4 min de lecture Mondial 2014 au Brésil

Coupe du monde 2014 : pourquoi la France peut aller au bout

DÉCRYPTAGE - Qualifiés pour les quarts de finale du Mondial au Brésil, les Bleus ont les armes pour décrocher le titre suprême le 13 juillet prochain à Rio.

L'équipe de France de football au Mondial 2014
L'équipe de France de football au Mondial 2014 Crédit : AFP/E.Sa
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

L'équipe de France a souffert et tremblé face au Nigeria, mais elle a été libérée par deux buts tardifs (2-0), obtenant son ticket pour un quart de finale du Mondial contre l'Allemagne au terme d'une rencontre irrespirable, lundi à Brasilia. 

Après un premier tour rondement mené (deux victoires, un nul, huit buts inscrits, deux encaissés), une élimination aurait constitué une énorme désillusion pour les joueurs de Didier Deschamps. Mais ils peuvent remercier Paul Pogba, devenu l'espace d'une action le héros de tout un pays. 
   
La France est désormais dans le Top 8 mondial et cette place n'est absolument pas usurpée au vu de son parcours depuis l'exploit du barrage retour contre l'Ukraine en novembre. Elle peut maintenant se préparer tranquillement à son prochain défi face à l'Allemagne, vendredi (18 heures) au Maracana de Rio. Et peut même objectivement se prendre à rêver à un couronnement le dimanche 13 juillet prochain (21 heures) à Rio. Voici pourquoi.

Lloris, un grand gardien

Cette équipe de France bâtie par Didier Deschamps ne possède peut-être pas l'expérience des grandes compétitions internationales (aucun des 23 joueurs sélectionnés n'avait disputé auparavant un huitième de finale de Coupe du monde et six seulement étaient du quart de finale perdu face à l'Espagne à l'Euro 2012 - Lloris, Debuchy, Koscielny, Cabaye, Benzema et Giroud). Mais elle possède une force collective et de nombreux talents, qui brillent dans les plus grands championnats.

À lire aussi
L'Arena Pantanal de Cuiaba, le 13 juin 2014 (archives). Mondial 2014 au Brésil
Brésil : "interventions d'urgence" sur l'un des stades du Mondial

Dans les buts, Hugo Lloris a rappelé à chaque sortie depuis le 15 juin qu'il fallait compter sur lui. Le capitaine des Bleus et portier de Tottenham possède LA qualité des grands gardiens : faire l'arrêt qu'il faut, quand il faut. Celui qui maintient son équipe à flot dans les temps faibles. Celui qui donne confiance à toute une défense, par ailleurs elle aussi très solide. 

Une équipe solide, talentueuse, dans toutes les lignes

La France n'a encaissé que deux buts en quatre matches au Brésil (comme la Colombie et le Costa Rica). Seule la Belgique, qui affronte les États-Unis mardi (22 heures) en huitièmes de finale, a fait mieux (un but pris). Le Brésil, l'Argentine et l'Allemagne en ont pris trois, les Pays-Bas quatre. Même quand Sakho est forfait et remplacé par Koscileny, les Bleus restent hermétiques. Varane assure. Sur les côtés, Debuchy et Évra donnent globalement satisfaction.

Et que dire du milieu et de l'attaque française ? Le trident Matuidi-Cabaye-Pogba allie à la fois précision technique et puissance physique. Costauds dans les duels, ils savent se projeter vers l'avant, alimenter leurs attaquants et participer aux offensives, comme ils le font avec le PSG et la Juventus Turin. Devant eux, Valbuena et Benzema, vifs, explosifs, rapides, adroits, peuvent déstabiliser n'importe quelle défense. Et quand Giroud est moins en vue, Griezmann entre et fait la différence...

Didier Deschamps, la culture de la gagne

L'entrée gagnante du joueur de la Real Sociedad face au Nigeria est bien sûr à mettre au crédit de Didier Deschamps. "La star des Bleus, c'est lui", affirmait Bixente Lizarazu avant le match face à l'Équateur. Les événements donnent raison au consultant RTL

En tant que joueur, "DD" n'a jamais perdu un match de phase finale sur les huit qu'il a disputés (!). Entraîneur de Monaco, il a atteint la finale de la Ligue des champions (2004). Grâce à lui, Marseille a renoué avec le succès. Aujourd'hui, ce sont les Bleus qui en profitent. Et toute la France avec. 

Deschamps, capitaine des champions du monde 1998, respire la culture de la victoire. Secrètement, il rêve d'entrer au panthéon des hommes sacrés en tant que joueur puis en tant que sélectionneur (comme le Brésilien Zagallo et l'Allemand Beckenbauer). Visiblement, il s'en donne et en a les moyens.

Personne ne semble au dessus du lot, pas même l'Allemagne

Équipe redoutable dans le jeu, parfaitement en place tactiquement, qui peut compter sur l'apport de son banc de touche, l'équipe de France peut très bien aller au bout (trois matches à gagner) parce que la concurrence ne paraît pas redoutable. Personne ne semble vraiment au dessus du lot. 

Les Pays-Basimpressionnants lors de leur premier match face à l'Espagne, ont eu plus de mal face au Mexique en huitième. L'Argentine de Messi doit d'abord battre la Suisse avant de se frotter au vainqueur de Belgique-USA, deux nations dont les Bleus n'ont a priori rien à envier. Le Brésil, que les Bleus pourraient retrouver en demi-finale, cherche toujours son football et devra, surtout, se défaire d'une Colombie talentueuse mais prenable sur le papier.

Quant à l'Allemagne, l'adversaire immédiat des Bleus, elle a montré, face au Ghana en phase de poules puis face à l'Algérie lundi soir, quelques limites. Si elle se procure beaucoup d'occasions et possède avec Thomas Müller un joueur d'exception, la "Mannschaft" en convertit finalement peu depuis sa démonstration contre le Portugal en ouverture (4-0). Au total, les Allemands ont marqué neuf buts en quatre matches. Soit un de moins que la France. 

Infographie : présentation du match France-Allemagne
Infographie : présentation du match France-Allemagne Crédit : AFP/P.Pizarro
Infographie : le tableau final du Mondial 2014
Infographie : le tableau final du Mondial 2014
La rédaction vous recommande
Concours
Lire la suite
Mondial 2014 au Brésil Équipe de France de football
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7772970038
Coupe du monde 2014 : pourquoi la France peut aller au bout
Coupe du monde 2014 : pourquoi la France peut aller au bout
DÉCRYPTAGE - Qualifiés pour les quarts de finale du Mondial au Brésil, les Bleus ont les armes pour décrocher le titre suprême le 13 juillet prochain à Rio.
https://www.rtl.fr/sport/football/coupe-du-monde-2014-pourquoi-la-france-peut-aller-au-bout-7772970038
2014-07-01 13:11:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/1l7cUR5b6R17-AY4PfTC5w/330v220-2/online/image/2014/0701/7772971412_l-equipe-de-france-de-football-au-mondial-2014.jpg