3 min de lecture Mondial 2014 au Brésil

Coupe du monde 2014 - Pays-Bas-Costa Rica : les Oranje défieront l'Argentine en demi-finales

COMPTE-RENDU - Après avoir disputé une bataille acharnée pendant 120 minutes face à un Costa Rica au grand coeur, les Pays-Bas ont arraché leur qualification aux tirs au but et rejoignent l'Argentine en demi-finales.

Le match Pays-Bas - Costa Rica, le 5 juillet 2014
Le match Pays-Bas - Costa Rica, le 5 juillet 2014 Crédit : AFP/D.Meyer
Julien Quelen
Julien Quelen
Journaliste RTL

Finalistes de la dernière édition de la Coupe du monde en Afrique du Sud, les Pays-Bas n'allaient pas faire peur au Costa Rica qui avait déjà accroché l'Uruguay, l'Italie et la Grèce à son tableau de chasse brésilien. Comme pour son huitième de finale, le Costa Rica s'est démené pendant quatre mi-temps face au finaliste de 2010 qui arrache donc sa qualification lors d'une ultime séance de tirs au but. 

La rédaction vous recommande

Les Pays-Bas se sont heurtés à Keylor Navas

Impressionnants offensivement lors de la phase de poules mais plus poussifs en huitièmes de finale face au Mexique, les Néerlandais ont mis un certain temps à inquiéter la défense rodée des Costariciens. Il aura fallu attendre la vingtième minute de jeu pour voir la première grosse occasion des hommes de Louis van Gaal. 

Idéalement décalé sur la gauche de la surface de réparation par Sneijder, Robin van Persie a armé une frappe puissante détournée par le brillant Keylor Navas, déjà en jambe. Quelques minutes plus tard, le portier de Levante s'est de nouveau illustré face à Memphis Depay avant de prouver que son statut n'était en rien usurpé.

Juste avant la fin de la première période, le meilleur gardien de la Coupe du monde a réalisé son 20e arrêt décisif de la compétition (sur 22 frappes subies) en s'envolant pour écarter un coup franc de Wesley Sneijder. 

Navas, encore... Avec la réussite

À lire aussi
L'Arena Pantanal de Cuiaba, le 13 juin 2014 (archives). Mondial 2014 au Brésil
Brésil : "interventions d'urgence" sur l'un des stades du Mondial

Arrivé en quart de finale grâce à son extraordinaire gardien dernier rempart d'une défense de fer, le Costa Rica a fait valoir ses qualités pour empêcher les "Oranje" de développer leurs attaques excentrées. Sans trop d'inspiration pour percer le rideau défensif des "Ticos", les Pays-Bas ont tenté de forcer la décision sur coup de pied arrêté, sans que la combinaison entre Robben et Sneijder ne fonctionne. 

Après l'heure de jeu, ce sont même les hommes de Jorge Luis Pinto qui se sont montrés dangereux en utilisant le contre comme seul moyen d'expression. Trouvé au second poteau par Bolanos, Geancarlo Gonzalez a sauté plus haut que son vis-à-vis pour envoyer une tête trop puissante pour être cadrée et véritablement inquiéter Cillesen. 

Poussé dans ses derniers retranchements un quart d'heure avant la fin du temps réglementaire, Navas, aidé de la réussite dont bénéficie souvent l'homme en grande forme, avait décidé que le Costa Rica jouerait une nouvelle prolongation. Après le poteau touché par Sneijder sur coup franc, le portier des "Ticos" s'est irrémédiablement imposé face à van Persie qui avait fait la différence dans la surface de réparation. 

Dans le temps additionnel, les "Oranje" ont manqué l'ouverture du score après une incroyable action. Après un centre à ras de terre passé dans une forêt de jambes de toutes les couleurs, le capitaine van Persie avait tout le but ouvert avant de finalement buter sur un défenseur costaricien aidé par sa transversale. 

van Gaal et Krul en héros

Épuisés physiquement, les Costariciens se sont contentés de défendre courageusement face à la fougue intacte d'Arjen Robben et aux assauts néerlandais qui les ont assommé pendant toute la demi-heure de la prolongation. 

Le joueur du Bayern Munich a totalement dynamité le côté droit néerlandais et a souvent poussé ses adversaires à la faute pour provoquer des coups francs intéressants aux abords de la surface de réparation. 

Complètement dominés malgré une énorme occasion annihilée par une superbe parade de Cilessen, les Costariciens ont tenu tête aux Néerlandais pendant 120 minutes rendues folles par l'intensité d'une prolongation si riche en occasions qu'il a été inconcevable qu'elle soit restée vierge. 

Pourtant, c'est bien après la séance de tirs au but que les derniers finalistes de la Coupe du monde 2010 ont obtenu leur ticket pour défier l'Argentine en demi-finales. Louis van Gaal, qui a pris soin de remplacer son gardien Cilessen par Tim Krul avant les penaltys, peut donc se satisfaire d'un choix payant après que le portier de Newcastle ait arrêté deux tentatives costariciennes et envoyé les siens dans le dernier carré. 

Infographie : le duel Pays-Bas - Costa Rica
Infographie : le duel Pays-Bas - Costa Rica Crédit : AFP
Les quarts de finale de la Coupe du monde 2014
Les quarts de finale de la Coupe du monde 2014 Crédit : AFP/DMK V.Breschi/V.Lefai
La rédaction vous recommande
Concours
Lire la suite
Mondial 2014 au Brésil Pays-Bas Costa Rica
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants