2 min de lecture Ligue 1

Caen-Lyon : l'OL reprend la 2e place

COMPTE-RENDU - Quatre jours après sa défaite surprise contre Lille, l'OL a repris sa marche en avant, dimanche 3 décembre.

Nabil Fekir avec l'OL le 23 septembre 2017
Crédit Image : JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Lyon a repris provisoirement la deuxième place de Ligue 1 en gagnant à Caen (1-2), dimanche 3 décembre, pour la 16e journée de Ligue 1, au terme d'un match très plaisant où le réalisme a fait la différence. Marseille, qui jouait à Montpellier en soirée (1-1), doit abandonner la 23e place le temps d'une semaine au moins, à la différence de buts.

Face à la troisième défense de Ligue 1, les attaquants rhodaniens, avec une triplette Maxwel Cornet-Nabil Fékir-Memphis Depay derrière Mariano Diaz, ne se sont pas amusés sur une pelouse en piètre condition qui ne les a pas aidés et sur laquelle tombait un crachin persistant. 

Les hommes de Bruno Genesio ont cependant fait preuve d'une belle maîtrise du jeu, marquant rapidement lors des deux périodes. C'est d'abord Cornet, opportuniste, qui récupère un ballon qui navigue dans la surface normande pour ouvrir le score dès le 10e minute (1-0).                  

Caen finit fort mais...

Un opportunisme dont fait preuve également Diaz pour inscrire son 12e but de la saison d'une superbe volée à l'entrée de la surface, après un ballon bêtement perdu par un Ronny Rodelin qui tente un crochet à 22 mètres de ses cages (0-2, 54e)... Grâce à leur qualité technique, les Lyonnais se créent d'autres belles occasions par Fékir, d'une volée trop enlevée (21e) ou sur un face-à-face avec Rémy Vercoutre remporté par ce dernier (28e), bien sorti dans ses pieds. 

Marcelo est aussi tout près de marquer, en reprenant un centre de Diaz aux six mètres, mais le stoppeur ouvre un peu trop son pied et le ballon passe à droite des buts (30e). Le score est tout de même un brin flatteur pour les visiteurs, qui sont sauvés à deux reprises par les poteaux, sur un centre d'Adama Mbengue (26e) et sur une frappe de 20 mètres de Rodelin, effleurée par Anthony Lopes (69e). 

Caen finit fort - en vain - par un but plein de sang-froid de Santini (1-2, 90e) et une dernière frappe trop croisée de Jordan Nkololo dans la minute suivante, qui fait frissonner l'OL. Mais les Rhodaniens vont pouvoir maintenant se concentrer sur leur match d'Europa League à Bergame, jeudi, pour essayer d'aller chercher la première place du groupe. 

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés