1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Coupe du Monde 2018 : "Il faut une cohérence dans l'arbitrage vidéo !", fulmine Praud
1 min de lecture

Coupe du Monde 2018 : "Il faut une cohérence dans l'arbitrage vidéo !", fulmine Praud

CHRONIQUE - L'arbitrage vidéo était attendu au coin du bois par ses avocats et ses contempteurs en Russie. Le journaliste Pascal Praud, qui est dans le premier camp, émet des doutes sur son application.

L'arbitre de la rencontre France-Australie a fait appel à l'assistance vidéo, le 16 juin 2018 en Russie
L'arbitre de la rencontre France-Australie a fait appel à l'assistance vidéo, le 16 juin 2018 en Russie
Crédit : AFP / Luis Acosta
Coupe du Monde 2018 : "Il faut une cohérence dans l'arbitrage vidéo !", fulmine Pascal Praud
02:29
Pascal Praud & Loïc Farge

Pascal Praud, qui a suivi la rencontre Angleterre-Tunisie lundi 18 juin - un doublé d'Harry Kane a sauvé in extremis les Trois Lions du piège face aux Aigles de Carthage (2-1) -, avoue être agacé par l'utilisation de l'arbitrage vidéo en Russie. Une technologie pour laquelle il milite pourtant.

"Je ne comprends mal son application dans ce Mondial. Hier soir, il y a deux pénalties oubliés pour les Anglais", déclare le journaliste. "Alors je rappelle que soit l'arbitre réclame la vidéo s'il a un doute, soit il est prévenu s'il a manqué quelque chose. Parfois c'est le cas, et parfois non. Donc incohérence", déplore-t-il.

"Exemple avec Angleterre-Tunisie. Exemple aussi avec le but des Suisses contre le Brésil dimanche (17 juin) : l'attaquant Zuber pousse Miranda quand il marque le but, et cette faute n'est pas sanctionnée", ajoute Pascal Praud.

La rédaction vous recommande

"J'étais pour la vidéo. Encore faut-il qu'elle soit cohérente, régulière, homogène", tonne-t-il. "Si elle est appliquée on-ne-sait-quand, on-ne-sait-comment, au petit bonheur la chance, c'est évidemment un souci", déplore le journaliste.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/