1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Coupe du Monde 2018 : France-Argentine, le match de "deux boiteux" ?
2 min de lecture

Coupe du Monde 2018 : France-Argentine, le match de "deux boiteux" ?

INVITÉS RTL - L'équipe de France affrontera l'Argentine, qui s'est qualifiée in extremis, en 8es de finale du Mondial. Les Bleus renverseront-ils Lionel Messi et ses coéquipiers ? Vincent Duluc et Pascal Praud répondent.

Lionel Messi à Moscou le 16 juin 2018
Lionel Messi à Moscou le 16 juin 2018
Crédit : Mladen ANTONOV / AFP
Coupe du Monde 2018 : France-Argentine, le match de "deux boiteux", dit Vincent Duluc
09:26
6 minutes pour trancher du 27 juin 2018
09:27
Yves Calvi & Claire Gaveau

Les dés sont désormais jetés. La France affrontera l'Argentine en 8es de finale de la Coupe du Monde samedi 30 juin. Lionel Messi, Gonzalo Higuain, Sergio Aguero, Angel Di Maria... Sur le papier, l'équipe fait peur. Pourtant, dans les faits, le constat est bien différent. Très décevants en phase de poule, les Argentins se sont qualifiés presque miraculeusement grâce à un but dans les dernières minutes du match face au Nigéria.

À l'image de l'équipe de France, l'Albiceleste déçoit. "Si je me projette sur ce 8e de finale, c'est la confrontation de deux boiteux. L'Argentine a failli ne pas se qualifier dans la zone AmSud et elle aurait dû passer par la fenêtre mardi soir. C'est une équipe qui ne propose pas grand chose et qui est escortée par la rudesse de son jeu et le génie de Messie", estime Vincent Duluc, journaliste à L'Équipe. Il évoque dès lors une "équipe bancale"

Une vision qui n'est guère partagée par Pascal Praud, éditorialiste sur RTL. S'il confesse que la sélection ciel et blanche est "blessée", elle demeure extrêmement dangereuse. "Elle se bat, elle tente, elle tir et elle arrache la qualification à trois minutes de la fin. Comme l'Allemagne avait marqué à la 95e, comme l'Espagne avait marqué à la 91e... Ce sont des gens qui ne capitulent jamais. Et face au Nigéria, c'est de l’émotion que donne l'Argentine alors que la France ne produit rien", explique-t-il. Et d'ajouter : "Quand je vois les deux équipes, je me dis qu'il y a un supplément d'âme chez les Argentins". 

Je me dis qu'il y a un supplément d'âme chez les Argentins

Pascal Praud

Surtout que le niveau actuel de l'équipe de France ne rassure pas les observateurs. "On a fait trois matches catastrophiques", tance Pascal Praud. "Il n'y a rien de nouveau sous le soleil, il n'y a pas de style, il n'y a pas de désir", poursuit-il. 

À lire aussi

Vincent Duluc estime de son côté que l'équipe de France a "perdu le fil". "Mais au delà du jeu, ce qui me marque, c'est l'absence complète d'émotions et la déception abyssale des supporters qui n'ont rien vu du tout". Malgré tout, le journaliste continue d'y croire et souhaite "s'accrocher à l'histoire". "Les équipes du premier tour sont rarement celles du deuxième tour", conclut-il. Un motif d'espoir pour tous les supporters ?

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/