1 min de lecture Coupe du Monde

L'arbitrage vidéo sera utilisé lors de la Coupe du monde 2018

Récemment testée pendant le Mondial des clubs au Japon en décembre ou lors de France-Espagne le 28 mars dernier, l'assistance vidéo pour l'arbitre n'était jusqu'à présent qu'envisagée en Russie.

48e minute mardi 28 mars 20107 : après appel à la vidéo, l'arbitre de France-Espagne refuse le but d'Antoine Griezmann
48e minute mardi 28 mars 20107 : après appel à la vidéo, l'arbitre de France-Espagne refuse le but d'Antoine Griezmann Crédit : Capture d'écran TF1
GrégoryFortune77
Gregory Fortune
et AFP

Le président de la FIFA Gianni Infantino a affirmé mercredi 26 avril que l'arbitrage vidéo sera utilisé durant la prochaine Coupe du monde 2018 en Russie. Il s'adressait devant le 67e congrès de la Fédération sud-américaine de football, à Santiago du Chili. "Nous utiliserons au Mondial 2018 l'arbitrage vidéo parce que jusqu'à présent, nous n'avons que des retours très positifs", a affirmé le Suisse. 

"Ce n'est pas possible qu'en 2017, alors que tout le monde dans le stade ou chez soi voit en quelques secondes si l'arbitre a commis une erreur ou pas, que la seule personne qui ne le sache pas soit justement l'arbitre". L'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR), son nom officiel, peut être utilisée dans quatre situations de jeu seulement : après un but marqué, sur une situation de penalty, pour un carton rouge direct ou pour corriger une erreur d'identité d'un joueur sanctionné. 


Testé récemment, pendant le Mondial des clubs au Japon en décembre ou lors de France-Espagne le 28 mars dernier, l'arbitrage vidéo est l'objet de multiples discussions depuis plusieurs mois. L'objectif, pour la Fifa, a toujours été qu'elle soit utilisée lors de la Coupe du Monde 2018 en Russie, mais en mars Infantino avait affirmé qu'il "(faudrait que) l'Ifab", l'international board, organisme garant des règles du football, "donne son feu vert" d'abord. 

À lire aussi
Olivier Giroud a promis de se raser le crâne en cas de victoire des Bleus à la Coupe du Monde Coupe du Monde
Coupe du Monde 2018 : Giroud a tenu son pari et n'a plus la même tête

Plusieurs fédérations se sont prêtées à des expérimentations pour appréhender cette petite révolution. Des tests qui n'ont pas fait taire les critiques. Lors du match amical entre la France et l'Espagne, c'est l'arbitrage vidéo qui a été la vraie star de la rencontre, malgré la présence sur la pelouse du Madrilène Antoine Griezmann ou du Barcelonais Andrès Iniesta. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coupe du Monde Info Russie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788302759
L'arbitrage vidéo sera utilisé lors de la Coupe du monde 2018
L'arbitrage vidéo sera utilisé lors de la Coupe du monde 2018
Récemment testée pendant le Mondial des clubs au Japon en décembre ou lors de France-Espagne le 28 mars dernier, l'assistance vidéo pour l'arbitre n'était jusqu'à présent qu'envisagée en Russie.
https://www.rtl.fr/sport/football/coupe-du-monde-2018-l-arbitrage-video-sera-utilise-lors-du-prochain-mondial-7788302759
2017-04-26 18:58:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/AJu3-VRHgwnfaiMXbyLOQw/330v220-2/online/image/2017/0328/7787862229_48e-minute-apres-appel-a-la-video-l-arbitre-de-la-rencontre-refuse-le-but-d-antoine-griezmann.jpg