2 min de lecture Ligue 1 Conforama

Montpellier-Lyon : l'OL concède le nul et voit le podium s'éloigner

COMPTE-RENDU - À la Mosson, l'OL s'est englué dans le piège montpelliérain, solide autour de sa défense et habile en contres.

Anthony Lopes avec Lyon en janvier 2018
Crédit Image : NICOLAS TUCAT / AFP

Encore raté. Les Lyonnais ont gâché une nouvelle occasion de se rapprocher du podium en concédant le nul (1-1) dimanche 4 mars à Montpellier lors de la 28e journée de Ligue 1. À dix journées de la fin du championnat, neuf points séparent l'OL du dauphin Monaco, alors que Marseille peut creuser un fossé de 7 points s'il renoue dimanche avec le succès face à Nantes au Vélodrome.

La jeune équipe de Bruno Genesio, privée en particulier de son meneur de jeu Nabil Fékir, est à l'arrêt depuis son succès de prestige face au PSG (2-1) fin janvier. Et elle n'a pas préparé de la meilleure des manières son déplacement à Moscou en 8e de finale aller de l'Europa League, véritable recours pour sauver sa saison.

À la Mosson, l'OL s'est englué dans le piège montpelliérain, solide autour de sa défense et habile en contres. Très vite mené par un but de Mbenza (7e), il a égalisé peu avant l'heure de jeu par Mariano (58e), mais n'a pas réussi à forcer le verrou héraultais dans la dernière demi-heure. Avec ce deuxième nul d'affilée à la Mosson, l'équipe de Michel Der Zakarian abandonne encore des points précieux, mais reste un candidat sérieux à une qualification européenne. 

Montpellier rétrograde à la 6e place

Montpellier, rétrogradé provisoirement à la 6e place, a exploité à merveille son premier ballon de contre. Le latéral Aguilara centrait au cordeau pour Isaac Mbenza, qui plaçait une reprise imparable au second poteau (1-0, 7e). Lyon s'est heurté à la défense de Montpellier, regroupée, disciplinée et positionnée très bas.

L'équipe de Der Zakarian gâchait deux balles break en début de seconde période sur un nouveau contre, mal conclu par Mbenza (48e), et sur une frappe du milieu de terrain Paul Lasne qui heurtait la transversale (53e). Peu après, Lyon égalisait sur un mouvement initié sur la gauche par Houssem Aouar parachevé au second poteau par le buteur Mariano, auteur de son 16e but en Ligue 1. Malgré l'apport de sang frais en attaque, Lyon fléchissait sur le plan physique dans la dernière demi-heure. Il fallait un arrêt d'Anthony Lopes sur un tir de Casimir Ninga (81e) pour lui éviter le pire.

Rendez-vous sur l'article complet pour voir ce contenu

Voir l'article complet

L1- 27e journée : résultats, programme et classement

Vendredi 2 mars :

Nice - Lille                       2-1
Monaco - Bordeaux        2-1 

Samedi 3 mars : 
Troyes - PSG                  0-2
Amiens - Rennes            0-2
Angers - Guingamp        3-0
Metz - Toulouse              1-1
Saint-Etienne - Dijon       2-2

Dimanche 4 mars :
Caen - Strasbourg          2-0
Montpellier - Lyon           1-1
21h00 : Marseille - Nantes

Rendez-vous sur l'article complet pour voir ce contenu

Voir l'article complet
La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés