1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. FIFA : le président de la FFF a voté Sepp Blatter
2 min de lecture

FIFA : le président de la FFF a voté Sepp Blatter

REPLAY - Noël Le Graët estime que Sepp Blatter, réélu président de la FIFA, est la "meilleure solution" par rapport au prince Ali.

Euro 2016 : "L'objectif, c'est le dernier carré" lance Noël Le Graët
Euro 2016 : "L'objectif, c'est le dernier carré" lance Noël Le Graët
Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Noël Le Graët, président de la FFF, a voté pour Sepp Blatter à l'élection présidentielle de la FIFA
01:07
Julien Absalon
Julien Absalon

Michel Platini, président de l'UEFA, avait appelé les associations européennes de football à soutenir le prince jordanien Ali bin Hussein pour faire barrage à Sepp Blatter à l'élection présidentielle d'une FIFA secouée par un scandale planétaire de corruption. Un conseil qui n'a pas été suivi par le président de la Fédération française de football (FFF). Son dirigeant Noël Le Graët a en effet confié avoir voté Blatterreconduit pour un cinquième mandat à la tête de l'institution. 

"C'est la vie. À un moment il faut choisir. J'étais parti avec l'idée de voter Blatter. Et j'ai voté Blatter", a déclaré samedi 30 mai le président de la FFF au micro de RTL après avoir expliqué dans les colonnes du quotidien L'Équipe que le Suisse "était la meilleure solution".

L'Europe de l'Ouest s'est déchaînée un peu trop, à mon sens, contre Blatter

Noël Le Graët, président de la Fédération française de football

L'attribution en mars dernier du Mondial féminin 2019 à la France, une première, semble avoir pensé dans le choix de Noël Le Graët. "Depuis que nous avons obtenu l'organisation de la Coupe du monde féminine, en 2019, nous travaillons très bien avec les salariés de la FIFA. On est en très bons termes avec les cadres de cette organisation", a-t-il expliqué au quotidien sportif.

De surcroît, l'homme à la tête du football français semble rejoindre l'avis de Jérôme Champagne exprimé vendredi 29 mai sur RTL et considère que Sepp Blatter est victime d'un procès d'intention de la part de l'UEFA, notamment : "Je pense que l'Europe de l'Ouest s'est déchaînée un peu trop, à mon sens, contre Blatter. Jusqu'à preuve du contraire, dans les affaires dont on parle, l'argent n'est pas sorti des caisses de la FIFA".

À lire aussi

Sur RTL, Noël Le Graët a ajouté à propos de Blatter et du scandale de corruption : "Étant donné la haine d'un certain nombre de personnes depuis quelques années, il serait déjà en prison s'il avait mis la main dans le pot. Je pense qu'il a sûrement été négligeant et peut-être pas suffisamment vigilant. Mais que lui ait participé ? Je n'y crois pas trop et je préfère garder ma ligne de conduite".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/