2 min de lecture Coupe du Monde

Coupe du monde 2018 : la Syrie éliminée après avoir fait trembler l'Australie

COMPTE-RENDU - Barragiste des éliminatoires dans la zone Asie, la Syrie ne s'est inclinée qu'en prolongation, mardi 10 octobre à Sydney. L'Australie n'est pour autant pas encore qualifiée pour la Russie.

Les Joueurs Syriens effondrés à Sydney, mardi 10 octobre 2017
Les Joueurs Syriens effondrés à Sydney, mardi 10 octobre 2017 Crédit : Rick Rycroft/AP/SIPA
Gregory Fortune
Gregory Fortune
et AFP

Un incroyable exploit a failli se produire à Sydney, mardi 10 octobre, lors du match retour du barrage de la zone Asie. Le 75e pays au classement FIFA, en lice dans ces éliminatoires du Mondial 2018 malgré la guerre qui le ravage, a ouvert le score dès la 6e minute face à une Australie (50e) en quête d'une 4e participation d'affilée au Mondial.

Les Syriens, qui avaient décroché un match nul (1-1) à l'aller, ont finalement dû abandonner leur rêve dans la deuxième période de la prolongation, après un but du vétéran Tim Cahill (37 ans).

Les Syriens auront tout de même signé un parcours incroyable. "Ce que nous avons réalisé avec cette sélection est grand, nos joueurs se sont comportés en hommes", a d'ailleurs salué le coach national syrien Ayman al-Hakim. Pour les joueurs, la tristesse est profonde. "Je m'excuse auprès du peuple syrien au nom de mes équipiers, nous voulions donner du sourire et de la joie aux Syriens", a commenté l'attaquant Firas al-Khatib.

Poteau dans les arrêts de jeu de la prolongation

Omar al-Soma, buteur emblématique, a été l'homme du match côté syrien. Pour le meilleur, il a ouvert le score dès la 6e minute. Et, pour le pire, c'est son coup franc, qui aurait permis de se qualifier (au nombre de buts inscrits à l'extérieur à 2-2), qui s'est fracassé sur le poteau australien dans les arrêts de jeu de la prolongation. 

À lire aussi
Al Bayt Stadium au Qatar accueillera le match d'ouverture du Mondial le 21 novembre 2022 Coupe du monde 2022
Coupe du monde 2022 : le calendrier des matches dévoilé

C'est donc l'Australie qui défiera au mois de novembre, en match aller-retour, le pays qui finira 4e de la zone Concacaf (Amérique du Nord, Centrale et Caraïbes), pour l'instant le Panama. Les Syriens, eux, garderont longtemps un goût amer du match à Sydney. Arrivés en prolongation ils n'ont pas eu le temps de souffler. Mahmoud Al-Mawas a été exclu dès la 94e minute pour un deuxième jaune. 

Dès lors les Socceroos ont campé dans la surface de réparation syrienne. Jusqu'au coup de grâce de Cahill, l'ancien joueur d'Everton, déjà auteur de l'égalisation à la 13e minute.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coupe du Monde Syrie Australie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants