2 min de lecture Euro 2016

Euro 2016 : le fabuleux destin de Didier Deschamps

PORTRAIT - Le sélectionneur de l’équipe de France a connu une carrière marquée par le succès en tant que joueur comme en tant qu’entraîneur.

Yves Calvi_ 3 Minutes pour Comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Euro 2016 : le fabuleux destin de Didier Deschamps Crédit Média : La rédaction de RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
245300_CINI
Cyprien Cini
et La rédaction numérique de RTL

Le football est un sport qui se joue à 11 contre 11 et à la fin c’est Deschamps qui gagne. Le sélectionneur de l’équipe de France le reconnaît : "C’est dans les gênes déjà un peu au départ, moi j’ai toujours eu ça". Dès sa première licence de foot, il choisit l’Aviron Bayonnais FC contre l’avis de son père. "Tant qu’à prendre une licence et être dans un club, autant aller dans une équipe qui ne prenne pas des raclées tous les weekends. Je n’aimais pas perdre, à partir de là, jouer pour jouer ça ne m’intéressait pas", explique le sélectionneur aujourd'hui.

À quatorze ans, il intègre le prestigieux centre de formation du FC Nantes. Loin de sa famille, il doit apprendre à jouer des coudes face à la concurrence. Il est loin de sa famille lorsqu’il perd son frère aîné dans un accident de voiture : "On n'oublie pas. Forcément, ça reste marqué, ça endurcit." De Nantes à Marseille, en passant par Turin, Didier Deschamps s’impose à chaque fois comme un meneur d’homme et décroche le brassard de capitaine.

Le sélectionneur de l’équipe de France a la réussite collée à la peau et franchit les obstacles qui pesaient sur le foot français : la première ligue des champions d’un club hexagonal avec Marseille en 1993 et la Coupe du monde 1998 avec l’équipe de France. Sa carrière d'entraîneur sera aussi marquée par de nombreux succès avec Monaco et l’Olympique de Marseille. "Il est gentil, généreux, honnête, travailleur", explique Claude, sa femme. À cela s’ajoute aussi un brin de réussite, car la chance, "il a marché dedans quand il était jeune" pour Michel Platini. 

Après un parcours très réussi lors de l'Euro 2016 joué à domicile, l'équipe de France a malheureusement trébuché sur la dernière marche. Antoine Griezmann et ses coéquipiers se sont malheureusement inclinés  en finale contre le Portugal (1-0) de Cristiano Ronaldo. Un échec que l'on espère résiduel dans la carrière de Didier Deschamps. L'ancien coéquipier de 2018, confirmé à son poste d'entraîneur malgré la défaite ce dimanche 10 juillet, pourra à nouveau faire usage de son talent lors de la Coupe du monde 2018 qui se déroulera en Russie. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Euro 2016 Didier Deschamps Équipe de France de football
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants