4 min de lecture Équipe de France de football

Dans le coma depuis 35 ans, visite à Jean-Pierre Adams

REPLAY - L'ancien footballeur, défenseur du PSG et de l'équipe de France dans les années 1970, est dans un coma végétatif depuis une opération en 1982.

Isabelle Choquet La Revue de Presse Isabelle Choquet iTunes RSS
>
Dans le coma depuis 35 ans, visite à Jean-Pierre Adams Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Adeline François
Adeline François
Journaliste RTL

À la une de L'Équipe s'affichent ce matin les deux visages enjoués d'Ousmane Dembélé et de Kylian Mbappé. "Vent de fraîcheur", titre L'Équipe au lendemain de la victoire de la France face à l'Angleterre. Le visage d'un autre footballeur s'affiche lui dans So Foot ce mois-ci, le visage figé d'un homme qui a eu deux vies, celle de footballeur pendant 35 ans, défenseur central mythique de l'équipe de France aux côtés de Marius Trésor dans les années 70. Et puis la vie d'après, qui dure depuis maintenant un peu plus de 35 ans. Il y a quelques jours, la longueur du coma végétatif dans lequel est plongé Jean-Pierre Adams depuis 1982 a dépassé l'âge qu'il avait quand est survenu l'accident d'anesthésie qui a privé son cerveau d'oxygène pendant une banale opération du genou. 35 ans que Bernadette, sa femme, veille sur lui chez eux dans leur maison près de Nîmes. L'ancien footballeur alterne phase de sommeil et phase éveillée, les yeux grands ouverts. Parfois il tousse ou il bâille.

Bernadette est en colère, les visites se font de plus en plus rares. "Ça me fait trop mal", explique Charly Loubet. Marius Trésor, lui, n'y arrive plus non plus. "Les autres, explique Bernadette, sont morts." "J'espère qu'il se réveillera un jour, dit-elle. De toute façon, il n'est pas question de le débrancher puisqu'il n'est branché à rien si ce n'est à moi !" Elle raconte aussi au journaliste la fois où elle a mis un disque de Chuck Berry et soudainement son mari a écarquillé les yeux. "J'aurais juré que ça lui évoquait quelque chose". Coïncidence ou non, quand Bernadette évoque cette anecdote, une larme se met à couler sur la joue de Jean-Pierre Adams. "Visite au chevet d'un mec bien", c'est à lire dans So Foot ce mois-ci.

François Bayrou dans la tourmente

Les visages de François Bayrou dans la presse également. Dans la pièce d'un quinquennat, comme au théâtre, il y a toujours une scène d'exposition. Les personnages disent les mots qui les camperont dans l'esprit des spectateurs. Pour le personnage principal, Emmanuel Macron, ce fut la marche lente au Louvre. Vinrent les seconds rôles. François Bayrou a choisi son texte : "Chaque fois qu'il y aura quelque chose à dire, je le dirai". "Les meilleures scènes d'exposition n'ont pas besoin de sous-titres", écrit dans Les Échos Cécile Cornudet, qui explique que dimanche prochain Emmanuel Macron n'aura plus besoin de François Bayrou.

Et la presse tout entière met en garde ce matin le ministre de la Justice sur les conséquences pour son avenir s'il persiste dans ce comportement. "Le cas Bayrou", titre en une Le Parisien-Aujourd'hui en France. "Bayrou n'est pas un nouveau dictateur mais tout simplement un vieux politicien. Une sorte de tonton ronchon, qui se prend volontiers pour lui-même et, de surcroît grand sentimental, ne supporte pas qu'on lui fasse la morale quand il ne dédaigne pas la faire aux autres", écrit Gilles Grandpierre dans l'Union-l'Ardennais. "On connaissait la théorie des deux corps du roi, écrit Nicolas Beytout dans l'Opinion. Voici donc François Bayrou qui prétend habiter plusieurs corps à la fois et se déplacer allègrement de l'un à l'autre. Lui l'éternel opposant à tous ceux qui l'ont aidé... en a 6 ! Garde des Sceaux, ministre d'État, maire de Pau, simple citoyen, président du MoDem. Et le meilleur pour la fin, l'éleveur de chevaux spécialisé dans la ruade". "De Macron, il aura le bijou, il deviendra son caillou", conclut Yann Marec dans le Midi Libre.

Que devient la génération Erasmus ?

À lire aussi
Le trophée de la Ligue des Nations en mars 2020 à Amsterdam équipe de France de football
Ligue des Nations, éliminatoires du Mondial 2022 : les dates des tirages

L'Europe aussi a plusieurs visages ce matin dans la presse. En une du Figaro : "Migrants, l'Europe face à un nouveau défi venu d'Afrique". Le journal souligne que comme chaque printemps, l'Union européenne est confrontée à un nouveau défi migratoire avec cette année, un déferlement de réfugiés économiques venus du continent africain. Quelques chiffres donnés par le journal : en Italie, les débarquements de migrants sont en hausse de 40%, 61.234 personnes arrivées clandestinement depuis janvier.

Un autre visage de l'Europe en une de La Croix, qui consacre un dossier à Erasmus qui fête aujourd'hui même ses 30 ans. Le programme d'échanges étudiants devait initialement toucher 10% des étudiants. "Trente ans plus tard, l'objectif est de doubler cette cible", d'après le journal qui brosse le portrait de cette génération Erasmus qui a changé des vies, formé des couples, fait naître des bébés et aussi une certaine idée de l'Europe du partage.

Ils ont décidé de changer de vie

Justement, et si on changeait de vie ? Il y a ceux qui vont devenir députés dimanche, on leur conseille vivement la lecture du 1 qui consacre son numéro hebdomadaire à cette question : "À quoi sert votre député ?" Avec au passage une citation savoureuse de Clémenceau : "En politique, on succède à des imbéciles et on est remplacé par des incapables". Cela dit, il n'y a pas que les candidats d'En Marche qui plongent dans l'inconnu, "70% des Français rêvent de repartir de zéro", affirme l'Express de cette semaine qui s'exclame en une : "Changer de vie, chiche !"

Aux États-Unis, on parle du syndrome de la fermière de Manhattan. Et ce n'est pas qu'un effet de mode. "Notre temps, explique l'Express, cumule à l'évidence les facteurs incitatifs, la vie est de plus en plus perçue par séquences, ruptures, changements. La discontinuité devient une valeur, car plus la vie est longue plus on peut sans cesse retenter sa chance." C'est ce qu'ont fait Marino, ex-cadre chez PSA devenu sculpteur de pierre dans le Perche, Caroline, avocate devenue humoriste, Franck, ingénieur devenu cuistot, Piotr, conducteur d'engins devenu masseur shiatsu. Manque à cette galerie de portrait un éleveur de chevaux qui deviendrait ministre de la Justice.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Équipe de France de football Hospitalisation
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants