2 min de lecture Coupe du Monde

Coupe du Monde 2018 : l'Argentine rejoint la France au bout du suspense

COMPTE-RENDU - Un but de Rojo à la 86e minute permet à Messi et aux Argentins de battre le Nigeria 2-1 et de se qualifier pour les 8es de finale. Ce sera face aux Bleus, samedi 30 juin (16h).

Messi en liesse avec Marcos Rojo après la qualification de l'Argentine, le d26 juin 2018 à Saint-Pétersbourg
Messi en liesse avec Marcos Rojo après la qualification de l'Argentine, le d26 juin 2018 à Saint-Pétersbourg Crédit : GABRIEL BOUYS / AFP
GrégoryFortune77
Gregory Fortune
Journaliste RTL

L'Argentine reste en vie et la France est fixée. Pour la troisième fois en Coupe du Monde après 1930 et 1978 (phase de groupes), les Bleus vont se frotter à l'Albiceleste, deux fois sacrée, en 1978 et 1986. Ce sera samedi 30 juin à 16h sur la pelouse de Kazan. Mardi 26 juin, les hommes de Deschamps ont verrouillé la 1re place du groupe C en tenant le nul (0-0) face au Danemark. Quatre heures plus tard, ceux de Sampaoli sont passés par tous les états avant de décrocher le 2e ticket dans le groupe D derrière la Croatie.

Tenue en échec par l'Islande (1-1) en ouverture puis giflée par la Croatie (3-0), l'Argentine abordait son dernier match de poules en dernière position, la peur au ventre. Sa mission : battre le Nigeria en espérant que l'Islande ne profitent pas de Croates déjà qualifiés. Dès la 14e minute, Messi a ouvert le score. Mais ensuite, tout est parti de travers, avant un dénouement aussi heureux qu'inespéré (2-1), tandis que les Islandais s'inclinaient sur le même score.

Pas de 2e penalty accordé au Nigeria

Le Nigéria a d'abord égalisé sur un penalty transformé par Moses (51e) après un ceinturage de Mascherano dans la surface sur un corner. L'Argentine a poussé pour reprendre l'avantage et sa position de qualifiée, en vain durant de longues minutes ou le déchet technique le disputait au mauvais choix. Les entrées de Pavon puis Meza ne changeaient rien. Messi ne parvenait plus à faire la différence. Vint la 75e minute, peut-être le tournant du match. Main de Rojo dans sa surface. Appel à l'assistance vidéo. Penalty pour le Nigeria ? Non, selon l'arbitre.

À lire aussi
Didier Quillot, invité de RTL le 19 juillet 2018. Coupe du Monde
Équipe de France : Didier Quillot se dit "choqué" par les remarques racistes

Sampaoli, dont les heures semblaient alors comptées, abattait sa dernière carte, Agüero, à la place d'un défenseur, Tagliafico (80e). Higuain ne cadrait pas sa reprise plein axe (81e). Le temps défilait. Et sur une action similaire, le défenseur Rojo parvenait à marquer sur un centre de Mercado (86e). Le Nigeria à terre. L'Argentine ressuscitée. Bien sûr, elle devra sérieusement hausser son niveau de jeu pour espérer aller plus loin que les 8es. Mais les Bleus aussi, après tout.

Groupe D : le point final

Classement : Pts J G N P bp bc dif 
1. Croatie 9 3 3 0 0 7 1 6 
2. Argentine 4 3 1 1 1 3 5 -2 
----------------------------- 
3. Nigeria 3 3 1 0 2 3 4 -1 
4. Islande 1 3 0 1 2 2 5 -3 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coupe du Monde Argentine Lionel Messi
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793872342
Coupe du Monde 2018 : l'Argentine rejoint la France au bout du suspense
Coupe du Monde 2018 : l'Argentine rejoint la France au bout du suspense
COMPTE-RENDU - Un but de Rojo à la 86e minute permet à Messi et aux Argentins de battre le Nigeria 2-1 et de se qualifier pour les 8es de finale. Ce sera face aux Bleus, samedi 30 juin (16h).
https://www.rtl.fr/sport/football/en-direct-coupe-du-monde-2018-suivez-nigeria-argentine-en-live-commente-7793872342
2018-06-26 19:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/imKgEnOk7W-hdqcc6-3ywg/330v220-2/online/image/2018/0626/7793886438_messi-en-liesse-avec-marcos-rojo-apres-la-qualification-de-l-argentine-le-d26-juin-2018-a-saint-petersbourg.jpg