
2 min de lecture

FIFA : Michel Platini est ressorti du Tribunal arbitral du sport tout sourire

REPLAY / REPORTAGE - Le président de l'UEFA espère voir sa suspension de 90 jours levée cette semaine. Il a plaidé sa cause mardi 8 décembre.

Michel Platini à Lausanne le 8 décembre 2014
Michel Platini à Lausanne le 8 décembre 2014
FIFA : Michel Platini est ressorti du Tribunal arbitral du sport tout sourire
01:08
Frédéric Perruche & Gregory Fortune

Michel Platini va t-il pouvoir reprendre son poste de patron du foot européen ? Le Français a en tout cas tenté mardi 8 décembre dans l'après-midi de convaincre le Tribunal arbitral du sport (TAS). Pour l'instant, le président de l'UEFA est suspendu jusqu'au 5 janvier à cause de ce fameux paiement de 1,8 million d'euros reçu de Sepp Blatter. La plus haute juridiction de la justice sportive doit rendre sa décision d'ici à vendredi 11 décembre.  

En attendant, c'est un Platini tout sourire qui est arrivé au siège du TAS, au volant de sa grosse berline noire, détendu et combatif. "Je ne dirai rien de plus que ce que je vous ai dit à vous : j'ai dit la vérité, toute la vérité et rien que la vérité. Je le jure", a-t-il lancé aux journalistes. L'audience a duré deux heures. L'ancien numéro 10 des Bleus, 60 ans, et ses deux avocats ont pu s'exprimer devant trois juges indépendants et vraisemblablement produire la note interne de l'UEFA datant de 1998 qui évoquait un contrat avec la FIFA de Sepp Blatter et un salaire annuel d'un million de francs suisses.

Vous savez que je n'aime pas les injustices. J'espère qu'on m'a bien entendu

Michel Platini

Cet élément est essentiel selon la défense du candidat à la succession du Suisse à la présidence de l'UEFA. Il prouverait sa bonne foi quand il a réclamé les deux millions de francs suisses impayés en 2011. Voilà ce qui pourrait expliquer pourquoi Platini était si confiant en sortant de l'audience. "Vous savez que je n'aime pas les injustices. J'espère qu'on m'a bien entendu", a-t-il déclaré, avant d'ajouter que ses avocats "ont été très bons" et qu'il "souhaite" être présent au tirage au sort de l'Euro 2016 samedi 12 décembre à Paris. C'est possible à condition que le TAS lève sa suspension provisoire de 90 jours au plus tard la veille.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/