10 min de lecture Europa League

Europa League : l'OM prend une très sérieuse option sur la finale

COMPTE-RENDU - Marseille a remporté sa demi-finale aller de Ligue Europa 2-0 face au RB Salzbourg, jeudi 26 avril au stade Vélodrome. Match retour jeudi 3 mai en Autriche. Arsenal et l'Atlético de Madrid ont fait match nul 1-1.

Florian Thauvin, Dimitri Payet et Kostas Mitroglou au Vélodrome, jeudi 26 avril 2018
Florian Thauvin, Dimitri Payet et Kostas Mitroglou au Vélodrome, jeudi 26 avril 2018 Crédit : Boris HORVAT / AFP
GrégoryFortune77
Gregory Fortune
Journaliste RTL

2-0. Le score quasiment parfait en Coupe d'Europe. Deux buts d'écart et surtout aucun encaissé à domicile. L'OM n'a pas offert le même festival offensif que face à Leipzig en quart de finale retour deux semaines plus tôt. Mais dans un Vélodrome toujours assourdissant, bouillant, l'équipe de Rudi Garcia a fait tout ce qu'il fallait pour s'ouvrir les portes de la finale de l'Europa League 2017-2018.

Il reste à les franchir, à pousser la balle au fond, dans une semaine en Autriche (jeudi 3 mai, 21h05). Marseille se qualifierait alors pour la cinquième finale européenne de son histoire après 1991 (les larmes de Bari), 1993 (le sacre en Ligue des champions contre le Milan AC), 1999 et 2004 (revers en Coupe de l'UEFA, lm'ancienne version de cette Europa League), la première pour un club français depuis près de 15 ans.

Si Dimitri Payet et ses partenaires ne subissent pas ce qui serait une "remontada" dans la ville natale de Mozart, qui retrouveront-ils à Lyon ? Entre Arsenal et l'Atlético de Madrid, le suspense reste entier à l'issue de la manche aller. Les Gunners, qui ont évolué à 11 contre 10 dès la 10e minute (2e carton jaune pour le défenseur croate Sime Vrsaljko), ont ouvert le score par Alexandre Lacazette (61e). Mais un autre Français lui a répondu : Antoine Griezmann évidemment (82e).

À lire aussi
Un verre d'alcool (illustration) football
L'UEFA autorise la vente d'alcool dans les stades

Payet et Thauvin brille ensemble à 49 jours du Mondial

La victoire de l'OM, il faut le reconnaître, est bien payée. L'Islandais Fredrik Gulbrandsen a fracassé le poteau (77e), et l'arbitre écossais William Collum a probablement oublié un penalty pour une faute de Maxime Lopez sur Stefan Lainer (53e). La jeune équipe de Salzbourg n'a pas exploité ses moments forts, là où l'OM a fait mouche, grâce à ses leaders.


Dimitri Payet a donné les deux passes décisives, Florian Thauvin a joué de meilleurs matches cette saison mais a marqué son 23e but cette saison toutes compétitions confondues. Les latéraux, Bouna Sarr et Jordan Amavi, ont sorti un gros match, comme le gardien Yohann Pelé et le Brésilien Luiz Gustavo, une nouvelle fois positionné en défense centrale. 

Le pressing de Salzbourg a souvent gêné les Marseillais. Mais ils ont su marquer sur leur premier temps fort (15e). Sur un coup franc, Payet a trouvé "Flotov" au second poteau, qui a ouvert le score de la tête en profitant de la sortie avortée d'Alexander Walke, mais en touchant aussi le ballon de la main, une "mimine" probablement involontaire passée tellement inaperçue que les Autrichiens n'ont pas protesté.

Garcia, coaching gagnant

Le début de seconde période a été le moment le plus chaud pour l'OM. Les cœurs du Vélodrome ont cessé de battre plusieurs fois, sur une sortie à haut-risque de Yohann Pelé (48e), une faute de Maxime Lopez sur Stefan Lainer dans la surface qui méritait penalty (53e) et enfin une frappe de Hannes Wolf claquée par "l'Albatros" (53e). 

Le gardien marseillais s'est monté très sûr, après une ou deux frayeurs en début de match. Le diesel monte en puissance en enchaînant les matches. Pendant cette période difficile, l'OM a aussi perdu Lucas Ocampos, victime d'un coup à un genou et remplacé numériquement par Frank Anguissa (52e). Quelques minutes plus tard, Rudi Garcia a ajusté son équipe, faisant entrer Clinton Njie à la place de Lopez pour occuper le côté gauche d'Ocampos. 

Le tonus camerounais a fait basculer le match du côté olympien. Au départ de l'action d'un contrôle orienté, Njie a joué un une-deux longue mèche avec Payet, qui l'a resservi quelques secondes plus tard. Et là : nouveau contrôle orienté du Lion indomptable pour semer la faune dans la surface et enchaîner une frappe précise. Le stade, un brin crispé quand le taureau Red Bull tenait le ballon, a explosé et s'est remis à chanter à gorge déployée. 

Fiche technique :

À Marseille (Stade Vélodrome): Marseille bat Salzbourg 2 à 0 
Spectateurs : 62.328 
Arbitre : W. Collum (SCO) 
Buts : 
Marseille : Thauvin (15), Njie (63) 
Avertissements : 
Marseille : Lopez (20), Mitroglou (90+1) 
Salzbourg : Wolf (22) 
Les équipes : 
Marseille : Pelé - Sarr, Rami, Luiz Gustavo, Amavi - Thauvin (Germain 80), Lopez (Njie 60), Payet (cap), Sanson, Ocampos (Zambo Anguissa 52) - Mitroglou 
Entraîneur : Rudi Garcia 
Salzbourg : Walke (cap) - Ulmer, Lainer, André Ramalho, Caleta Car - Haidara (Yabo 81), Samassekou, Wolf (Schlager 68), Berisha - Hwang (Gulbrandsen 60), Dabour 
Entraîneur : Marco Rose 

Le film de la soirée :

22h56 - Sur une dernière prise de balle de Pelé, l'arbitre siffle la fin du match, l'OM s'impose sur un score quasi-parfait, 2-0, grâce à des buts de Thauvin et Njie. Match retour dans une semaine en Autriche. À Londres, Arsenal et l'Atlético de Madrid ont fait match nul 1-1. Griezmann a répondu à Lacazette.

93e - Gustavo, en patron, évite le corner.

92e - Un frisson parcourt la surface marseillaise mais le danger est repoussé.

91e - Il y aura 4 minutes d'arrêts de jeu.

89e - Faute sur Payet après un nouveau numéro de Sarr sur son côté droit. a sent bon pour l'OM.

88e - Pelé se couche parfaitement sur le centre en retrait de Gulbrandsen.

86e - Quelle ambiance au Vélodrome, un "Aux Armes" assourdissant retentit.

85e - Ulmer manque complètement sa reprise côté gauche de la surface marseillaise. Encore quelques précieuses secondes de gagnées.

82e - Rami pas loin du 3-0 sur corner.

80e - Thauvin, qui souffre de crampes, cède sa place à Valère Germain.

79e - Bonne sortie de Pelé devant Ulmer. Sur le corner, le gardien est encore là pour dégager des deux poings.

77e - OH LE POTEAU POUR SALZBOURG. Toujours 2-0 pour l'OM. C'est Gulbrandsen qui est venu couper dans la surface un centre venu de la gauche. L'OM a eu chaud.

76e - Encore une intervention brillante de Sarr sur le côté droit de la défense marseillaise.

74e - Coup franc lointain de Payet directement dans les gants de Walke.

72e - Nouvelle tentative d'un jour de Salzbourg, Dabbur. C'est encore au dessus. Mais attention de ne pas prendre ce but côté olympien. 2-0, c'est un score parfait.

71e - Frappe lointaine et hors cadre de Samassékou pour Salzbourg.

70e - Payet s'est relevé, le jeu peut reprendre.

68e - 2e changement côté Salzbourg.

65e - Pelé encore décisif sur cette frappe cadrée de Berisha. Et le gardien marseillais est encore là pour s'imposer dans les airs.

64e - ET DE DEUX POUR L'OM. 2-0. À peine entré en jeu, Njie réalise une action de grande classe : contrôle orienté de la poitrine sur la ligne médiane, ouverture sur Payet côté gauche, course vers l'avant et sang froid sur le centre en retrait de Payet pour ouvrir le pied droit et signer le but du break.

61e - Tête en extension de Thauvin sur le corner de Payet, Walke capte le ballon sans difficulté.

60e - Payet s'écroule devant la surface autrichienne mais l'arbitre ne bronche pas.

59e - Centre de Thauvin derrière les buts de Walke. Dans la foulée, Clinton Njie entre à la place de Maxime Lopez.

57e - Salzbourg squatte le camp marseillais depuis le retour des vestiaires, mais l'OM tient bon pour l'instant.

55e - Grand pont défensif de Sarr, ensuite séché. Coup franc à hauteur de la ligne médiane. L'OM se donne un peu d'air.

53e - Superbe arrêt de Pelé sur une frappe de Wolf contrée par Amavi. "L'Albatros" s'est envolé pour effectuer une parade de la main gauche. Juste avant, l'arbitre n'a pas sifflé de penalty après l'accrochage entre Lopez et Lainer.

52e - Ocampos, touché à la cheville gauche, cède sa place à Zambo Anguissa.

50e - Ocampos se relève après plusieurs secondes passées au sol. Pendant ce temps, le public hurle "Nous sommes les Marseillais".

48e - Incompréhension entre Pelé, qui voulait placer sa tête, et Gustavo devant la surface marseillaise, sans conséquence heureusement pour l'OM.

46e - Aucun changement à signaler.

22h07 - L'OM donne le coup d'envoi de la 2e mi-temps avec un long coup de pied dans le camp de Salzbourg, façon rugby.

22h06 - Les joueurs sont revenus sur la pelouse.

21h52 - C'est la pause sur le score de 1-0 pour l'OM, grâce à un but de Thauvin à la 15e minute. À Londres, Arsenal et l'Atlético de Madrid sont à égalité 0-0 mais les Madrilènes sont réduits à 10 depuis la 10e et l'expulsion de Vrsaljko pour une deuxième carton jaune.

21h51 - Il y aura une minute de temps additionnel.

45e - Ulmer tente la frappe lointaine. C'est au dessus des buts de Pelé.

43e - Nouvelle intervention décisive de Gustavo. Le Brésilien est impérial.

42e - Très bon retour défensif d'Amavi devant Hwang.

41e - Salzbourg tente de s'approcher de la surface phocéenne, d'égaliser avant la pause, mais Gustavo puis Sanson interviennent à propos.

39e - Belle action marseillaise côté droit mais le centre de Payet est un peu fort. On en reste à 1-0.

38e - Salzbourg obtient un coup franc dangereux sur la droite de la surface marseillaise après une faute de Amavi. Pelé se saisit du ballon sans problème.

36e - Ocampos encore au travail en défense. Comme tout à l'heure, il joue bien le coup face à deux adversaires et obtient une sortie de but.

35e - Thauvin percute côté droit mais manque son centre en retrait.

33e - Nouveau centre marseillais, par Sanson, c'est capté par Walke.

32e - Les centres de Payet puis de Sarr sont repoussés par la défense autrichienne.

29e - Premier véritable arrêt de Pelé sur une frappe de Lainer. Son homologue de Salzbourg capte lui aussi la tentative de Thauvin.

28e - Rami remporte son duel à proximité du point de corner. L'OM résiste bien en défense mais subit le jeu depuis plusieurs minutes.

26e - Corner en faveur de Salzbourg. La tête de Caleta Car n'est pas cadrée.

25e - Ouverture de Payet pour Mitroglou, l'appel est bon, le contrôle moins.

23e - Pelé se couche bien devant Berisha.

22e - M. Collum sort le jaune pour Salzbourg cette fois. Wolf est averti pour une faute sur Ocampos.

21e - Maxime Lopez a écopé d'un carton jaune.

20e - Frappe sèche de Sanson juste à côté du 1er poteau de Salzbourg. Sur cette action, Ocampos a encore fait parler sa grinta.

18e - Ocampos vient défendre et évite le corner.

17e - L'OM insiste, Bouna Sarr tente la frappe tendue, ce n'est pas cadré.

15e - BUT DE L'OM SIGNÉ THAUVIN. 1-0. Payet se charge encore du coup franc, à droite de la surface cette fois. Le gardien de Salzbourg hésite à sortir, Thauvin est là au 2e poteau pour mettre sa tête. Le but est validé malgré une légère touche de la main.

15e - Ocampos séché, encore un bon coup franc pour l'OM, le 3e en trois minutes.

14e - Nouveau coup franc de Payet depuis la gauche, cette fois c'est boxé du poing par Walke.

13e - Payet tente la talonnade aérienne sur un centre de Sarr, ce n'est pas cadré mais ça réchauffe le Vélodrome. 0-0.

12e - Coup franc de Payet tiré de la gauche, repoussé par la défense autrichienne.

11e - Salzbourg tente la longue ouverture vers Lainer, ça sort en sortie de buts.

8e - Gustavo règne en maître dans le camp marseillais.

7e - Marseille met la pression dans le camp autrichien, notamment côté droit avec Bouna Sarr.

5e - Faute de Thauvin à proximité de sa surface, coup franc pour Salzbourg cette fois, sur la gauche en regardant les buts de Pelé. C'est dans le mur marseillais.

4e - Payet a glissé à ras de terre à Mitroglou, signalé hors jeu.

3e - Grosse faute sur Ocampos mais pas de carton jaune sorti. Payet va tirer le coup franc aux 40 m.

2e - À l'image de ce tacle de Rami, les Marseillais répondent présents dans l'impact.

1re minute - Long ballon directement en touche de Salzbourg, l'OM récupère le ballon dans son camp.

21h06 - C'est parti, les Autrichiens ont donné le coup d'envoi.

21h05 - Minute d'applaudissement en hommage à Henri Michel.

21h03 - La rencontre est arbitrée par un Écossais, M. Collum.

21h01 - Entrée des joueurs sur la pelouse. Les deux kops ont sorti leurs tifos géants, l'un reprenant la devise du club, "Droit au but".

20h59 - Le public du Vélodrome s'époumone sur un "Aux armes" à 6 minutes du début de la rencontre.

20h54 - 11 minutes avant le coup d'envoi.

20h50 - "Je suis content de joueur une demi-finale, que ce soit au Vélodrome ou ailleurs. Je sais que ça va être plein, mais on n'a pas de pression, on n'a pas peur, a assuré le milieu malien de Salzbourg Diadié Samassékou".

20h43 - "Il faut commencer le match à 21h05, pas avant, ni après d'ailleurs", a insisté Rudi Garcia. "On doit bien discuter de ce qu'on veut mettre en place sur le plan stratégique" mais surtout ne "pas gamberger dans les 48 heures avant la rencontre, il faudra lâcher les chevaux à 21h05".

20h35 - L'OM s'est débarrassé en phase finale du Sporting Braga, de l'Athletic Bilbao et donc du RB Leipzig. Tableau de chasse beaucoup plus impressionnant pour Salzbourg, tombeur de la Real Sociedad, du Borussia Dortmund et de la Lazio Rome, malgré une défaite 4-2 en Italie en quart aller (victoire 4-1 au retour). 

20h29 - Voici les équipes pour l'autre demie aller, Arsenal-Atlético de Madrid, arbitrée par le Français Clément Turpin :
Arsenal : Ospina - Bellerin, Mustafi, Koscielny (cap.), Monreal - Ramsey, Xhaka, Wilshere - Welbeck, Lacazette, Özil
Atlético : Oblak - Vrsaljko, Gimenez, Godin (cap.), Lucas Hernandez - Correa, Saul, Partey, Koke - Gameiro, Griezmann

20h25 - Après son quart de finale retour contre Leipzig, Marseille a enchaîné avec deux succès à Troyes (2-3) et face à Lille (5-1).

20h19 - Racheté en 2005 par Red Bull, l'ancien Austria Salzbourg a depuis remporté huit titres de champion national et cinq Coupe d'Autriche.

20h11 - Marseille a disputé cinq demi-finales de Coupe d'Europe. Bilan : deux éliminations, trois qualifications.

20h06 - L'ambiance est déjà très chaude au Vélodrome à une heure du coup d'envoi. Les kops sont particulièrement garnis.

20h03 - Garcia a donc surpris en titularisant Luiz Gustavo en défense centrale à) place de Rolando, peut-être trop juste physiquement. Au milieu, la technique est privilégiée avec Morgan Sanson et Maxime Lopez.

19h59 - L'équipe de départ de Marseille est connue : Pelé - Sarr, Rami, Gustavo, Amavi - Lopez, Sanson - Thauvin, Payet, Ocampos - Mitroglou.

19h53 - Rudi Garcia est privé de deux joueurs majeurs pour ce match aller, son gardien Steve Mandanda et son latéral Hiroki Sakai, tous deux blessés.

19h44 - L'OM a déjà disputé 4 finales européennes, en 1991, 1993, 1999 et 2004. Seule celle de 1993 s'est conclue par un succès.

19h30 - Bonsoir et bienvenue à toutes et à tous pour cette demi-finale aller de Ligue Europa.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Europa League Olympique de Marseille
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793172012
Europa League : l'OM prend une très sérieuse option sur la finale
Europa League : l'OM prend une très sérieuse option sur la finale
COMPTE-RENDU - Marseille a remporté sa demi-finale aller de Ligue Europa 2-0 face au RB Salzbourg, jeudi 26 avril au stade Vélodrome. Match retour jeudi 3 mai en Autriche. Arsenal et l'Atlético de Madrid ont fait match nul 1-1.
https://www.rtl.fr/sport/football/en-direct-suivez-marseille-salzbourg-live-commente-europa-league-arsenal-atletico-madrid-7793172012
2018-04-26 19:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/WmMboVHFNSyswUYSDZRElQ/330v220-2/online/image/2018/0426/7793175738_florian-thauvin-dimitri-payet-et-kostas-mitroglou-au-velodrome-jeudi-26-avril-2018.jpg