1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. EN IMAGES - Joueurs de Ligue 1 et stars, 23 joueurs à suivre pendant la Copa America
3 min de lecture

EN IMAGES - Joueurs de Ligue 1 et stars, 23 joueurs à suivre pendant la Copa America

La compétition continentale sud-américaine commence ce 11 juin et opposera certains des plus grands joueurs du football actuel.

Joueurs de Ligue 1 et stars, 23 joueurs à suivre pendant la Copa America
Joueurs de Ligue 1 et stars, 23 joueurs à suivre pendant la Copa America
Crédit : RTL.fr / AFP
Joueurs de Ligue 1 et stars, 23 joueurs à suivre pendant la Copa America
Faut-il présenter l'Argentin Lionel Messi ?
Seul Brésilien à briller au Mondial, Neymar aura envie de répéter ses performances dantesques de l'été 2014
Après sa somptueuse Coupe du monde, James Rodriguez tentera un coup aux manettes de sa Colombie
Sous le maillot colombien, Radamel Falcao devrait avoir l'occasion de rattraper les deux dernières années
Le Kun Agüero sera au cœur d'une flamboyante attaque argentine
À domicile, Alexis Sanchez voudra conduire son Chili à la victoire
Thiago Silva pourrait faire son retour au sein de la Selecao pour les Jeux olympiques
Javier Pastore aura-t-il des minutes dans le système argentin pour briller ?
Le Parisien David Luiz pourrait aussi être de la partie
Une fois de plus, le Chilien Arturo Vidal devra être l'âme bagarreuse de sa Roja
Edinson Cavani sera le patron d'un Uruguay privé de Luis Suarez
Marquinhos portera pour la première fois le maillot brésilien dans une compétition majeure
Carlos Tevez, dit l'Apache, disputera sa première compétition majeure depuis la Copa America 2011
Le Bordelais Diego Rolan pourrait débuter à la pointe de l'attaque uruguayenne
Contesté à Paris, Ezequiel Lavezzi devrait être un joker de luxe pour l'Argentine
Le Nantais Oswaldo Vizcarrondo sera le seul roc d'un Venezuela bien démuni
Le Monégasque Fabinho tentera de succéder à ses glorieux aînés sur les ailes du Brésil
Jefferson Farfan sera l'arme principal d'un Pérou aux allures d'outsider
Après sa saison manquée à Manchester, Angel Di Maria tentera de se refaire sous le maillot Albiceleste
Robinho fait figure de revenant dans cette équipe du Brésil
L'inusable Rafael Marquez sera le patron d'une équipe mexicaine encore très verte
Le montpelliérain Lucas Barrios tentera de mener son Paraguay vers un exploit
Le puissant Jackson Martinez, atout de poids pour la Colombie
Joueurs de Ligue 1 et stars, 23 joueurs à suivre pendant la Copa America Crédits : RTL.fr / AFP
Faut-il présenter l'Argentin Lionel Messi ? Crédits : PEDRO UGARTE / AFP
Seul Brésilien à briller au Mondial, Neymar aura envie de répéter ses performances dantesques de l'été 2014 Crédits : Mike Ehrmann / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Après sa somptueuse Coupe du monde, James Rodriguez tentera un coup aux manettes de sa Colombie Crédits : ADRIAN DENNIS / AFP
Sous le maillot colombien, Radamel Falcao devrait avoir l'occasion de rattraper les deux dernières années Crédits : MIKE EHRMANN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Le Kun Agüero sera au cœur d'une flamboyante attaque argentine Crédits : ANDRES LARROVERE / AFP
À domicile, Alexis Sanchez voudra conduire son Chili à la victoire Crédits : MARTIN BERNETTI / AFP
Thiago Silva pourrait faire son retour au sein de la Selecao pour les Jeux olympiques Crédits : FRANCK FIFE / AFP
Javier Pastore aura-t-il des minutes dans le système argentin pour briller ? Crédits : JEWEL SAMAD / AFP
Le Parisien David Luiz pourrait aussi être de la partie Crédits : CHRISTIAN BRUNA / AFP
Une fois de plus, le Chilien Arturo Vidal devra être l'âme bagarreuse de sa Roja Crédits : MARTIN BERNETTI / AFP
Edinson Cavani sera le patron d'un Uruguay privé de Luis Suarez Crédits : CHRISTOPHE SIMON / AFP
Marquinhos portera pour la première fois le maillot brésilien dans une compétition majeure Crédits : Miguel Schincariol / AFP
Carlos Tevez, dit l'Apache, disputera sa première compétition majeure depuis la Copa America 2011 Crédits : STR / AFP
Le Bordelais Diego Rolan pourrait débuter à la pointe de l'attaque uruguayenne Crédits : MARTIN BERNETTI / AFP
Contesté à Paris, Ezequiel Lavezzi devrait être un joker de luxe pour l'Argentine Crédits : JEWEL SAMAD / AFP
Le Nantais Oswaldo Vizcarrondo sera le seul roc d'un Venezuela bien démuni Crédits : ELIOT J. SCHECHTER / AFP
Le Monégasque Fabinho tentera de succéder à ses glorieux aînés sur les ailes du Brésil Crédits : Miguel Schincariol / AFP
Jefferson Farfan sera l'arme principal d'un Pérou aux allures d'outsider Crédits : ERNESTO BENAVIDES / AFP
Après sa saison manquée à Manchester, Angel Di Maria tentera de se refaire sous le maillot Albiceleste Crédits : ANDRES LARROVERE / AFP
Robinho fait figure de revenant dans cette équipe du Brésil Crédits : ROSLAN RAHMAN / AFP
L'inusable Rafael Marquez sera le patron d'une équipe mexicaine encore très verte Crédits : YURI CORTEZ / AFP
Le montpelliérain Lucas Barrios tentera de mener son Paraguay vers un exploit Crédits : JUAN MABROMATA / AFP
Le puissant Jackson Martinez, atout de poids pour la Colombie Crédits : LUIS ACOSTA / AFP
1/1
Paul Guyonnet
Paul Guyonnet

Qui parviendra à succéder à l'Uruguay de 2011 et sa formidable doublette d'attaque composée de Luis Suarez et Diego Forlan ? Alors que la Copa America 2015 s'ouvre ce jeudi 11 juin au Chili, aucun favori clair ne se dégage pour l'emporter le 4 juillet à Santiago. Et pour cause : les deux géants continentaux que sont le Brésil et l'Argentine auront à cœur de se racheter après une édition 2011 désastreuse qui les avait tous deux vu quitter la compétition dès les quarts de finale. 

Du côté brésilien, on s'appuiera donc évidemment sur le génie de Neymar pour se reprendre lors de cette première compétition officielle depuis la fin violente du mondial 2014 disputé à domicile et terminé sur deux déculottées contre les Pays-Bas et surtout l'Allemagne. Avec lui, trois défenseurs parisiens et un monégasque seront du voyage, comme le jeune Philippe Coutinho, excellent cette saison, et le revenant Robinho. 

Chili et Colombie pour refaire le coup de l'Uruguay ?

Pour l'Albiceleste, c'est une fois de plus une attaque de feu qui devrait être alignée, avec notamment Lionel Messi, Carlos Tevez et Sergio Agüero, soit trois des meilleurs avants-centre au monde ainsi qu'une solide colonne vertébrale, finaliste de la dernière Coupe du monde. En difficulté avec Manchester United, Marcos Rojo et Angel Di Maria tenteront de retrouver des couleurs aux côtés des Parisiens Javier Pastore et Ezequiel Lavezzi, ainsi que du bBarcelonais Javier Mascherano. 

Face à ces deux redoutables adversaires, ce sont peut-être les équipes révélations du Mondial qui ont le plus de chances de soulever le trophée au nez et à la barbe de leurs glorieux rivaux à la manière de l'Uruguay lors de la dernière édition. C'est notamment le cas de l'hôte chilien, encore jamais titré en Copa América. Grâce à Alexis Sanchez, Arturo Vidal, Gary Medel et Claudio Bravo, la Roja possède des forces indéniables et éprouvées en Coupe du monde.

L'Uruguay en outsider

À lire aussi

Un peu la même situation donc que pour la Colombie, qui enregistre le retour d'un Radamel Falcao, forcément revanchard après deux saisons ratées. Avec lui, Jackson Martinez, Carlos Bacca et James Rodriguez devraient former une armada offensive des plus coriace. Et avec David Ospina comme dernier rempart, les Jaunes devraient avoir fière allure.

Pour le tenant du titre uruguayen, le doublé devrait en revanche être difficile à aller chercher, surtout sans le récent vainqueur de la Ligue des Champions Luis Suarez ni le défenseur de la Juventus Martin Caceres. Reste à savoir si les attaquants de Ligue 1 Edinson Cavani et Diego Rolan suffiront pour faire triompher la Celeste. 

Des anciens pour espérer, des invités pour faire le nombre

Les autres équipes, elles, ne semblent pas suffisamment armées pour triompher le 4 juillet prochain. Pour la plupart, les effectifs peines à se renouveler et ne paraissent pas assez solides pour concurrencer tant de puissances continentales. Ainsi, le Paraguay alignera principalement le Montpelliérain Lucas Barrios, très efficace en deuxième partie de saison en Ligue 1, et les habituels Valdez et Santa Cruz. Plus ou moins dans la même situation, le Pérou misera lui aussi sur ses anciens, Farfan et Pizzaro en tête. 

Pour le reste, l'Équateur tentera de s'appuyer sur son buteur convalescent Enner Valencia (West Ham), la Bolivie comptera sur le prodige du Milan AC Sebastian Gamarra (18 ans) et le Venezuela s'organisera autour de l'âpre défense du Nantais Oswaldo Vizcarrondo. Finalement, les deux invités de l'année, eux, devraient malheureusement être cantonnés à des rôles de figuration : la Jamaïque, malgré ses nombreux défenseurs aguerris aux joutes de Premier League, et le Mexique, qui a préféré envoyer une équipe bis, devraient n'être du voyage chez leurs voisins d'Amérique du Sud que pour faire le nombre. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/