3 min de lecture Coupe du Monde

Coupe du monde 2018 : l'Argentine dit merci à Messi

Menée dès la première minute par l'Équateur, l'Argentine a renversé la vapeur grâce au triplé (3-1) de Lionel Messi.

Lionel Messi a inscrit un triplé contre l'Équateur.
Lionel Messi a inscrit un triplé contre l'Équateur. Crédit : Juan Ruiz / AFP
Paul Véronique
Paul Véronique
et AFP

Avec sa victoire 3-1 à Quito, lors de la 18e et dernière journée des éliminatoires de la zone Amérique du Sud, l'Argentine évite le drame. Au lieu de cela, elle termine à la 3e place (28 pts), et se qualifie pour le Mondial en Russie, derrière le Brésil (1er avec 41 pts) et l'Uruguay (2e, 31 pts).

"Par chance, ça nous a souri, et tout s'est bien terminé. Nous sommes tranquilles, nous avons atteint l'objectif, c'est le plus important", a déclaré Lionel Messi tout sourire en sortant du vestiaire, dans le stade Atahualpa de Quito. Pourtant, quelques heures plus tôt les Argentins se sont offert une belle frayeur. Dès le début du match, les Équatoriens ont ouvert le score. Le milieu Romario Ibarra a profité de l'inattention de la défense argentine pour marquer du gauche après seulement quarante secondes de jeu.

Alors que la qualification s'éloignait et que le désespoir envahissait les 41 millions d'Argentins, Lionel Messi a d'abord remis les deux équipes à égalité. À la 12e minute, à l'issue d'un une-deux avec le Parisien Angel Di Maria, il fusille du gauche le gardien équatorien Maximo Banquera, avant de célébrer son geste, point levé.

"Un Mondial sans Messi, ce n'est pas un Mondial"

Survolté, la star du Barça double la mise à la 20e minute. Servi en profondeur par Angel Di Maria, le capitaine argentin a marqué d'un tir puissant du gauche, sur la gauche de la surface de réparation. Imparable, dans la lucarne gauche. "Un Mondial sans Messi, ce n'est pas un Mondial", explose le commentateur de la chaîne argentine TyC Sports dès le deuxième but. "Cela aurait été une folie que l'Argentine ne soit pas au Mondial", a nuancé le n°10 au bout de la nuit équatorienne.

À lire aussi
Les États-Unis ont été battus par l'Australie (98-94) ce samedi 24 août Australie
Basket : les États-Unis perdent leur premier match depuis 2006

La sélection de Jorge Sampaoli aurait pu virer à la pause avec une plus grande avance. Sur un tir de Messi (16e), ou quand il adressait un caviar dans la surface à Angel Di Maria, qui ratait son face-à-face avec le gardien (32e), ou encore sur une tête du défenseur Gabriel Mercado sur corner (34e). Le troisième acte du récital Messi intervenait à l'heure de jeu. Sur une relance d'Otamendi, le petit Argentin s'emparait du ballon aux 35 mètres, accélérait et décochait un tir à la limite de la surface qui lobait le gardien équatorien (63). "Gooooooaaal, goooooaaal, vive le football, vive Messi", hurlait le commentateur argentin.

"C'est le meilleur joueur de l'Histoire"

Célèbre pour ses petites phrases, l'Anglais Gary Lineker a résumé la soirée d'un tweet : "Quand il y a Messi, il a de l'espoir". À la fin du match, ses coéquipiers l'ont chaleureusement étreint alors que l'entraîneur Jorge Sampaoli l'a gratifié d'une longue accolade au pied de la tribune où il était venu saluer les supporters argentins. "C'est le meilleur joueur de l'histoire. Je suis ému d'être dans un groupe à ses côtés", a-t-il déclaré. Avec ce triplé, le numéro 10 argentin a inscrit ses 59e, 60e et 61e buts avec le maillot de la sélection, en 122 rencontres internationales. Il est désormais le co-meilleur buteur avec l'Urugayen Luis Suarez de l'histoire en éliminatoires du Mondial en Amérique du Sud.

Lors des éliminatoires, l'Argentine n'avait pas marqué dans le cours du jeu depuis novembre 2016 et une victoire contre la Colombie (3-0). En 2017, Lionel Messi n'avait jusque-là marqué qu'un penalty en match officiel. Alors que l'ombre d'un Mondial sans la star planait sur la planète football, le numéro 10 argentin a rappelé à Quito qu'il faudrait compter sur lui en Russie, où il espère enfin remporter un titre avec l'Argentine, quatre ans après la finale perdue en 2014 contre l'Allemagne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coupe du Monde Argentine Lionel Messi
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants