1 min de lecture Football

Euro 2012 : les raisons de l'élimination des Pays-Bas au premier tour

La compétition est désormais terminée pour les Pays-Bas. Trois matchs, trois défaites, aucune réaction d'orgueil, les coéquipiers de Robin Van Persie, pourtant favoris de la compétition au départ de celle-ci, ne s'attendaient surement pas à une élimination aussi précoce lors de cet Euro 2012.

Robin Van Persie et Wesley Snjeider, deux stars proches de la sortie
Robin Van Persie et Wesley Snjeider, deux stars proches de la sortie Crédit : AFP/G.Savilov
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Les Néerlandais viennent de vivre leur pire Championnat d'Europe des nations. Zéro point, trois matches, trois défaites : cela n'était jamais arrivé. Depuis le titre européen conquis en 1988, les Pays-Bas avait atteint les demi-finales du tournoi à trois reprises (1992, 2000, 2004) et s'étaient hissés deux fois en quarts de finale (1996 et 2008). Il n'est pas dans les habitudes des Oranje de caler dès le premier tour depuis 1980. Voici 5 des raisons de l'élimination des Pays-Bas au premier tour de cet Euro.
  
Bert van Marwijk a été trop frileux dans ses choix

Bert van Marwijk s'estime "responsable" de la défaite face au Portugal (2-1) et donc de l'élimination. Mais ce n'est pas tant cette défaite qui a été la plus surprenante. La première défaite face au Danemark a été la preuve que la formation en 4321 de van Marwijk ne marchait pas. De plus, titulariser Robin van Persie à la place de Klass-Jan Huntelaar alors que ce dernier était le meilleur buteur des Oranje durant la campagne de qualification n'a surement pas été une bonne solution. Dimanche soir, lors d'une conférence de presse, il est curieusement apparu plus détendu que durant ses autres rencontres avec les journalistes alors que son dernier match face au Portugal pourrait bien être son dernier à la tête de la sélection néerlandaise.

Robben n'a qu'un pied gauche... et encore 

Arjen Robben a fait le même mouvement durant toute la commpétition : accélération sur son côté droit avec l'extérieur du pied gauche puis il repique dans l'axe pour tenter une frappe enroulée du pied gauche. Sauf que toute la saison, il a aussi fait la même chose (avec plus de réussite) mais les adversaires ont pu étudier ses mouvements. Donc il n'est passé que très rarement, n'a pas fait énormément de passes, n'a pas marqué de but non plus. La seule fois où ça a marché, c'est quand il a lâché son ballon pour Van der Vaart pour l'ouverture du score face au Portugal. Il serait temps à se servir de son pied droit, Arjen.

Offensivement, c'était très faible

Quand on a une équipe composé du meilleur buteur d'Allemagne et des qualifications à l'Euro à savoir Klass-Jan Huntelaar et le meilleur buteur du championnat d'Angleterre à savoir Robin Van Persie, on se doit de marquer plus de 2 buts en 3 matchs. Robin Van Persie a certes marqué le seul but des Pays-Bas face à l'Allemagne d'une belle frappe du droit (prends-en de la graine Arjen), il a aussi raté de nombreuses occasions dont un face à face devant Rui Patricio face au Portugal. Quant à l'attaquant de Schalke 04, il a tout simplement été transparent malgré seulement une titularisation à son actif. Seul Sneijder et Van der Vaart étaient au niveau, distillant de nombreux bons ballons.

La défense manquait d'expérience

Les derniers matchs amicaux avant la compétition avait déjà montré des failles dans cette défense : une défaite 3-0 en Allemagne,une défaite face à la Bulgarie (1-2) ont mis en évidence des grandes failles dans l'arrière-garde. Qu'il semble loin le temps où Van Bronckhorst, De Boer ou encore Jaap Stam tenaient la défense d'une main de maître. Aujourd'hui, Jetro Willems, plus jeune joueur de cet Euro, a été titulaire lors des 3 matchs des Oranje, Heitinga et Mathijsen n'ont pas été à leur niveau. Seul Van der Wiel a fait le boulot et encore... Contre le Portugal, il a pris le bouillon face à Ronaldo.

Tous les finalistes perdant en finale de la Coupe du Monde depuis 1994 se sont faits sortir au premier tour de l'Euro

Dernier finaliste de la Coupe du Monde perdu face à l'Espagne, les Pays-Bas ne dérogent pas à la règle en sortant au premier tour de cet Euro. L'Italie en 1994 avait perdu au tirs au but face au Brésil et s'était sortir au premier tour de l'Euro 1996 remporté par l'Allemagne. Pareil pour l'Allemagne en 2002, qui a perdu face au Brésil lors du Mondial en Corée du Sud et au Japon et qui s'est fait sortir au premier tour de l'Euro 2004 remporté par le Grèce. La France, qui avait perdu la finale de la Coupe du Monde 2006 face à l'Italie avait quitté l'Euro 2008 avec 0 point, tout comme les Pays-Bas cette année...

Babacar Sall

Lire la suite
Football Euro 2012 Pays-Bas
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7749662844
Euro 2012 : les raisons de l'élimination des Pays-Bas au premier tour
Euro 2012 : les raisons de l'élimination des Pays-Bas au premier tour
La compétition est désormais terminée pour les Pays-Bas. Trois matchs, trois défaites, aucune réaction d'orgueil, les coéquipiers de Robin Van Persie, pourtant favoris de la compétition au départ de celle-ci, ne s'attendaient surement pas à une élimination aussi précoce lors de cet Euro 2012.
https://www.rtl.fr/sport/football/euro-2012-les-raisons-de-l-elimination-des-pays-bas-au-premier-tour-7749662844
2012-06-18 10:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/0xiG60Xb-CoBwLm_KRl1hg/330v220-2/online/image/2012/0614/7749516321_robin-van-persie-et-wesley-snjeider-deux-stars-proches-de-la-sortie.jpg