1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Coupe du monde 2014 : la liesse des supporters de l'Algérie suivie d'incidents à Lyon
2 min de lecture

Coupe du monde 2014 : la liesse des supporters de l'Algérie suivie d'incidents à Lyon

A Lyon, la qualification de l'Algérie a débouché sur des incidents impliquant les forces de l'ordre.

Des affrontements à Lyon le jeudi 26 juin 2014
Des affrontements à Lyon le jeudi 26 juin 2014
Crédit : JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

La liesse de milliers de supporters de l'Algérie après la qualification de leur équipe pour les 8e de finale de la Coupe du monde au Brésil a été ternie par des incidents dans la nuit de ce jeudi à vendredi à Lyon, où les forces de l'ordre avaient été mobilisées en nombre, selon des journalistes de l'AFP.

La fête avait bien commencé au coup de sifflet final du match contre la Russie (1-1), la foule, souvent jeune et en famille, se rassemblant sur une place du quartier populaire de la Guillotière au centre-ville de Lyon, où un feu d'artifice était improvisé, avant de se déplacer vers la place Bellecour de l'autre côté du Rhône au milieu des klaxons, des cris de joie, des drapeaux et des pétards.

Festivités très encadrées par les policiers

Les festivités restaient cependant très encadrées par les policiers et gendarmes mobilisés en nombre pour la soirée (plus de 450 au total dans l'agglomération), qui usaient de gaz lacrymogènes et d'une lance à eau pour contenir la foule dans un certain périmètre et leur interdire l'accès aux artères commerçantes de la presqu'île, que survolait un hélicoptère.

Des supporters se sont rassemblés aussi en banlieue à Vaulx-en-Velin et Saint-Priest, où les forces de l'ordre ont procédé aussi à des tirs de gaz lacrymogène en réplique à des jets de projectiles. Une quinzaine de véhicules au moins ont été incendiés sur l'agglomération, selon une source policière.

Affrontements

À lire aussi

Ce dimanche soir après la victoire de l'Algérie contre la Corée du Sud, des affrontements avaient opposé la police à plusieurs centaines de personnes à Lyon, tandis qu'à Vaulx-en-Velin en banlieue une supérette avait été dévalisée. Trois jeunes avaient été interpellés dans la nuit. Ces incidents ont également donné lieu ce mercredi à l'ouverture d'une enquête sur des violences policières présumées sur un homme à Lyon.

La préfecture avait interdit une manifestation "anti-racaille" ce jeudi soir à Lyon à l'appel du groupuscule d'extrême droite des Identitaires, très présent sur Twitter durant la soirée.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.