1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Europa League : Saint-Étienne et Bordeaux se sont baladés
3 min de lecture

Europa League : Saint-Étienne et Bordeaux se sont baladés

COMPTE-RENDU - Les Girondins de Bordeaux et l'AS Saint-Étienne se sont imposés 3-0 lors de leur 3e tour préliminaire aller d'Europa league.

Cheick Diabaté et Lamine Sané sous le maillot des Girondins de Bordeaux
Cheick Diabaté et Lamine Sané sous le maillot des Girondins de Bordeaux
Crédit : NICOLAS TUCAT / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

L'AS Saint-Étienne et les Girondins de Bordeaux ont réussi deux coups parfaits lors du troisième tour préliminaire aller de la Ligue Europa en s'imposant tous les deux 3-0. Si Bordeaux a fait le travail à domicile, les Verts ont quasiment les deux pieds en barrages après leur succès en Roumanie face à Târgu Mures. Une belle entrée en matière alors que le championnat de France ne débute que dans 8 jours, et que les deux clubs pouvaient montrer un manque de rythme sur le longueur d'un match. 

Hamouma a brillé, Gradel a joué

Saint-Étienne a pris une très belle option sur la qualification pour les barrages de l'Europa League en s'imposant (3-0) jeudi chez les Roumains de Târgu Mures en match aller du 3e tour préliminaire. Grâce à ces trois buts, dont un doublé de Romain Hamouma, les Verts seront très sereins pour le retour, qui se disputera jeudi prochain au stade Geoffroy-Guichard. 

L'ASSE a ouvert la marque en première période sur un tir lointain de l'Ivoirien Ismaël Diomandé après un mauvais renvoi de la défense roumaine sur un corner (24e). Les Stéphanois ont définitivement fait la différence dans une seconde période qu'ils ont très bien gérée, forts de leur avance à la mi-temps. Hamouma, servi par Max-Alain Gradel dont l'avenir en vert est toujours incertain, a porté le score à 2-0 d'un tir enveloppé du pied droit (75e) avant d'inscrire un troisième but d'un tir puissant du gauche (83e). 

Les Verts n'ont pas tremblé

Le succès de Saint-Étienne sur le leader actuel du championnat roumain est mérité: les Foréziens, toujours en phase de préparation, évoluant dans un système en 3-4-3 compte tenu des absences en milieu de terrain de Vincent Pajot, Fabien Lemoine et Renaud Cohade, ont obtenu un plus grand nombre d'occasions, avec notamment une tentative d'Hamouma qui a heurté la barre (20e). Avant cela, une reprise de la tête de Jérémy Clément, passée de peu au-dessus (16e), ou une action de Gradel, rattrapé de justesse par Golanski (18e), auraient pu également obtenir un meilleur sort. 

À lire aussi

Hamouma a également eu deux autres opportunités, échouant devant le gardien à la conclusion d'une contre-attaque (32e) avant de marcher sur le ballon au moment décisif (34e). Târgu Mures n'a finalement eu qu'une occasion, en début de partie, quand Mircea Axente a manqué le cadre de justesse après un coup franc (14e), tout comme Ramiro Costa dans les arrêts de jeu (90e+3).  

Diabaté en précieux et décisif

De son côté, Bordeaux a entamé sa campagne européenne du bon pied en dominant logiquement l'AEK Larnaca (3-0) dans son nouveau stade, qui accueillait sa première rencontre continentale. Grâce aux buts de Poko (53), Diabaté (74) et Maurice-Belay (80), les hommes de Willy Sagnol peuvent aborder sereinement leur voyage à Chypre jeudi prochain pour le match retour -à trois jours de leurs débuts en Ligue 1 face à Reims- où ils devraient logiquement décrocher leur billet pour les barrages. 

Tout autre scénario serait un échec cuisant pour les Girondins, qui entendent jouer à fond cette compétition après avoir décroché la dernière place qualificative grâce à la victoire en Coupe de France du PSG, champion de France. Pour le baptême européen de leur nouveau stade, les Bordelais ont toutefois mis du temps à faire respecter la hiérarchie face au deuxième du Championnat chypriote en n'ouvrant le score qu'en seconde période malgré de nombreuses occasions en première, dont une reprise de Poko (35) et un raid en solitaire de  Khazri lancé par Touré (39e). 

Privés de Plasil, Sané, Rolan et Jussiê, les Girondins ont dû notamment leur salut au retour de Cheick Diabaté, pour son premier match officiel depuis sa blessure à un genou en janvier. Sur le premier but, sa reprise, après un centre de Khazri, s'est écrasée sur la barre avant que le ballon ne soit poussé au fond de la tête par Poko (53e). Le Malien a transformé ensuite un penalty (74e) après une faute de Ninu sur Touré. Rentré à la 65e à la place de Khazri, Maurice-Belay a enfin marqué le troisième but (80e) sur une frappe croisée, rapprochant un peu plus les Girondins d'un ticket pour les barrages.  

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/