1 min de lecture FIFA

FIFA : Blatter affirme qu'il arrêtera "le 26 février, pas un jour plus tôt"

Le président démissionnaire, au cœur d'une tempête médiatique et sous le coup d'une procédure pénale, s'est exprimé dans le magazine allemand "Bunte".

Sepp Blatter le 8 février 2015
Sepp Blatter le 8 février 2015 Crédit : CARL DE SOUZA / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune
et AFP

"J'arrêterai le 26 février. Après ce sera terminé. Mais pas un jour plus tôt" : Joseph Blatter a une nouvelle fois rejeté l'idée d'un départ prématuré avant la date de la prochaine réunion du Congrès de la FIFA. "Je me battrai jusqu'au 26 février. Pour moi. Pour la FIFA. Je suis convaincu que le mal apparaîtra à la lumière et que le bien l'emportera", insiste le Suisse de 79 ans, six jours après la demande de démission immédiate formulée par quatre grands sponsors de l'organisation mondiale (Coca-Cola, Visa, McDonald's et Budweiser).
Sepp Blatter est par ailleurs visé personnellement depuis fin septembre par une procédure pénale suisse pour un versement présumé illégal de 2 millions de francs suisse (1,8 million d'euros) en faveur de Michel Platini, président de l'UEFA et favori, jusqu'ici, à sa succession. Il est également accusé par la justice d'avoir "signé un contrat défavorable" à la FIFA avec l'Union caribéenne de football (Concacaf). Il aurait vendu très en-dessous des prix du marché les droits de diffusion TV des Mondiaux 2010 et 2014.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
FIFA Corruption à la FIFA Sepp Blatter
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants