4 min de lecture Coupe du Monde

Coupe du monde 2018 : comment faire pour se qualifier ?

ÉCLAIRAGE - 31 nations issus des six confédérations de la FIFA disputeront le 21e Mondial du 14 juin au 15 juillet 2018 en Russie, déjà qualifiée en tant que pays hôte.

Le logo de la Coupe du monde 2018 projeté sur la façade du théâtre Bolchoï à Moscou en 2014
Le logo de la Coupe du monde 2018 projeté sur la façade du théâtre Bolchoï à Moscou en 2014 Crédit : Pavel Golovkin/AP/SIPA
GrégoryFortune77
Gregory Fortune
Journaliste RTL

2018, c'est déjà demain. L'Euro 2016 encore dans les les mémoires, les nations européennes sont déjà sur le pont pour tenter de décrocher une place pour le prochain Mondial, qui se déroulera en Russie du 14 juin au 15 juillet 2018. Le coup d'envoi des qualifications de la zone Europe a été donné le dimanche 4 septembre, deux jours avant l'entrée en lice de la France (groupe A) en Biélorussie (0-0).

Le tirage au sort des neuf groupes de la zone Europe a été effectué le 25 juillet 2015 à Saint-Pétersbourg. Comme au Brésil, 32 équipes seront présentes en Russie. En plus du pays hôte, 13 seront issus du "vieux continent" : les premiers de chacun des neuf groupes et les quatre vainqueurs des barrages entre les huit meilleurs deuxièmes. Depuis 2006, le tenant du titre n'est plus directement qualifié pour la phase finale. L'Allemagne est donc elle aussi sur la ligne de départ.

Pas évident pour les Bleus, Espagne et Italie dans le même groupe

La Mannschaft a débuté son parcours par deux succès 3-0 en Norvège puis contre la République tchèque. D'ici au 10 octobre 2017, elle croisera encore l'Irlande du Nord, l'Azerbaïdjan et Saint-Marin, chez elle et à l'extérieur. Un groupe C sur la papier largement à sa portée, alors que dans le G on retrouve l'Espagne et l'Italie (avec l'Albanie, Israël, la Macédoine et le Liechtenstein).

À lire aussi
Le haut du trophée de la Coupe du Monde féminine football féminin
Coupe du Monde féminine 2019 : la moitié des billets vendus

Le groupe I (Croatie, Islande, Ukraine, Turquie, Finlande, Kosovo) semble l'un des plus homogènes avec... celui de la France. Placée dans le 2e des six chapeaux, la sélection de Didier Deschamps a donc hérité de deux sérieux clients avec les Hollandais et les Suédois, même si les premiers n'étaient pas à l'Euro et les seconds ne pourront plus compter sur Zlatan Ibrahimovic

Il faut aussi se méfier de la vieille connaissance bulgare et de Biélorusses qui avaient battu les Bleus à Saint-Denis lors des éliminatoires de l'Euro 2012 (0-1), avant de leur tenir tête à Minsk au retour (1-1). Autre problématique à gérer pour le sélectionneur : le calendrier, avec un match en Suède en toute fin de saison 2016-2017 le 9 juin, puis la réception des Pays-Bas dès le 31 août. Pour ce qui est de ce match inaugural  à Borisov, la France peut s'appuyer sur une bonne préparation en Italie.

Les neuf groupes de la zone Europe (54 participants) :

10 journées du 4 septembre 2016 au 10 octobre 2017.

Groupe A : Pays-Bas, France, Suède, Bulgarie, Bélarus, Luxembourg.
Groupe B : Portugal, Suisse, Hongrie, Féroé, Lettonie, Andorre.
Groupe C : Allemagne, République Tchèque, Irlande du Nord, Norvège, Azerbaïdjan, Saint-Marin.
Groupe D : Pays de Galles, Autriche, Serbie, République d'Irlande, Moldavie, Géorgie.
Groupe E : Roumanie, Danemark, Pologne, Monténégro, Arménie, Kazakhstan.
Groupe F : Angleterre, Slovaquie, Écosse, Slovénie, Lituanie, Malte. 
Groupe G : Espagne, Italie, Albanie, Israël, Macédoine, Liechtenstein.
Groupe H : Belgique, Gibraltar, Bosnie-et-Herzégovine, Grèce, Estonie, Chypre.
Groupe I : Croatie, Kosovo, Islande, Ukraine, Turquie, Finlande.

Toutes les autres zones ont déjà commencé

Cinq autres confédérations organisent parallèlement leurs éliminatoires. L'Asie enverra quatre ou cinq représentants en Russie (sur 46 participants), l'Afrique cinq (sur 54), l'Amérique du Nord, centrale et les Caraïbes (Concacaf) trois ou quatre (sur 35), l'Amérique du Sud quatre ou cinq (sur 10) et l'Océanie zéro ou une (sur 11).

Les matches de la zone Asie ont débuté dès mars 2015 avec un 1er tour (confrontations aller-retour) entre les 12 équipes les moins bien positionnées au classement FIFA. Les six vainqueurs ont rejoint les 40 autres nations pour des mini-championnats par groupe de cinq entre juin 2015 et mars 2016. En sont sortis l'Iran, la Corée du Sud, l'Ouzbékistan, la Chine, la Syrie, le Qatar (pour former le groupe A du 3e tour), l'Australie, les Émirats Arabes Unis, l'Arabie Saoudite, le Japon, la Thaïlande et l'Irak (groupe B). Verdict de cette phase en septembre 2017. Les deux premiers seront qualifiés, les troisièmes s'affronteront ensuite pour obtenir le droit de disputer un nouveau barrage, face à une équipe de la Concacaf.

Le 4e tour de cette zone est sur le point de se terminer (mardi 6 septembre). Il y en aura un 5e de novembre à octobre 2017 avec un seul groupe de six équipes dont le Mexique, le Costa Rica, le Panama et Trinité-et-Tobago (Canada et Honduras d'une part, Guatemala et États-Unis d'autre part en balance pour les deux dernières places). Les trois premiers joueront le Mondial, le 4e le barrage face au candidat asiatique, donc.

Fin en novembre 2017

En Amérique du Sud, les choses sont plus claires : Uruguay, Brésil, Équateur, Colombie, Argentine, Paraguay, Chili, Pérou, Bolivie et Venezuela (dans cet ordre au classement après neuf journées) sont dans un même groupe depuis octobre 2015. Il reste 9 journées d'ici au 10 octobre 2017. Un billet sera octroyé au quatre 1ers, un barrage face au seul membre de la zone Océanie qualifié au 5e.

Il s'agira des Fidji, de la Nouvelle-Calédonie, de la Nouvelle Zélande, de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, des Salomon ou de Tahiti, rescapés après deux écrémages. En novembre, il n'en restera plus que deux. En octobre 2017 une. Et en novembre 2017 peut-être plus aucune. 

En Afrique, les qualifications ont débuté en octobre 2015 (1er tour), se sont poursuivies un mois plus tard (2e tour) et ont repris le 6 octobre. Seuls les vainqueurs des cinq groupes restants seront qualifiés (Guinée, Libye, RD Congo et Tunisie dans le A, Algérie, Cameroun, Nigéria et Zambie dans le B, Côte d'Ivoire, Gabon, Mali et Maroc dans le C, Afrique du Sud, Burkina Faso, Cap-Vert et Sénégal dans le D, Congo, Égypte, Ghana, Ouganda dans le E).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coupe du Monde Russie Équipe de France de football
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784719139
Coupe du monde 2018 : comment faire pour se qualifier ?
Coupe du monde 2018 : comment faire pour se qualifier ?
ÉCLAIRAGE - 31 nations issus des six confédérations de la FIFA disputeront le 21e Mondial du 14 juin au 15 juillet 2018 en Russie, déjà qualifiée en tant que pays hôte.
https://www.rtl.fr/sport/football/coupe-du-monde-2018-comment-faire-pour-se-qualifier-7784719139
2016-09-06 08:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/r9e3QicOqls4HpgW9VsnZw/330v220-2/online/image/2016/0905/7784740622_le-logo-de-la-coupe-du-monde-2018-projete-sur-la-facade-du-theatre-bolchoi-a-moscou-en-2014.jpg