1 min de lecture Coupe du Monde 2018

Coupe du monde 2018 : l'impact du football dans une société, selon Mazerolle

Des villes ou des groupes sociaux s'identifient volontiers à leur club de foot.

L'Edito d'Olivier Mazerolle
Coupe du monde 2018 : l'impact du football dans une société, selon Mazerolle
Crédit Média : RTLnet Crédit Image : AFP/B.Langlois
Voir la suite

Vladimir Poutine a donné beaucoup de solennité au tirage au sort de la Coupe du monde 2018. L'événement, est une promotion extraordinaire pour le pays organisateur. L'impact du foot irrite toujours ceux qui déplorent la passion infantile déchaînée par des jeunes gens en shorts qui courent après un ballon.

Mais pour Olivier Mazerolle, ce geste explique précisément le caractère universel du football. Les enfants, dès qu'ils se tiennent sur leurs deux jambes, ont pour plus grand plaisir le fait de taper du pied dans un ballon et le voir rouler. Le foot est inné pour les humains sur l'ensemble de la planète.

Pour l'éditorialiste, le football est une puissance mondiale incontestable qui pèse aussi bien sur les relations internationales que sur la vie sociale de chaque pays. 

Des affrontements pacifiques, folkloriques, chauvins

Des villes ou des groupes sociaux s'identifient volontiers à leur club de foot. À Paris, avant le PSG qui a réussi à unifier les supporters avec leurs superstars, il y avait les clubs de banlieue populaires tels que le Club athlétique de Paris, le Red Star et puis à Paris même le Racing plus bourgeois. Des villes comme Marseille et Saint-Étienne ou Lens vivent souvent au rythme de leur club respectif

En Écosse, aujourd'hui encore, les Glasgow Rangers hissent le drapeau protestant et le Celtic Glasgow réplique avec des hymnes catholiques. Des rivalités où le but marqué est devenu le symbole de la supériorité d'un groupe sur un autre. Heureusement, le plus souvent les matchs donnent lieu à des affrontements pacifiques, folkloriques, chauvins mais sans heurts. Ce chauvinisme est consubstantiel à toute collectivité est vaut mieux quand il est exprimé sur un terrain que quand il l'est sur un champs de bataille où il devient là du nationalisme. 

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés