2 min de lecture Euro 2016

Euro 2016 : Thierry Braillard regrette que "l'événement soit pris en otage"

INVITÉ RTL - C'est le grand jour, la France débute son Euro vendredi 10 juin (21h) contre la Roumanie. Le secrétaire d'État chargé des Sports balaye les derniers doutes entourant la compétition.

RTL Midi -  Christelle Rebière L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
Le secrétaire d'État aux Sports, Thierry Braillard, était l'invité de "RTL Midi" le 10 juin 2016 Crédit Image : XAVIER LEOTY / AFP | Crédit Média : Marie Guerrier et Vincent Parizot | Durée : | Date : La page de l'émission
Sébastien Martins

Le jour J est enfin arrivé. L'Euro 2016 débute ce vendredi 10 juin au Stade de France avec le premier match des Bleus dans le groupe A face à la Roumanie. La compétition est attendue avec impatience depuis plusieurs mois par les amoureux du ballon rond, mais elle suscite également de l'inquiétude avec les récentes grèves et les menaces autour de la sécurité des spectateurs. Néanmoins, Thierry Braillard, secrétaire d'État chargé des Sports, assure "que les dispositions adéquates seront prises pour que tout le monde puisse se rendre au stade ce vendredi soir".

La grève des cheminots inquiète et risque d'affecter la compétition, mais le secrétaire d'État aux Sports n'est pas non plus inquiet à ce sujet : "En 1998, une semaine avant la Coupe du monde, des événements similaires ont eu lieu. Dès que la compétition commence, les choses s'estompent d'elles-mêmes. Le poids et le pouvoir de la compétition sont plus forts". En revanche, il regrette que "l'événement soit pris en otage. Ils veulent en profiter en pensant que le gouvernement va céder à la pression".

Victoire 1-0 pour les Bleus

Thierry Braillard
Partager la citation

En ce qui concerne la sécurité, Thierry Braillard a tenu à mettre les choses au clair au sujet de l'interdiction des écrans en terrasse : "On ne souhaite pas que cela conduise à de grands attroupements. Un rassemblement de cent personnes doit être sécurisé et les forces de l'ordre ne peuvent pas être partout". Il a également ajouté qu'il était possible de "mettre un écran géant dans un stade, un lieu fermé et sécurisé avec l'accord du préfet".

Ces derniers jours, un engouement populaire s'est créé autour de l'équipe de France. Lors du dernier match des Bleus face à l'Écosse à Metz (3-0), Thierry Braillard avoue avoir "ressenti cet élan, cette osmose des français avec sa sélection". Néanmoins, il ne croit pas que cela provoque une pression supplémentaire ingérable pour les hommes de Didier Deschamps : La pression ? En tant que joueur de haut niveau, c'est ce qui amène à se dépasser et à faire des grands matches". Enfin, le secrétaire d'État chargé des Sports a donné son pronostic pour le match de ce soir "victoire 1-0 pour les Bleus".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Euro 2016 Équipe de France de football Didier Deschamps
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants