2 min de lecture Ligue 1 Conforama

OL-PSG : Lyon fait tomber Paris sur le fil

COMPTE-RENDU - L'OL a recadré un PSG réduit à 10 et sans Neymar ce dimanche 21 janvier en clôture de la 22e journée de Ligue 1, à 24 jours du 8e de finale de Ligue des champions à Madrid face au Real.

Sylvain Charley, Eric Silvestro et Bertrand Latour Soir de Ligue 1 Éric Silvestro
>
Soir de Ligue 1 du 21 janvier 2018 Crédit Image : Oli SCARFF / AFP | Crédit Média : Éric Silvestro,Sylvain Charley,Bertrand Latour | Durée : | Date : La page de l'émission
Nicolas Skopinski
et AFP

L'adversaire était en blanc. Le bloc adverse était haut. La pression était grande. Ce choc Lyon - Paris Saint-Germain avait tout d'une répétition avant le déplacement à Madrid de février. Et force est de constater que ce PSG là a encore du travail. Bousculés d'entrée par des Lyonnais décidés à presser très haut, les Parisiens concédaient l'ouverture du score dès l'entame de la rencontre.


Ayant aperçu la position très avancée d'Alphone Areola, Nabil Fekir a adressé un coup franc parfait en pleine lucarne dès la deuxième minute. Les Parisiens ont mis un bon quart d'heure avant de se réveiller. Mais ils allaient perdre Kylian Mbappé, victime d'un choc avec Lopes, le gardien lyonnais. Choc heureusement sans gravité, mais le jeune international a été évacué par précaution. 

Paris, à réaction, se montrait malgré tout dangereux. Et suite à un oubli de marquage d'Aouar, Kurzawa égalisait juste avant la mi-temps d'une volée surpuissante. Le latéral pensait faire taire quelques bouches dans sa célébration. Pensait seulement.

À lire aussi
Le fichage ethnique au PSG serait plus étendu qu'annoncé Paris Saint-Germain
Le fichage ethnique au PSG serait plus étendu qu'annoncé

Dani Alves voit rouge

Parce qu'en seconde période, au lieu de se servir de ce but inespéré comme d'un déclic, les Parisiens ont perdu leurs nerfs aux retours des vestiaires. Le latéral brésilien, coupable d'un tacle dangereux sur Ndombélé, puis d'une contestation agressive sur Clément Turpin, a même été exclu (59').

Di Maria, moins fringant que lors de ses trois premiers matches de l'année, a cédé sa place à Meunier, pour que son équipe tienne le score. Le début d'une attaque-défense frustrante pour les Lyonnais, à l'image de ces duels remportés par Areola face à Mariano (63'), puis Cornet (85e).

Mais Memphis, entré en jeu à la 68e minute à la place d'Aouar, a arraché la victoire pour Lyon d'une superbe frappe enroulée imparable, en récupérant une nouvelle relance complétement ratée de Kurzawa. Avec la polémique des retards de Cavani et Pastore après la trêve, le second épisode du "penaltygate" entre "Ney" et "Edi", et la prestation très décevante de dimanche soir, Paris se complique décidément la tâche tout seul...

L1- 22e journée : programme et classement

Vendredi 19 janvier 2018 :
Caen - Marseille 0-2
                   
Samedi 20 janvier 2018 :
Nantes - Bordeaux 0-1
Amiens - Guingamp 3-1
Montpellier - Toulouse 2-1
Rennes - Angers 1-0
Strasbourg - Dijon 3-2
Troyes - Lille 0-1
                   
Dimanche 21 janvier 20187 :
Nice - Saint-Étienne 1-0
Monaco - Metz 3-1
Lyon - PSG 2-1

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Conforama Paris Saint-Germain Olympique Lyonnais
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791911565
OL-PSG : Lyon fait tomber Paris sur le fil
OL-PSG : Lyon fait tomber Paris sur le fil
COMPTE-RENDU - L'OL a recadré un PSG réduit à 10 et sans Neymar ce dimanche 21 janvier en clôture de la 22e journée de Ligue 1, à 24 jours du 8e de finale de Ligue des champions à Madrid face au Real.
https://www.rtl.fr/sport/football/en-direct-suivez-lyon-psg-en-live-commente-7791911565
2018-01-21 20:15:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/N2IPxLjGmPcpBCDSnSpSbQ/330v220-2/online/image/2017/1105/7790815536_nabil-fekir-le-19-octobre-2017.jpg