2 min de lecture Ligue 1 Conforama

Lyon - Saint-Étienne : Debuchy arrache un nul logique pour les Verts

COMPTE-RENDU - Un but à la 91e minute du latéral droit débarqué cet hiver permet à l'ASSE de repartir de Lyon avec le point du match nul, dimanche 25 février. Mariano Diaz avait ouvert le score pour l'OL à la 19e.

Mathieu Debuchy et Mariano Diaz, les deux buteurs de ce 116e derby, dimanche 25 février 2018
Crédit Image : ROMAIN LAFABREGUE / AFP

Il n'est pas là depuis un mois et endosse déjà le costume du sauveur, voir de meilleur joueur des Verts face à l'OL. Stéphanois depuis le 31 janvier dernier, Mathieu Debuchy, 32 ans, est venu concrétiser une large domination de sa nouvelle équipe, surtout en deuxième période, sur la pelouse du rival historique. L'ancien joueur d'Arsenal était placé au bon endroit pour reprendre du gauche un centre en retrait de Rémy Cabella et enfin tromper Mathieu Gorgelin (91e). Résultat, un nul (1-1) somme toute logique.

lancé dans le grand pour la neuvième fois avec Lyon, le gardien remplaçant d'Anthony Lopes (touché au triceps gauche) n'avait jusque là pas eu grand à faire. Si Saint-Étienne a eu la possession du ballon dans ce 116e derby, ses attaquants, Robert Beric en tête, manquaient sérieusement de tranchant dans le dernier geste. Globalement, Gorgelin n'avait qu'à bien anticiper ses sorties pour repousser le danger, ou regarder les ballons passer au dessus et à côté.

L'OL ne sait pus gagner en championnat

Placé dans de bons rails grâce à un but de grande classe de son avant-centre hispano-dominicain Mariano Diaz (19e), l'OL (4e) n'a donc pas pu renouer avec le succès. Sa série en cours s'étire maintenant à trois défaites et deux nuls en championnat. Le podium ne se rapproche pas. Marseille pointe à cinq longueurs devant avant son match à Paris, Monaco possède sept points d'avance. En soirée, les Gones seront supporters du PSG.

De leur côté, les Verts confirment dans le contenu comme mathématiquement leur renouveau. Les voilà à cinq matches sans défaite (trois succès, deux nuls) avant de recevoir Dijon. 12es, ils ne comptent plus que cinq unités de retard sur le 5e, Montpellier, prochain adversaire de l'OL en championnat.

Trois cartons jaunes "seulement"

Malgré le tifo d'un des kops de Lyon reprenant la célébration polémique de Nabil Fekir au match aller, survolé par les hommes de Bruno Génésio, ce derby n'a jamais dérapé. Aucun carton rouge n'a été distribué (deux jaunes pour les Verts, un pour Lyon), aucun geste dangereux n'est à signaler. Il faut souligner, en revanche, la sortie sur blessure (genou ?) de Fekir à la 69e.

Rendez-vous sur l'article complet pour voir ce contenu

Voir l'article complet

L1- 26e journée : résultats, programme et classement

Vendredi 23 février :
Strasbourg - Montpellier : 0-0
                   
Samedi 24 février : 
Toulouse - Monaco : 3-3
Guingamp - Metz : 2-2
Lille - Angers : 1-2
Nantes - Amiens : 0-1
Rennes - Troyes : 2-0
Dijon - Caen : 2-0
                   
Dimanche 25 février :
Bordeaux - Nice : 0-0
Lyon - Saint-Étienne : 1-1
21h00 : PSG - Marseille 

Rendez-vous sur l'article complet pour voir ce contenu

Voir l'article complet
La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés