2 min de lecture Euro 2016

Euro 2016 : pourquoi Didier Deschamps a préféré Adil Rami à Samuel Umtiti pour remplacer Raphaël Varane

Le sélectionneur des Bleus a appelé le défenseur de Séville, qui n'était initialement pas dans le groupe, alors que Samuel Umtiti est réserviste.

Adil Rami à l'entraînement avec les Bleus
Adil Rami à l'entraînement avec les Bleus Crédit : AFP
Nicolas Bamba

La mauvaise nouvelle est tombée dans la soirée du 24 mai : Raphaël Varane est forfait pour l'Euro 2016. Le défenseur central souffre d'une lésion musculaire à une cuisse. Le coup est très rude pour l'équipe de France, déjà privée de Mamadou Sakho, suspendu après un contrôle antidopage positif. Varane était un homme de base du système de Didier Deschamps. Il devait former la charnière centrale avec Laurent Koscielny. Le titulaire est donc forfait, tandis que son remplaçant naturel est suspendu...

Pour pallier la défection de Varane, le sélectionneur a fait un choix qui a surpris plus d'un observateur. La logique voulait qu'il cherche sa solution de repli parmi les sept réservistes. Et l'option la plus naturelle était Samuel Umtiti, défenseur central de l'Olympique lyonnais. Mais Didier Deschamps a finalement opté pour Adil Rami. Le joueur du FC Séville a d'abord rejoint le groupe quand la blessure de Varane a commencé à inquiéter. Quand son forfait a été acté, Rami a été directement inclus aux 23 sélectionnés pour l'Euro, au nez et à la barbe des réservistes, et donc de Samuel Umtiti.

Rami est bien plus expérimenté

Le premier enseignement à retenir de la sélection de Rami est que Deschamps n'est pas rancunier. Le 19 mai, au micro de RMC, le défenseur sévillan avait égratigné l'entraîneur et déclarait vivre sa non-sélection comme "une injustice". Il vient d'achever une saison pleine en Andalousie, avec une victoire en finale de la Ligue Europa et 28 matchs joués en Liga. De plus, Didier Deschamps avait conseillé à l'ex-Lillois d'aller à Séville l'été dernier pour relancer sa carrière et viser à nouveau l'équipe de France.

L'intérêt supérieur des Bleus a semble-t-il primé dans l'esprit de "DD". Le profil d'Adil Rami semble davantage adapté aux besoins de l'arrière-garde française. Le talent d'Umtiti n'est pas remis en cause. Mais le Lyonnais de 22 ans n'a jamais joué en équipe de France, quand Rami compte 26 sélections et une compétition majeure - l'Euro 2012 - disputée dans la peau d'un titulaire. L'expérience est un facteur à prendre en compte : Umtiti n'a connu que l'OL, tandis qu'Adil Rami, 30 ans, a voyagé et porté le maillot de Lille (Ligue 1), de Valence (Liga espagnole) et de Milan (Serie A italienne) avant celui de Séville.

Umtiti a des raisons de pester

À lire aussi
Pascal Praud Euro 2016
Euro 2016 : "Voilà un train qui est arrivé en avance", se félicite Pascal Praud

D'un point de vue tactique, le choix de Rami s'explique aussi. Varane et Sakho indisponibles, il ne reste que Laurent Koscielny comme défenseur central droitier. Or, ce dernier a l'habitude depuis des années d'occuper le poste gauche de la charnière centrale, avec la France et avec Arsenal. Les autres défenseurs centraux (Jérémy Mathieu, Eliaquim Mangala et le réserviste Samuel Umtiti) sont tous gauchers. Se lancer à la conquête de l'Euro 2016 avec uniquement des gauchers pour occuper le poste droit de la charnière était un risque trop important, d'où le rappel de Rami, qui est droitier. Prochain objectif : (re)créer des automatismes entre Rami et Koscielny, la probable paire titulaire pendant la compétition.

Si d'un point de vue uniquement sportif, la décision de l'entraîneur ne manque pas d'arguments, la manière fait grincer. Pourquoi Didier Deschamps n'a-t-il pas retenu Adil Rami au moins dans les 30 afin de disposer d'un panel plus varié d'options en cas de défection ? Car à l'arrivée, Samuel Umtiti voit un joueur non retenu rejoindre les 23, tandis que lui, réserviste et censé être le premier choix pour remplacer Varane, reste à quai. De quoi laisser un sérieux goût amer...

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Euro 2016 Adil Rami Samuel Umtiti
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants