2 min de lecture Coupe du Monde

Coupe du Monde 2018 : les Bleus s'en sortent de justesse face à l'Australie

COMPTE-RENDU - Longtemps accrochée pour son entrée dans le Mondial en Russie, l'équipe de France s'est finalement imposée 2-1 à Kazan grâce à un penalty de Griezmann (58e) et un but heureux de Pogba (81e), samedi 16 juin.

Les Bleus félicitent Paul Pogba samedi 16 juin 2018 à Kazan
Les Bleus félicitent Paul Pogba samedi 16 juin 2018 à Kazan Crédit : Luis Acosta / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Comme le résume Paul Pogba, "c'est le Mondial, il n'y a pas de petites équipes". Les Bleus ont souffert sous le soleil de Kazan face à une équipe d'Australie conforme à ce qu'on attendait d'elle, combative, accrocheuse, disciplinée, lucide aussi. Mais l'essentiel est là, au bout de 95 minutes haletantes, étouffantes, à défaut d'avoir été spectaculaires comme celles du Portugal-Espagne de la veille : la victoire (2-1) et les trois points, pour lancer ce Mondial sur de bonnes bases comptables.

Avec comme prévu les jeunes Benjamin Pavard et Lucas Hernandez sur les côtés de la défense, un milieu Corentin Tolisso-N'Golo Kanté-Paul Pogba et un trio offensif Ousmane Dembélé-Antoine Griezmann-Kylian Mbappé, les hommes de Didier Deschamps ont mis près d'une heure pour percer la muraille jaune. La délivrance est venue grâce à un penalty accordé et transformé par Antoine Griezmann (58e) après recours à l'arbitrage vidéo, une première dans cette 21e Coupe du Monde. 

Deux penaltys en quatre minutes

Mais quatre minutes plus tard, l'Australie se procurait à son tour un penalty pour une main évidente de Samuel Umtiti dans la surface. Sanction transformée par le capitaine Mile Jedinak devant un Hugo Lloris pris à contre-pied (62e). Le portier et capitaine des Bleus avait été décisif à la 17e minute en sortant d'une magnifique extension et d'une main ferme une balle de 1-0 pour les "Socceroos", un coup franc repris au second poteau par... Tolisso.

Bousculés, accrochés par l'équipe du sélectionneur néerlandais Bert van Marwijk, finaliste du Mondial 2010 avec les Pays-Bas, l'équipe de France s'en sort finalement grâce à un but heureux de Paul Pogba (81e) : une frappe contrée par Asziz Behich qui heurte la transversale de l'excellent gardien Mathew Ryan et franchit la ligne, incontestablement, avant de ressortir. Belle action bleue sur ce coup avec un double une-deux et l'entrant Olivier Giroud passeur décisif

À lire aussi
Les États-Unis ont été battus par l'Australie (98-94) ce samedi 24 août Australie
Basket : les États-Unis perdent leur premier match depuis 2006

Quelques nouvelles frayeurs plus tard, les Bleus pouvaient lever les bras. Place au Pérou, jeudi 21 juin (17h), avant le Danemark, mardi 26 juin (16h). Difficile, pour l'instant, de penser plus loin.

Fiche technique :

À Kazan (Kazan Arena) : France bat Australie 2-1 (0-0 à la mi-temps). Groupe C
Spectateurs : 40.000 
Arbitre : A. Cunha (URU) 
Possession de balle : 
France : 56 % 
Australie : 44 % 
Buts : 
France : Griezmann (58 s.p.), Pogba (80) 
Australie : Jedinak (62 s.p.) 
Avertissements : 
France : Tolisso (76) 
Australie : Leckie (13), Risdon (57), Behich (87) 
Les équipes : 
France : Lloris (cap) - Pavard, Varane, Umtiti, Hernández - Tolisso (Matuidi 78), Ngolo Kanté, Pogba - Kylian Mbappé, Griezmann (Giroud 70), Dembélé (Fekir 70) 
Entraîneur : Didier Deschamps 
Australie : Ryan - Risdon, Sainsbury, Milligan, Behich - Leckie, Jedinak (cap), Rogic (Irvine 72), Mooy, Kruse (Arzani 84) - Nabbout (Juric 64) 
Entraîneur : Bert Van Marwijk 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coupe du Monde Équipe de France de football Antoine Griezmann
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants