2 min de lecture Euro 2016

Euro 2016 : un Payet de gala face à la Roumanie

DÉCRYPTAGE - Disparu des radars en Bleu il y a un an, le Réunionnais a délivré ce vendredi 10 juin tout un peuple en offrant la victoire à la France face à la Roumanie (2-1)

Dimitri Payet a offert la victoire à la France
Dimitri Payet a offert la victoire à la France Crédit : Franck Fife / AFP
Sébastien Martins

On joue la 89ème minute au Stade de France, lorsque Dimitri Payet étale toute sa classe devant l'Europe entière. Le meneur de jeu de West Ham crochète et envoie un missile du pied gauche en pleine lucarne. Un but d'une importance cruciale puisqu'il a permis de donner la victoire à l'équipe de France (2-1). Un nouveau coup de patte de génie. Il y a deux semaines,  face au Cameroun (3-2), le joueur de 29 ans avait déjà offert la victoire aux Bleus grâce à un coup franc majestueux dans les derniers instants.

Mais au-delà de son but libérateur, Dimitri Payet a éclaboussé la rencontre de son talent. Il a été le seul tricolore à surnager lors de la première mi-temps, à l'origine des deux occasions d'Antoine Griezmann. L'ancien Marseillais est également à l'origine du premier but. En effet, il est l'auteur du centre millimétré déposé sur la tête d'Olivier Giroud (57e). Incontestablement élu homme du match par l'UEFA, Dimitri Payet est le héros d'un soir. D'ailleurs, il est sorti, en larmes, ovationné par le public du Stade de France.

La renaissance de Dimitri Payet

Pourtant, il y a quelques mois, personne n'aurait pu prédire une telle destinée au Réunionnais, alors que Didier Deschamps ne faisait plus appel à lui. "S'il y a un an, on m'avait dit que ça se passerait comme ça, je n'y aurais pas cru", disait-il. Même ses très bonnes performances chaque semaine avec West-Ham ne suffisaient pas à convaincre le sélectionneur de le convoquer à nouveau. En cause ? Son comportement, notamment, lorsqu'il était remplaçant, mais aussi son manque d'apport en sélection. Auteur de quatre buts en vingt sélections, Dimitri Payet s'est vu offrir une nouvelle chance en mars grâce aux absences de Hatem Ben Arfa (blessé), Mathieu Valbuena et Karim Benzema.

Une dernière chance qu'il n'a pas laissée passer. Depuis, Dimitri Payet semble être un nouvel homme. Décisif à chaque sortie sous le maillot bleu, le meneur de jeu n'en finit plus d'étonner. Même toute cette pression autour du match de l'ouverture n'a pas réussi à le perturber. "On était timoré, on avait peur de faire des erreurs", a-t-il pourtant reconnu au sortir du match contre la Roumanie.

À lire aussi
Pascal Praud Euro 2016
Euro 2016 : "Voilà un train qui est arrivé en avance", se félicite Pascal Praud

Depuis son passage sous les ordres de Marcelo Bielsa, à l'Olympique de Marseille, Dimitri Payet semble ainsi avoir progressé dans tous les domaines du jeu ces derniers mois. Au point, aujourd'hui, de devenir le véritable meneur de jeu de cette équipe de France.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Euro 2016 Équipe de France de football Roumanie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants