2 min de lecture Euro 2016

Euro 2016 : l'Irlande s'offre l'Italie et un 8e contre la France

Un but de Robbie Brady à la 85e minute a permis à l'Eire de battre (1-0) une Squadra déjà qualifiée et largement remaniée, et ainsi de franchir le 1er tour pour retrouver les Bleus, mercredi 22 juin à Villeneuve-d'Ascq.

L'Irlande passe la phase de poules de l'Euro pour la première fois de son histoire
L'Irlande passe la phase de poules de l'Euro pour la première fois de son histoire Crédit : Darko Vojinovic/AP/SIPA
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

L'équipe de France disputera bien son 8e de finale face à une Irlande dimanche 26 juin (15h) à Lyon. Mais ce ne sera pas, comme longtemps envisagé, face à celle du Nord. L'Eire a en effet décroché son billet dans les toutes dernières minutes des derniers matches de poules, ceux du groupe E, mercredi 22 juin dans la soirée. Vainqueurs (1-0) d'une Italie déjà qualifiée et assurée de la 1re place, les hommes de Martin O'Neill terminent 3es derrière les Belges (2es), vainqueurs des Suédois (4es) 1-0. Avec 4 points, ils figurent parmi les meilleurs 3es de groupe avec la Slovaquie, l'Irlande du Nord et le Portugal, la Turquie et l'Albanie passant à la trappe. Et dans cette configuration où les 3es sont issus des groupes B, C, E et F, celui du groupe E affronte le 1er du groupe A, la France, donc.


Déjà complètement tourné vers le 8e de finale explosif face à l'Espagne lundi 27 juin (18h) au Stade de France, Conte a opéré huit changements par rapport au précédent match face aux Suédois (1-0). Seuls Barzagli, qui a hérité du brassard de capitaine, Bonucci, pourtant sous la menace d'une suspension, et Florenzi conservait un poste de titulaire. Dans les buts, Sirigu prenait la place de Buffon, tandis que son coéquipier parisien Thiago Motta était positionné devant la défense à trois. À la pause, les tentatives irlandaises étaient bien plus nombreuses (trois tirs dont un cadré contre un seul non cadré côté italien). Mais la possession restait en faveur des Transalpins (54%), qui se contentaient de contenir les attaques irlandaises.

Le scénario se répétait au retour des vestiaires avec des Irlandais entreprenants et des Italiens peu inspirés. Rien ne semblait toutefois faire évoluer le score, comme, à quelques 1.200 km de là, entre la Suède et la Belgique à Nice. Et puis dans la même minute, Nainggolan pour les Diables rouges (84e) et Braddy pour les Verts trouvaient le chemin des filets (85e). Pas plus que d'autres de ses coéquipiers traditionnellement remplaçants, Sirigu n'a marqué de points sur cette action. Buffon et les cadres Chiellini, De Rossi ou Candreva seront de retour sur la pelouse de Saint-Denis pour tenter de déboulonner l'Espagne, double tenante du titre, après s'être offert les Belges en ouverture.

SERVICE

A Villeneuve d'Ascq (Stade Pierre-Mauroy) : Irlande bat Italie 1 à 0 (0-0)  
Spectateurs : 45.000 environ 
Arbitre : Ovidiu Alin Hategan (ROM)  
But : 
Irlande : Brady (85)  
Avertissements : 
Italie : Sirigu (39), Barzagli (79), Zaza (88), Insigne (90+1) 
Irlande : Long (39), Ward (73)  
Les équipes : 
Italie : Sirigu - Barzagli, Bonucci (cap), Ogbonna - Bernardeschi (Darmian 60), Sturaro, Thiago Motta, Florenzi, De Sciglio (El Shaarawy 82) - Zaza, Immobile (Insigne 74) 
Entraîneur : Antonio Conte  
Irlande : Randolph - Coleman (cap), Duffy, Keogh, Ward - Hendrick, J. McCarthy (Hoolahan 77), Brady, McClean - Long (S. Quinn 90), Dar. Murphy (McGeady 70) 
Entraîneur : Martin O'Neill  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Euro 2016 Italie Irlande
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants