2 min de lecture Euro 2016

Euro 2016 : déjà un gros succès pour les produits dérivés

ÉDITO - Mascottes, maillots, ballons, vaisselle, vignettes Panini... Le Championnat d'Europe de football a déjà rempli son contrat de machine à vendre.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau
>
Euro 2016 : déjà un franc succès pour les produits dérivés Crédit Image : SIPA | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau Journaliste RTL

Nous ne sommes pas encore dans le money time, comme disent les spécialistes, mais l’Euro a déjà rempli son contrat de machine à vendre. Avant les grands chocs, près de 70% des 250 millions de produits sous licence sont écoulés. La société IMG, qui gère pour le compte de l’UEFA ce programme, propose plus de 6.000 produits dérivés. En clair, tout ce qui peut porter un logo de l’Euro est de la revue : depuis la mascotte Super Victor (de 15 à 45 euros pièce) aux maillots et chaussures des équipes nationales en passant par les ballons, les sacs de sport, la vaisselle, les crayons et les cahiers. Avec des design adaptés chaque pays.
Mais la grande star de ce business très spécifique, c’est la vignette Panini. C’est la franchise la plus rentable. Il va s’en vendre au moins un milliard durant la compétition. Cela méritait une simulation informatique poussée. En faisant un million d’hypothèses. Maintenant, on sait combien coûte un cahier complet Euro 2016 avec ses 680 vignettes : 473 euros. C’est une facture moyenne. Si les plus veinards peuvent s’en tirer à 92 euros, les moins chanceux devront débourser 673 euros.

Stock insuffisants en cas de victoire des Bleus ?

Il n’y a pas que les produits dérivés qui sont tirés par la compétition. Le football est un très gros business. L'OCDE, qui analyse les grands phénomènes économiques, s’est penchée sur le dossier. Il n’y aura globalement pas d’effet booster pour la conjoncture française. En revanche, certains secteurs vont bien en profiter. Il y a d'abord les fabricants et les distributeurs de matériels audiovisuels (en clair, les téléviseurs). Il y a les Coréens et les Chinois, avec notamment leur nouveau champion Hisense, et les grands distributeurs Darty, Boulanger et la FNAC.

Autre gagnant : les chaînes de restauration (pizza ou sushi à domicile) et les nouveaux entrants que sont les jeunes pousses de la livraison à domicile de repas traditionnels. En contrepoint, les cinémas et les librairies sont délaissés.

À lire aussi
Pascal Praud Euro 2016
Euro 2016 : "Voilà un train qui est arrivé en avance", se félicite Pascal Praud

Si la France est en finale ce sera un super bonus. Pour M6, ce sera le jackpot : 320.000 euros le spot publicitaire de 30 secondes. Idem pour les vendeurs de pizza ou les marchands de bières des fans-zones. En revanche, il y a des problèmes en vue pour les produits ciblés bleu blanc rouge : IMG pourrait manquer de produits et rater des ventes. Les usines chinoises sont trop loin et pas assez réactives. Si la victoire est au bout, on se consolera de ne pas trouver la bonne écharpe.

La note du jour

15/20 à Bernard Diard et Fabrice Bonan. Les fondateurs de Talented seront le troisième éditeur de logiciel à faire le pari d'une introduction en Bourse à New York. Cette société fait l'exploration et le forage du pétrole du XXIème siècle : les bases de données.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Euro 2016 Commerce Distribution
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783910116
Euro 2016 : déjà un gros succès pour les produits dérivés
Euro 2016 : déjà un gros succès pour les produits dérivés
ÉDITO - Mascottes, maillots, ballons, vaisselle, vignettes Panini... Le Championnat d'Europe de football a déjà rempli son contrat de machine à vendre.
https://www.rtl.fr/sport/football/euro-2016-deja-un-gros-succes-pour-les-produits-derives-7783910116
2016-06-30 08:33:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/7_tTc0iC4JOtqdLb4Q3M4w/330v220-2/online/image/2016/0630/7783910630_au-moins-un-milliard-de-vignettes-panini-vont-se-vendre-pendant-l-euro-2016.jpg