2 min de lecture Euro 2016

Euro 2016 : soirée idéale pour les Bleus face à l'Écosse à Metz

COMPTE-RENDU - À six jours de France-Roumanie, les joueurs de Didier Deschamps se sont imposés sans prendre de but (3-0) samedi 4 juin.

Olivier Giroud et Laurent Koscielny ont marqué les trois buts français samedi 4 juin 2016
Olivier Giroud et Laurent Koscielny ont marqué les trois buts français samedi 4 juin 2016 Crédit : Thibault Camus/AP/SIPA
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

La dernière répétition générale est réussie. Cinq jours après une victoire ternie par deux buts encaissés face au Cameroun à Nantes (3-2), l'équipe de France de football a encore marqué trois fois sur la pelouse du stade Saint-Symphorien de Metz. Mais cette fois, la défense n'a pas plié et quasiment jamais été inquiétée. Certes cette équipe d'Écosse s'est montrée bien faible, à l'image de son statut de seule représentante des îles britanniques non qualifiée pour la grand-messe française. Mais la charnière reconduite Rami-Koscielny est resté appliquée durant plus de 90 minutes, notamment sur coups de pied arrêtés.

Après un coup d'envoi fictif donné par le sélectionneur des champions du monde 1998 Aimé Jacquet, les Bleus sont tout de suite partis à l'assaut des buts de Marshall. Dès la 8e minute, Giroud trouvait la faille d'une Madjer après un centre de Sagna côté droit. 27 minutes plus tard, l'attaquant d'Arsenal doublait la mise en profitant d'une frappe de Payet repoussée dans ses pieds. Un autre Gunner, Laurent Koscielny enfonçait le clou à la 40e minute. En seconde période, plus rien ne sera marqué malgré les entrées de Griezmann et Martial aux places de Coman et Payet, puis de Gignac, Cabaye et Sissoko en remplacement de Giroud, Matuidi et Kanté.

N'Golo Kanté impérila en sentinelle

Positionné dans le rôle de sentinelle devant la défense à la place de L. Diarra, forfait, ce dernier est l'une des grandes satisfactions de la soirée. Précis dans ses passes, précieux dans la récupération, le milieu de Leicester a brillé pour sa 2e titularisation. L'autre point positif est donc ce premier "clean sheet" depuis le France-Allemagne du 13 novembre dernier. Les Bleus avaient ensuite systématiquement encaissé deux buts par rencontre, en Angleterre dans un climat particulier (2-0), aux Pays-Bas (2-3), face à la Russie (4-2) et donc au Cameroun.

Si cela demande bien sûr confirmation, les questions sur le sujet vont s'estomper durant les six jours à venir avant France-Roumanie. Didier Deschamps et ses hommes devraient pouvoir travailler dans la sérénité à Clairefontaine à partir de dimanche. Enfin, doit se dire le sélectionneur, pas épargné jusque là par forfaits en cascades et polémiques.

Fiche technique :

À lire aussi
Pascal Praud Euro 2016
Euro 2016 : "Voilà un train qui est arrivé en avance", se félicite Pascal Praud

À Metz (Stade Saint-Symphorien) : France bat Écosse 3 à 0 (3-0)  
Arbitre : S. Delferiere (BEL)  
Buts : 
France : Giroud (8, 35), Koscielny (40)  
Les équipes : 
France : Lloris (cap) - Sagna, Rami, Koscielny, Evra (Digne 83) - Pogba, Ngolo Kanté (Sissoko 88), Matuidi (Cabaye 69) - Payet (Martial 46), Giroud (Gignac 63), Coman (Griezmann 46) 
Entraîneur : Didier Deschamps  
Écosse : Marshall - Martin, Greer, Hanley, Robertson (Mulgrew 46) - Ritchie, D. Fletcher (cap), Snodgrass (Kingsley 66), J. McArthur (McKay 84), Maloney (Anya 46) - S. Fletcher (Naismith 58) 
Entraîneur : Gordon Strachan  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Euro 2016 Équipe de France de football Didier Deschamps
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants