3 min de lecture Euro 2016

Euro 2016 : Kevin Gameiro, l'oublié de Didier Deschamps qui séduit l'Espagne

DÉCRYPTAGE - Absent en équipe de France depuis 2012, l'attaquant français enchaîne les bonnes performances avec le FC Séville.

Kévin Gameiro en demi-finale de l'Europa League avec Séville, le 5 mai 2016
Kévin Gameiro en demi-finale de l'Europa League avec Séville, le 5 mai 2016
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Il enchaîne les bonnes performances. Pourtant, Kevin Gameiro est toujours barré en équipe de France. Loin d'avoir les faveurs de Didier Deschamps, l'attaquant français séduit pourtant au sein du FC Séville. Exilé en Espagne depuis trois saisons maintenant, l'ancien Lorientais, qui a également passé deux ans au Paris Saint-Germain, reçoit de nombreux éloges de la part des observateurs du ballon rond.

Libéré par le départ de Carlos Bacca à l'AC Milan à la fin de la saison dernière, Kevin Gameiro a su trouver sa place et s'imposer à la pointe de l'attaque sévillane devant l'Espagnol Fernando Lllorente, de retour en Liga après une pige plus que mitigée à la Juventus entre 2013 et 2015. Auteur de 16 réalisations en 31 apparitions cette saison en championnat, le joueur de 28 ans est devenu une valeur sûre de Séville, qui pointe à la septième place à deux journées de la fin de la saison.

Vers un triplé historique en Europa League ?

Avec cinq points de retard sur le Celta Vigo, une qualification directe pour la prochaine compétition européenne semble improbable. Mais la saison du FC Séville est loin d'être terminée alors que le club espagnol a dominé le Shakhtar Donetsk en demi-finale de l'Europa League. Une performance qui permet aux hommes d'Unai Emery de rêver d'un troisième sacre consécutif dans cette compétition, qui lui ouvrirait ainsi les portes du tour préliminaire de la Ligue des champions

Et malgré des prestations une nouvelle fois remarquées sur la scène européenne, avec notamment sept buts en huit matches disputés. Kevin Gameiro ne devrait pas prétendre à une place dans la liste des 23 joueurs retenus par Didier Deschamps à l'Euro 2016. "C'est vrai que le FC Séville est un gros club mais, parfois, ce n'est pas trop reconnu. En Espagne, c'est vraiment un gros club avec une vraie histoire mais c'est vrai qu'en France, il n'y a pas beaucoup de visibilité", expliquait-il sur le site d'Orange. 

Un profil qui ne séduit pas Deschamps

À lire aussi
Pascal Praud Euro 2016
Euro 2016 : "Voilà un train qui est arrivé en avance", se félicite Pascal Praud

En inscrivant un nouveau doublé en demi-finale retour face au Shakhtar, Kevin Gameiro a ainsi porté son total à 28 réalisations toutes compétitions confondues depuis le début de la saison. Soit seulement à quatre buts d'André-Pierre Gignac avec les Tigres (32 buts) ou trois d'Antoine Griezmann (31 buts) qui survole cette fin de saison sous les couleurs de l'Atlético de MadridKarim Benzema est derrière avec 27 buts, Olivier Giroud et Alexandre Lacazette sont, eux, à 20 buts.

Malgré tout, le buteur français attend toujours un signe du sélectionneur, champion du monde 1998. Depuis la prise de fonction de Didier Deschamps en août 2012, ce dernier n'a plus connu la moindre sélection alors que son compteur est bloqué à 8 apparitions entre 2010 et 2011. Son principal défaut ? Son profil. Cet attaquant de poche, 1,72 mètre, ne trouve pas grâce aux yeux du staff tricolore qui lui préfère dans un style quelque peu similaire Antoine Griezmann. Il lui préfère également la technicité de Karim Benzema, le physique d'Olivier Giroud et d'André-Pierre Gignac, et même l'explosivité d'Anthony Martial. Son sens du but indéniable ne suffit pas alors que son profil très axial limite aussi les possibilités à l'heure où Olivier Giroud et André-Pierre Gignac sont devant lui.

Mais si la France a perdu de vue l'attaquant formé à Strasbourg, avant d'exploser à Lorient, les plus grands clubs espagnols sont aux aguets. Après trois ans passés en Andalousie, ce dernier est notamment pisté par le FC Barcelone qui pourrait en faire une doublure de choc du trio Messi-Neymar-Suarez. Une récompense pour le joueur de 29 ans ? Rien n'est moins sûr. Le Barça pourrait se tourner vers un autre Français pour faire souffler la MSN : Hatem Ben Arfa. C'est en tout cas ce que révèle L'Équipe alors que l'ancien joueur de l'Olympique lyonnais réalise une saison très prolifique sous les couleurs de l'OGC Nice.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Euro 2016 Équipe de France de football FC Séville
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants