2 min de lecture FC Barcelone

FC Barcelone : transferts interdits jusqu'en 2016

Le Barça ne pourra plus recruter de joueur avant 2016, c'est la sanction qu'a confirmé le TAS ce mardi.

Le président du Barça, Josep Maria Bartomeu, lors d'une conférence de presse, le 24 janvier 2014, à Barcelone (archives).
Le président du Barça, Josep Maria Bartomeu, lors d'une conférence de presse, le 24 janvier 2014, à Barcelone (archives). Crédit : JOSEP LAGO / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Coup de tonnerre sur le FC Barcelone. Coupable d'infractions dans le recrutement de joueurs mineurs, le club catalan ne pourra pas enrôler de joueurs avant janvier 2016 ; une sanction confirmée ce mardi 30 décembre par le Tribunal arbitral du sport (TAS).

"Le groupe spécial a constaté que le FC Barcelone avait enfreint les règles concernant la protection des mineurs et l'enregistrement des mineurs qui fréquentent des académies de football", a indiqué le TAS. "En conséquence, la décision de la Fifa est confirmée dans son intégralité et la sanction demeure en vigueur", ajoute le tribunal. Le club espagnol devra donc également s'acquitter d'une amende de 374.142 euros.

Le Barça avait saisi le TAS après que la Fifa lui a infligé une interdiction de recrutement pour deux mercatos successifs. La Fifa reprochait en effet au Barça le recrutement de plusieurs mineurs, dont les transferts sont en principe interdits.

Des "erreurs administratives"

Cette sanction très lourde avait fait l'effet d'une bombe à Barcelone : la "Masia", centre de formation du club, est au coeur du projet blaugrana et plusieurs stars de l'équipe première qui en sont issus, comme Lionel Messi, Xavi ou Andres Iniesta, lui ont offert une renommée mondiale.

À lire aussi
Lionel Messi avec le Barça devant le Manchester City de John Stones le 1er novembre 2016 Mercato
Messi : Manchester City a toujours une longueur d'avance sur le PSG

Initialement, le Barça s'est montré très remonté contre la décision de la Fifa, se disant victime d'une "grave injustice" et lançant une campagne de communication avec pour slogan : "On ne touche pas à la 'Masia'".

Mais les dirigeants barcelonais ont un peu infléchi leur discours ces dernières semaines : ils avaient reconnu des "erreurs administratives" dans les cas incriminés et ont mis en avant la qualité de leurs programmes éducatifs.

Bartomeu en difficulté

Cette interdiction de transferts devrait compliquer la politique sportive du club, car certaines de ses recrues n'ont pas donné satisfaction, comme le latéral brésilien Douglas ou le défenseur belge Thomas Vermaelen. Et désormaisle Barça doit composer avec son effectif actuel.

Ce qui ne semble toutefois pas déranger l'entraîneur Luis Enrique, qui a assuré que le FC Barcelone tiendrait son rang même sans recours au mercato. "Bien sûr que le club pourra le supporter, pourquoi pas ?", avait-il lancé mi-décembre, jugeant que le niveau actuel de l'effectif lui permettrait de faire le gros dos.

Au final, la sanction semble surtout une épreuve pour le président Josep Maria Bartomeu, dont l'équipe dirigeante a été ébranlée par une série de scandales ces derniers mois. Donc sans transfert ronflant à faire miroiter aux supporteurs-membres, reste à savoir si il pourra se maintenir en poste jusqu'au bout de son mandat, sans convoquer des élections anticipées.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
FC Barcelone Justice Mineurs
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants