1 min de lecture Mondial 2014 au Brésil

Coupe du monde 2014 : l'arbitrage de France-Nigeria "n'était pas au niveau", selon Stephen Keshi

Le sélectionneur nigérian n'est pas content des décisions arbitrales prises durant le huitième de finale qui l'a opposé à la France. Un pénalty (Evra) et une expulsion (Matuidi) auraient pu être sifflés contre les Bleus.

Plusieurs noms circulent pour succéder à Goikoetxea dont celui du Nigérian Stephen Keshi
Plusieurs noms circulent pour succéder à Goikoetxea dont celui du Nigérian Stephen Keshi Crédit : AFP/E.Sa
Guillaume Gorgeu Journaliste RTL

Suite à la défaite de son équipe contre la France (2-0), l'entraîneur nigérian a admis que "l'arbitre est un être humain" et qu'"il peut faire des erreurs ". Seulement, Stephen Keshi n'a pas été "ravi de sa performance".

Ne parlant pas du penalty non sifflé pour son équipe, le sélectionneur a surtout retenu le but refusé pour un hors-jeu. "Je veux savoir pourquoi l'arbitre a refusé un but au Nigeria et pourquoi le ralenti n'a pas été diffusé sur l'écran géant. C'est une honte". Mais les ralentis retransmis à la télévision, ont donné raison à la décision arbitrale de ne pas valider le but.

Blaise Matuidi s'en sort bien

L'autre décision discutable est la non-expulsion de Blaise Matuidi suite à un tacle dangereux. Même si le milieu français ne l'a pas fait exprès, il a obligé Ogeniy Onazi à sortir sur civière.

Et c'est par cet épisode que Stephen Keshi a conclu : "Je ne peux pas dire à l'arbitre ce qu'il doit faire mais Onazi a été deux fois victime de tacles dangereux. L'arbitrage n'était pas au niveau et le parti pris était en faveur des Français.

À lire aussi
L'Arena Pantanal de Cuiaba, le 13 juin 2014 (archives). Mondial 2014 au Brésil
Brésil : "interventions d'urgence" sur l'un des stades du Mondial

Désolé, Matuidi a présenté ses excuses à Onazi après la rencontre. Le Nigérian est parti du stade, blessé à la cheville et plâtré. 

Pour le prochain match, les Français devront redoubler de vigilance. L'arbitre contre l'Allemagne en quart de finale, pourrait avoir un œil plus attentif sur les fautes françaises.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mondial 2014 au Brésil Nigeria France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants