1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Coupe du Monde 2018 : "Seul manque le sigle CCCP sur le maillot russe", lance Praud
1 min de lecture

Coupe du Monde 2018 : "Seul manque le sigle CCCP sur le maillot russe", lance Praud

CHRONIQUE - C'est le nouveau rendez-vous pendant un mois sur RTL à l'occasion de la Coupe du Monde de football en Russie. Chaque matin à 6h45, Pascal Praud décrypte la compétition dans "Le Praud du Mondial".

La Coupe du Monde de football se tient en Russie jusqu'au 15 juillet 2018
La Coupe du Monde de football se tient en Russie jusqu'au 15 juillet 2018
Crédit : AFP / VASILY MAXIMOV
Coupe du Monde 2018 : "Seul manque le sigle CCCP sur le maillot russe", lance Pascal Praud
02:30
Pascal Praud & Loïc Farge

La Coupe du Monde de football démarre ce jeudi 14 juin en Russie. L'affiche du coup d'envoi à Moscou, dans le stade Loujniki rénové, n'a rien de très alléchant avec Russie-Arabie saoudite, à 17 heures.

Avant le coup d'envoi, Pascal Praud nous livre le nom du joueur le plus important de la compétition : Vladimir Poutine. "N'oubliez jamais que la Russie est une grande puissance pauvre, et que le sport, la victoire et les médailles sont essentielles. D'abord pour fédérer le pays. Ensuite pour contribuer au rayonnement de l'URSS d'hier et de la Russie aujourd'hui", explique le journaliste.

"Poutine perpétue la lignée des grands monarques de l'Union soviétique : Staline, Brejnev. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si la Russie a ressorti son maillot rouge sang des années 80", constate Pascal Praud. "Il manque juste le sigle CCCP, la faucille et le marteau sur le maillot", poursuit-il.

La rédaction vous recommande

"La Coupe du Monde sera donc une vitrine, comme les Jeux Olympiques de Sotchi l'ont été. Tous les moyens seront bons, hier comme aujourd'hui", assure le journaliste, qui "n'oublie évidemment pas les athlètes russes convaincus de dopage, que Vladimir Poutine s'est empressé de défendre".

Sondage
Football : allez-vous suivre la Coupe du monde ?*
À lire aussi

Que vaut cette équipe russe ? "Elle ne vaut rien ! C'est un des paradoxes, parce que depuis la chute du mur de Berlin et l'éclatement des républiques socialistes, elle n'a plus le rayonnement des équipes du passé", regrette-t-il.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/