1 min de lecture Mondial 2014 au Brésil

Huitièmes de finale - France-Nigeria : Mamadou Sakho s'est entraîné à part

À deux jours du 8e de finale contre le Nigeria, Mamadou Sakho, touché à une cuisse, n'a pas participé à la séance d'entraînement collective. Sa titularisation devient donc de plus en plus incertaine.

Mamadou Sakho à l'entraînement le 28 juin 2014.
Mamadou Sakho à l'entraînement le 28 juin 2014. Crédit : AFP/F.Fife
Guillaume Gorgeu et AFP

Souffrant d'une élongation à la cuisse, le défenseur de Liverpool est sorti en cours de rencontre face à l’Équateur. Seulement, l'incertitude grandit à deux jours du match contre le Nigeria, bien que les examens passés par le défenseur le 27 juin soient "rassurants", selon l'encadrement de l'équipe de France. 
Samedi lors de l'entraînement à huis clos au stade Santa Cruz de Ribeirao Preto, Sakho s'est contenté de faire des tours de terrain, sans jamais accélérer, et un travail d'étirements avec un préparateur physique. 

Plus que deux jours pour que Mamadou Sakho revienne

Il ne reste plus qu'une séance d'ici le 8e de finale. Il parait donc difficile pour Didier Deschamps d'aligner un joueur incapable de toucher un ballon et d'effectuer une séance collective à deux jour du match. Un retour qui paraît juste pour le voir titulaire face au Nigeria. 

Cependant, selon les informations de RMC, une discussion devait être prévue entre le sélectionneur et son défenseur, pour parler de son "éventuelle présence" en 8es de finale.

La probabilité de voir Laurent Koscielny sur le terrain semble de plus en plus grande. De plus, le défenseur des Bleus s'est présenté à la conférence de presse du 28 juin, avant la séance d'entraînement. En cas de qualification, Mamadou Sakho devrait être remis pour un éventuel quart de finale, aux côtés de Raphaël Varane, le duo qui reste n°1 dans l’esprit de Didier Deschamps.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mondial 2014 au Brésil Équipe de France de football Mamadou Sakho
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants