3 min de lecture Coupe du Monde

Équipe de France : à 6 mois de la Coupe du Monde 2018, où en sont les Bleus ?

ÉCLAIRAGE - Si plusieurs joueurs semblent être assurés de se rendre en Russie l'été prochain, d'autres vont devoir cravacher pour composter leur billet. À l'heure actuelle, Didier Deschamps possède l'embarras du choix.

L'équipe de France réunie à Clairefontaine le 8 novembre 2016
L'équipe de France réunie à Clairefontaine le 8 novembre 2016 Crédit : FRANCK FIFE / AFP
JulienAbsalon1
Julien Absalon
Journaliste RTL

À quoi ressemblera l'équipe de France à la Coupe du monde 2018 ? Au mois de mai, Didier Deschamps devra faire connaître sa liste des 23 joueurs retenus (et 7 réservistes) pour disputer le tournoi en Russie, où ils disputeront leur premier match le 16 juin contre l'Australie.

Il reste donc moins de six mois au sélectionneur pour faire ses choix et aux joueurs pour faire leurs preuves. En réalité, une bonne partie du groupe semble d'ores et déjà constituée au vu des équipes alignées lors des éliminatoires.

Mais certaines places sont toujours en jeu. Entre les possibles blessures, les méformes, les montées en puissance et les possibilités de relance lors du mercato hivernal en janvier, certains tickets pour la Russie pourraient bien être acquis ou perdus dans cette dernière ligne droite. Voici une photographie des forces en présence à l'heure actuelle.

À lire aussi
Luka Modric, Didier Deschamps et la Brésilienne Marta à Londres le 24 septembre2018 FIFA
Trophées Fifa 2018 : Deschamps meilleur entraîneur, Modric meilleur joueur

Ils sont sûrs d'y aller à 99%

Sauf grave blessure, leur billet pour la Russie est déjà pris. Chez les gardiens, le capitaine Hugo Lloris (Tottenham) et son remplaçant Steve Mandanda (OM) sont tranquilles.

En défense, la situation est assez claire aussi. Le vice-capitaine Raphaël Varane sait qu'il sera sans doute aligné en charnière avec Laurent Koscielny (Arsenal) ou Samuel Umtiti (FC Barcelone). Faute de concurrence, Djibril Sidibé (AS Monaco) occupera sans doute le flanc droit. À gauche, malgré l'affaire de la vidéo volée dans laquelle il tenait des propos peu élogieux envers le sélectionneur, le Parisien Layvin Kurzawa (PSG) devrait être du séjour.

Au milieu de terrain, ils sont trois à être indéboulonnables : Ngolo Kanté (Chelsea), Paul Pogba (Manchester United) et Blaise Matuidi (Juventus). En attaque, Didier Deschamps composera avec les deux stars de l'équipe : Antoine Griezmann (Atlético) et Kylian Mbappé (PSG).

Ils ont de grandes chances d'y aller

Pour eux, les feux sont presque tous au vert. Ils ne sont toutefois pas à l'abri d'une méforme gênante ou d'un choix stratégique du sélectionneur. Cela vaut notamment pour Alphonse Areola (PSG), troisième dans la hiérarchie des gardiens. C'est aussi valable pour Lucas Digne (FC Barcelone). Même s'il n'est pas titulaire en club, il a répondu présent lors du dernier rassemblement à Clairefontaine et sait que la concurrence n'est pas féroce, compte tenu de la blessure de Benjamin Mendy.

Concernant le jeune Presnel Kimpembe (PSG), il est a priori considéré comme le quatrième arrière central de l'effectif des Bleus. Il n'a cependant toujours pas effectué la moindre apparition avec la sélection, malgré des convocations régulières.

Au milieu, Thomas Lemar (AS Monaco) peut compter sur son profil peu commun dans le football français, à savoir un meneur de jeu excentré. Dans l'axe, les jeunes Adrien Rabiot (PSG) et Corentin Tolisso (Bayern Munich) sont souvent présentés comme étant rivaux. Mais le fait que le premier puisse jouer à une position plus reculée que le second peut bénéficier à tout le monde.

En attaque, malgré les critiques récurrentes et son statut de joker à Arsenal derrière un certain Alexandre Lacazette, Olivier Giroud enchaîne les buts et donne satisfaction à Didier Deschamps.

C'est incertain

La plupart de ces joueurs ont pu porter le maillot bleu récemment. Mais ils se retrouvent confrontés à une concurrence importante. Cela s'observe particulièrement sur les postes offensifs. Ainsi, Ousmane Dembélé (FC Barcelone), Nabil Fekir (OL), Kingsley Coman (Bayern Munich), Anthony Martial (Manchester United), Florian Thauvin (OM) et Alexandre Lacazette (Arsenal) n'ont aucune garantie malgré de bonnes performances en club. Dimitri Payet (OM), dont les prestations manquent de régularité, se trouve aussi dans ce cas.

Christophe Jallet (OGC Nice) a beau être un habitué, il semble en ballottage. Ses prestations en demi-teinte avec les Aiglons pourraient bénéficier à Benjamin Pavard (Stuttgart), surprise du dernier rassemblement.

Enfin, il y a l'énigme Moussa Sissoko (Tottenham). Lieutenant du sélectionneur, remarqué lors de l'Euro 2016, il risque de pâtir de l'émergence de nombreux talents au milieu de terrain.

C'est compromis

Pour eux, il y a de fortes chances pour que le Mondial se passe à la télévision. Benjamin Mendy (Manchester City), champion de France avec Monaco, était considéré comme le meilleur Français au poste d'arrière gauche. Mais sa rupture des ligaments croisés le tient éloigné des terrains jusqu'en avril au minimum. Or, il est particulièrement difficile de retrouver son niveau après une telle blessure.

Benoît Costil, en difficulté à Bordeaux, pourrait bien devoir faire une croix sur le rôle de gardien numéro 3. Au poste d'arrière droit, Sébastien Corchia (Séville) semble avoir trop de retard. Au milieu, Steven Nzonzi (Séville) et Tiémoué Bakayoko (Chelsea) auraient besoin de circonstances favorables et d'enchaîner des performances remarquables.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coupe du Monde Équipe de France de football Année 2018
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791588068
Équipe de France : à 6 mois de la Coupe du Monde 2018, où en sont les Bleus ?
Équipe de France : à 6 mois de la Coupe du Monde 2018, où en sont les Bleus ?
ÉCLAIRAGE - Si plusieurs joueurs semblent être assurés de se rendre en Russie l'été prochain, d'autres vont devoir cravacher pour composter leur billet. À l'heure actuelle, Didier Deschamps possède l'embarras du choix.
https://www.rtl.fr/sport/football/equipe-de-france-a-6-mois-du-de-la-coupe-du-monde-2018-ou-en-sont-les-bleus-7791588068
2017-12-28 08:05:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/vsIY4phDh6V0ivkZ_TLtHg/330v220-2/online/image/2017/1115/7790977824_l-equipe-de-france-reunie-a-clairefontaine-le-8-novembre-2016.jpg