1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Euro 2016 : "On a voulu ouvrir la gamme des prix", explique le président de l'organisation de la compétition
1 min de lecture

Euro 2016 : "On a voulu ouvrir la gamme des prix", explique le président de l'organisation de la compétition

REPLAY / INVITÉ RTL - Jacques Lambert considère que les tarifs pratiqués pour l'Euro 2016 rendront la compétition accessible à tous.

Jacques Lambert, invité de RTL, le 13 mai 2015
Jacques Lambert, invité de RTL, le 13 mai 2015
Crédit : Fanny Bonjean / RTL.fr
Euro 2016 : "On a voulu ouvrir la gamme des prix", explique Jacques Lambert
00:04:54
Euro 2016 : "On a voulu ouvrir la gamme des prix", explique le président de l'organisation de la compétition
00:04:54
Yves Calvi & La rédaction numérique de RTL

Le comité d'organisation de l'Euro 2016 de football a dévoilé les tarifs des billets des 51 matchs de la compétition, mardi 12 mai. Ces derniers coûteront de 25 à 895 euros. Un choix qui permet de rendre ce Championnat d'Europe des Nations organisé en France accessible à tous. "On a voulu ouvrir la gamme des prix. D'un côté, il y a les matchs de prestige - l'ouverture, les demi-finales et la finale - où l'on est au même prix que la finale de la Coupe du monde 2014, 100 euros moins cher que la finale du Mondial de rugby et 500 euros moins cher que la cérémonie d'ouverture des Jeux de Rio. À l'autre bout, on a voulu des tarifs accessibles à tous", explique Jacques Lambert, le président de l'organisation de l'Euro 2016.

Pour les matchs où il y aura une demande supérieure à l'offre, on procédera à un tirage au sort

Jacques Lambert

La billetterie sera ouverte à partir du 10 juin jusqu'au 10 juillet prochain, sur le site de l'Euro 2016. "Les compteurs seront clos à 20h16, explique Jacques Lambert. Pour les matchs où il y aura une demande supérieure à l'offre, on procédera à un tirage au sort". Les personnes souhaitant revendre leur(s) billet(s) pourront le faire via une "plateforme officielle de revente qui sera ouverte en mars/avril 2016". Les places devront toutefois être vendues à leur prix initial. "On n'a pas la prétention d'éviter la tentation du marché noir mais on va mettre en oeuvre tout ce qu'il est possible pour lutter contre", ajoute-t-il.

En attendant, Jacques Lambert se dit "serein et confiant" à propos de l'organisation de la compétition. C'est la première fois depuis la Coupe du monde 1998 que la France organise une grande compétition de football. Elle n'a pas accueilli d'Euro depuis 1984. Une compétition qu'elle avait remportée.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire