2 min de lecture Euro 2016

Euro 2016 : Rapahël Varane, talent précoce coupé dans son élan

REPLAY - Repéré dès 12 ans pour ses nombreuses qualités, le défenseur du Real Madrid et de l'équipe de France est forfait pour le grand rendez-vous de juin.

Philippe Sanfourche Bleu en Herbe Philippe Sanfourche
>
Euro 2016 : Rapahël Varane, talent précoce coupé dans son élan Crédit Image : Anthony BIBARD / FEP / Panoramic | Crédit Média : Philippe Sanfourche | Durée : | Date : La page de l'émission
Selena Mihoub et Philippe Sanfourche

Du 23 mai au 5 juin, soit 5 jours avant le coup d'envoi de l'Euro 2016 avec le match France-Roumanie au Stade de France, RTL vous propose chaque jour du lundi au vendredi une immersion au plus près des Bleus. Chaque matin à 7h15, retrouvez une chronique intitulée Bleu passion, afin de mieux découvrir plusieurs joueurs de l'équipe de France à travers un questionnaire décalé et original. Et chaque soir, à 18h25, place à Bleu en herbe, dans les premiers pas des Bleus balle au pied. Premier épisode avec Raphaël Varane, malheureusement pour lui contraint au forfait.
Transféré à 18 ans au Real Madrid, le natif de Hellemes, ancienne commune rattachée à Lille, n'a pas 20 ans lorsque Didier Deschamps fait de lui le plus jeune défenseur titulaire en Bleu, en mars 2013. C'est son père Gaston, d'origine martiniquaise, qui organise les premières parties de football dans le jardin, avec son grand-frère Anthony, où "il passait des journées entières à essayer de lui prendre le ballon". Ce dernier est le plus doué mais l'attaquant se brise le genou à l'adolescence et voit ses espoirs de carrière s'envoler. 

Source de motivation pour Raphaël, il se voit ouvrir les portes du RC Lens, où il est accepté au centre de formation à 12 ans. Thierry Delvallet, son premier entraîneur, le revoit comme "une grande asperge", avec "peu de muscles", des mollets de coq, avec un profil de volleyeur plutôt que de footballeur. Avec une coupe à la "Jackson Five", une tête bien pleine, bien faite. Dans le cocon de La Gaillette, Varane travaille les abdos, les bisocotos. Car le talent, lui, est déjà là. Selon son entraîneur, "son intelligence dans le jeu, on la voyait déjà dès cet âge là, de part ses déplacements, son analyse, ses anticipations et ses belles frappes. Ce qu'il fait en équipe de France ou au Real Madrid, il le faisait déjà dans les catégories de jeunes".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Euro 2016 Équipe de France de football Raphaël Varane
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants