2 min de lecture Euro 2016

Euro 2016 : Hongrie, Italie et Portugal, les 3 équipes marquantes de ces premiers matchs

À l'issue de la première journée de l'Euro 2016, trois équipes ont particulièrement retenu l'attention pour leur performance, réussie ou, au contraire, trop faible.

Cristiano Ronaldo lors du match nul contre l'Islande
Cristiano Ronaldo lors du match nul contre l'Islande Crédit : JMP/Shutterstock/SIPA
Lyèce Imchal

Les premiers matchs de poules de l'Euro 2016 sont terminés et trois équipes ont marqué ces cinq premiers jours de compétition. L'Italie, souvent présente aux grands rendez-vous, a impressionné avec une organisation tactique bien ficelée. La Hongrie, épatante contre l'Autriche, pourrait être la belle surprise de cet Euro. Enfin, le Portugal, surpris par une vaillante équipe d'Islande, ne s'est pas montré à la hauteur de son statut de candidat à la victoire finale.

La meilleure impression :
 l'Italie est une valeur sûre du football européen. Même lorsqu'elle n'est pas favorite, il faut toujours se méfier de la Squadra Azzura. Les champions du monde 2006 répondent presque toujours présents lors des grandes compétitions. Lundi 13 juin, les joueurs d'Antonio Conte ont impressionné contre la Belgique (victoire 2-0). Bien en place tactiquement, les Italiens ont écarté toutes les offensives belges. Grâce à des contres parfaitement menés, l'Italie a mis à mal la défense des Diables Rouges. Impressionnants sur le terrain, les coéquipiers de Thiago Motta ont convaincu les observateurs.

La surprise : s'il y a une équipe que l'on n'attendait pas à ce niveau, c'est bien la Hongrie. Victorieux à la surprise générale contre l'Autriche de David Alaba (2-0), le groupe de Berndt Storck a rendu une copie très satisfaisante. Dans un groupe F très ouvert, les Hongrois ont réalisé une excellente opération. Malgré un jeu rapide vers l'avant et de grosses occasion en première période, il a fallu attendre la dernière demie-heure de jeu pour voir la Hongrie prendre l'avantage grâce à un but de Szalai (62e). Quelques minutes plus tard, l'Autrichien Dragovic voit rouge (67e). Une exclusion qui permet à la sélection hongroise de maîtriser la fin du match avant d'assurer la victoire par un but de Stieber à la 87e minute. La Hongrie joue décomplexée et pourrait être la surprise de cet Euro.

La déception :grosse désillusion pour le Portugal, qui n'a pas fait mieux qu'un match nul contre la modeste équipe d'Islande. Après l'ouverture du score de Nani à la 32e minute, les coéquipiers de Cristiano Ronaldo auraient pu dérouler face à la 34e équipe au classement FIFA. Mais les Islandais, courageux, sont revenus au score au retour des vestiaires (50e) et ont su contrecarrer les plans portugais. Malgré une possession de balle largement en sa faveur (72%), la Seleção a eu des difficultés à approcher les buts du gardien islandais Hannes Halldorsso. Pourtant, Cristiano Ronaldo et ses compères ont beaucoup tenté - 26 tirs dont seulement 9 cadrés - mais souvent de loin. Un manque de réalisme offensif qu'il faudra gommer pour sortir de ce groupe piège.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Euro 2016 Italie Belgique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants