2 min de lecture Ligue des champions

Ligue des Champions : Monaco repart de Leipzig avec un bon point

Au terme d'un match à Leipzig où les Monégasques ont été bougés par leur adversaire, ce mercredi 13 septembre, l'ASM repart avec le point du match nul (1-1).

Radamel Falcao avec Monaco en juillet 2017
Crédit Image : David Niviere/SIPA

Monaco avait tout à perdre. En déplacement à Leipzig, ce mercredi 13 septembre, les rouge-et-blanc avaient à cœur de repartir d'Allemagne avec les trois points pour bien entamer leur campagne européenne et confirmer leur excellente saison de l'année passée.

D'entrée, pourtant, les Monégasques ont compris que le vice-champion germanique vendrait cher sa peau, à l'image d'une occasion sur corner, à la 24e, lorsque Werner alertait Benaglio sans toutefois pouvoir conclure l'action. Sans regret, puisque les hommes de Ralph Hasenhüttl verraient leur efforts récompensés quelques minutes plus tard par l'intermédiaire de Forsberg. Au duel avec Glik, le Suédois parvenait à frapper au but et trompait le gardien monégasque (1-0, 33e).

À la peine face à un Leipzig dominateur, l'ASM se remobilisait rapidement pour recoller au score. Et c'est la jeune recrue Tielemans qui se chargeait de réduire la marque. Sur un centre de Diakhaby, le Belge devait s'y prendre à deux fois face à un Gulacsi réactif (1-1, 34e).

Après une première période assez équilibrée dans l'ensemble, les deux équipes rentraient au vestiaire dos à dos. Au retour de la pause, les 22 acteurs du match imprimaient un rythme assez similaire à celui du début de match : à une équipe allemande plus dominatrice dans la possession et le nombre de passes, les joueurs du Rocher répondaient par la détermination, à l'image de cette offensive princière dès la 47e minute, lorsque Tielemans filait seul au but avant d'être signalé hors-jeu.

En fin de partie, l'équipe de la Saxe s'offrait deux situations véritablement dangereuses. La première par Werner, intenable ce mercredi soir, qui filait vers le but de Benaglio après une superbe passe d'un coéquipier. Mais la sortie parfaite du gardien monégasque dans les pieds de l'attaquant allemand offrait un peu de sérénité à ses coéquipiers. Quelques minutes plus tard, à peine entré en jeu à la place de Poulsen, Augustin s'infiltrait côté droit, après un hors-jeu non sifflé, et voyait sa puissante frappe détournée par le portier du Rocher. 

Au coup de sifflet final, les hommes de Leonardo Jardim rentrent en France avec un bon point après une partie plutôt équilibrée où le vice-champion allemand n'a rien concédé (1-1).

Rendez-vous sur l'article complet pour voir ce contenu

Voir l'article complet
La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés