2 min de lecture Économie

Droits TV : le PSG touche deux fois moins que le dernier du championnat anglais

La LFP a révélé que le PSG a obtenu 45,5 M€ pour la redistribution des droits TV de la saison 2014-2015 de Ligue 1.

Le PSG a signé un quadruplé inédit cette saison
Le PSG a signé un quadruplé inédit cette saison Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

Champion de France, le Paris Saint-Germain demeure sans surprise le champion des droits TV de Ligue 1. Le conseil d'administration de la Ligue de football professionnel (LFP) a validé et dévoilé la répartition des droits audiovisuels du championnat 2014-2015 entre les vingt clubs de l'élite. Au total, 467,9 millions d'euros ont été reversés.

La redistribution de l'argent payé pour la période 2012-2016 par Canal+, beIN Sports, les autres médias français ayant acquis les droits nomades et les médias internationaux s'effectue selon le classement final du club, les résultats finaux lors des cinq saisons précédentes, le nombre de diffusions lors des créneaux de programmation premium (comme le match du dimanche soir à 21 heures). Une part fixe de 6.547.790 euros et une autre de 4.365.193€, au titre de la "licence club", sont également attribuées à chacune des 20 équipes.

À ce jeu-là, c'est donc le PSG qui s'en sort le mieux avec environ 45,5 millions d'euros engrangés. Même s'il a terminé au pied du podium, l'Olympique de Marseille obtient la deuxième place avec 42,8 M€ grâce à une notoriété qui, au contraire, pénalise l'AS Monaco qui n'a obtenu que 26,4 M€. L'Olympique Lyonnais complète le podium avec 41,9 M€. Le FC Metz, avant-dernier et relégué en Ligue 2, est le club le moins bien rémunéré avec 11,9 M€.

90 millions pour le dernier de Premier League

Mais comme chaque année, ces sommes accordées au championnat de France sont parfois dérisoires en comparaison aux prix pratiqués dans les autres grandes ligues européennes. Par rapport à l'Angleterre, où 1,6 milliard de livres sterling (environ 2,2 milliards d'euros) ont été répartis, l'écart est gigantesque. Tandis que le champion Chelsea s'est vu octroyer près de 138 millions d'euros, le dernier du classement de Premier League, les Queens Park Rangers, a gagné environ 91 M€. C'est donc le double du champion de France.

À lire aussi
Kylian Mbappé ne jouera pas face à son ancien club de l'AS Monaco ce dimanche 1er décembre. Paris Saint-Germain
Ligue des champions : Mbappé, l'atout sportif mais aussi économique du PSG

La Liga BBVA, pour la saison 2013-2014, générait environ 784 millions d'euros. Cependant, les droits audiovisuels y sont individualisés. Ils deviendront prochainement mutualisés comme c'est le cas en France ou en Angleterre. En attendant, selon AS, le Real Madrid et le FC Barcelone avaient chacun gagné 140 millions d'euros. En revanche, les petits clubs comme Elche, Valladolid ou Almeria n'obtenaient que 18 M€.

En Italie, les 945 millions d'euros annuels négociés par la Serie A devrait permettre à la Juventus d'augmenter son pactole qui s'élevait déjà à 94 millions la saison passée. Finalement, la Ligue 1 n'a rien à envier uniquement vis à vis de la Bundesliga. Il y a un an, le Bayern Munich récoltait 37 des 495 millions déboursés par les diffuseurs. Mais en compensation, les clubs allemands bénéficient de meilleurs revenus provenant de l’exploitation de leur stade.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Ligue 1 Conforama Paris Saint-Germain
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants