3 min de lecture Coupe du Monde

Coupe du Monde 2018 : arbitre, goal-line, vidéo... Focus sur l'arbitrage

ÉCLAIRAGE - Alors que se profile la Coupe du Monde en Russie, focus sur l'arbitrage dans cette compétition internationale. Le principal changement ? L'apparition de l'assistance vidéo à l'arbitrage.

L'arbitre Clément Turpin le 28 mai 2017 à Lorient
L'arbitre Clément Turpin le 28 mai 2017 à Lorient Crédit : JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
ClaireGaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

36 arbitres et 63 arbitres assistants accompagneront les 32 équipes qualifiées pour la Coupe du Monde en Russie, du 15 juin au 14 juillet. Après de longs mois de préparation, la FIFA avait levé le voile sur cette liste le 29 mars dernier.

Parmi eux, un Français : Clément Turpin. Une victoire pour "l'homme en noir", qui va ainsi officier lors de sa première Coupe du Monde après avoir été retenu lors de l'Euro 2016. L'arbitre de 36 ans pourra également compter sur la vidéo. L'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR) fait en effet son entrée dans cette compétition internationale. 

Une évolution notable critiquée par de nombreux passionnés. Si le manque de spontanéité est largement décriée par les amoureux du ballon rond, les polémiques sportives seront-elles évitées ? Focus sur les dispositifs en place lors de cette Coupe du Monde en Russie. 

À lire aussi
Neymar, Cavani et Mbappé le 1er septembre 2018 à Nîmes sondage
Ligue des champions : le PSG favori n°1 à la victoire finale selon les Français


La goal-line toujours d'actualité

Ce n'est pas une surprise, la goal-line technology sera une nouvelle fois de la partie lors de cette Coupe du Monde. Il faut dire que cette technologie, qui permet normalement de savoir si le ballon a franchi intégralement la ligne de but ou non, est utilisée dans les grands championnats européens. À l'heure actuelle, seule l'Espagne a décidé de passer outre alors que l'assistance vidéo doit faire son apparition dès la saison prochaine. 

Malgré tout, les contestations sont de plus en plus nombreuses. Notamment en France, où les couacs se sont accumulées sur la saison écoulée. Des dysfonctionnements répétés qui ont poussé la Ligue de football professionnel (LFP) à suspendre le contrat avec la société allemande Goal Control, qui en était responsable.

Les arbitres de surface sont "out"

En revanche, contrairement à l'Euro 2016 en France, les arbitres de surface ne seront pas présents lors de la compétition. Ce sont donc bel et bien des trios qui officieront lors des rencontres : un arbitre principal et deux arbitres de touche auquel il faut également ajouter le quatrième arbitre en bord de terrain.

La présence de ces "officiers" de surface, de chaque côté du terrain, a été voulue par Michel Platini, afin d'améliorer l'arbitrage sans avoir recours à la vidéo. Un arbitrage à cinq, bien connu en Ligue des champions par exemple, qui ne sera donc pas d'actualité.

La VAR fait son apparition

En revanche, l'assistance vidéo à l'arbitrage sera bel et bien présente, au grand dam de nombreux supporters. L'arbitre de la rencontre aura la possibilité d'avoir recours à la vidéo dans quatre situations bien précises : après un but marqué, sur une situation de pénalty, pour un carton rouge direct ou encore pour corriger l'identité d'un joueur sanctionné.

En avril dernier, la FIFA a détaillé les modalités précises effectives lors de la Coupe du Monde. Comme l'expliquait L'Équipe, cette équipe chargée de l'arbitrage vidéo sera basée à Moscou et pourra être sollicité depuis les douze sites retenus pour la compétition. Les supporters présents dans les stades, qui sont parfois dans l'incompréhension la plus totale, seront informés de la raison du recours à la vidéo mais aussi du résultat de ce dernier.

En revanche, rien n'indique qu'un joueur pourra être expulsé rétrospectivement en cours de match comme l'indique le Daily Mail. Selon le quotidien britannique, les arbitres pourraient exclure un joueur coupable d'un mauvais geste au cours d'un match, même si l'action n'avait pas été repérée initialement. Ces derniers seraient alors prévenus par leurs adjoints, grâce à l'arbitrage vidéo... Une information à prendre avec d'énormes pincettes à l'heure actuelle. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coupe du Monde Arbitrage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793588047
Coupe du Monde 2018 : arbitre, goal-line, vidéo... Focus sur l'arbitrage
Coupe du Monde 2018 : arbitre, goal-line, vidéo... Focus sur l'arbitrage
ÉCLAIRAGE - Alors que se profile la Coupe du Monde en Russie, focus sur l'arbitrage dans cette compétition internationale. Le principal changement ? L'apparition de l'assistance vidéo à l'arbitrage.
https://www.rtl.fr/sport/football/coupe-du-monde-2018-arbitre-goal-line-video-focus-sur-l-arbitrage-7793588047
2018-06-11 08:05:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Nx9EaHJbP-1S8m-YKBLf_A/330v220-2/online/image/2018/0330/7792836995_l-arbitre-clement-turpin-le-28-mai-2017-a-lorient.jpg