3 min de lecture Ligue 1

L'OM nouveau dauphin du PSG, Monaco inquiète, Nice respire

COMPTE-RENDU - Faciles vainqueurs à Metz (0-3), les Marseillais profitent de défaites de Lyon et Monaco pour s'emparer de la 2e place.

L'Argentin Lucas Ocampos sous les couleurs de l'OM le 29 novembre 2017
Crédit Image : PATRICK HERTZOG / AFP

Derrière le PSG, l'OM est le grand vainqueur de cette 15e journée de Ligue 1. Marseille n'a fait qu'une bouchée de faibles Messins grâce à des buts de Thauvin sur sa spéciale, une frappe enroulée du gauche (18e), Luiz Gustavo (36e) et Ocampos (71e) au terme d'un joli mouvement collectif. Bémol de ces gourmandises offensives chez la lanterne rouge : Mitroglou a cédé sa place à l'heure de jeu à Njie sans marquer le moindre but alors qu'il était relativement attendu. 

Le manque d'efficacité de l'avant-centre grec n'empêche pas l'équipe de Rudi Garcia de continuer à marquer à chaque match depuis le début de la saison. Conséquence, l'OM ne perd plus depuis 10 rencontres et se retrouve même seul dauphin des Parisiens grâce au déboires de Lyon et Monaco, les deux autres candidats les plus crédibles au podium.

Lille se paye l'OL

Ce Lyon-Lille semblait sur le papier promis aux Gones, irrésistibles quasiment à chaque sortie depuis des semaine. C'est pourtant l'équipe malade qui a éteint celle qui rayonne (1-2). Alors que le Losc est en pleine tourmente managériale, avec l'éviction de l'entraîneur Marcelo Bielsa et une bataille juridique en perspective, les Lillois ont relevé la tête et se sont extraits de la zone rouge (18e). 

Tout s'est passé en fin de première période : les Lillois ont ouvert le score par Thiago Mendes (22e), Mariano a égalisé (36e) mais Ponce a redonné l'avantage aux Nordistes (40e). Si le gardien nordiste Maignan a été coupable sur le but lyonnais, il a sauvé les siens en arrêtant un penalty de Fekir (56e), et en faisant échec au capitaine de l'OL dans les cinq dernières minutes. Lyon encaisse ainsi sa 2e défaite en 20 matches toutes compétitions confondues (seul le PSG l'avait battu, mi-septembre).

Monaco inquiète

Pour Monaco, c'est la 3e de suite. Les champions de France ont flanché à Nantes dans les dernières secondes, sur une demi-volée puissante de Lucas Lima (93e). Mais outre le résultat négatif, qui suit une semaine noire (élimination des compétitions européennes et perte de la 2e place en L1), les Monégasques ont affiché un jeu médiocre inquiétant. Les Canaris de Claudio Ranieri, ex-entraîneur de l'ASM, reviennent à trois points de leur adversaire du jour. 

Nice respire

À l'autre bout du classement, Nice respire, en passant de la place de barragiste à la 14e. Mais ce fut in extremis : un penalty égalisateur de Balotelli à la 80e minute et un but du remplaçant Srarfi (91e) ont permis à Nice de s'imposer (2-1) à Toulouse. Les Aiglons ont surmonté une première période cauchemardesque, de l'ouverture du score de Delort dès la 2e minute à l'expulsion de son capitaine Dante pour un deuxième carton jaune (40e). Le gardien niçois Benitez a aussi repoussé un penalty de Durmaz (50e). 

Rennes est allé renverser Angers (1-2), qui avait ouvert le score. Les Bretons occupent leur meilleur classement de la saison (8e), tandis que le SCO plonge dans la zone de relégation (19e). Guingamp et Montpellier ont fait 0-0. 

L1-15e journée : résultats et classement

Mardi 28 novembre :
Amiens - Dijon : 2-1
Strasbourg - Caen : 0-0
Bordeaux - Saint-Étienne : 3-0

Mercredi 29 novembre :
Angers - Rennes : 1-2
Guingamp - Montpellier : 0-0
Lyon - Lille : 1-2
Metz - Marseille : 0-3
Nantes - Monaco : 1-0
Toulouse - Nice : 1-2
PSG - Troyes : 2-0

Rendez-vous sur l'article complet pour voir ce contenu

Voir l'article complet
La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés