3 min de lecture Mondial 2014 au Brésil

Coupe du monde 2014 - France-Allemagne : les duels du quart de finale

La rencontre France-Allemagne comptant pour les quarts de finale de la Coupe du monde se joue en trois duels. Toutes les lignes sont concernées.

Karim Benzema et Thomas Müller, acteurs majeurs du quart de finale de la Coupe du monde France-Allemagne (4 juin 2014)
Karim Benzema et Thomas Müller, acteurs majeurs du quart de finale de la Coupe du monde France-Allemagne (4 juin 2014) Crédit : AFP/F.Coffrini /C.De Souza
Arnaud Beaufils
Journaliste RTL

Müller contre la jeune charnière Varane-Sakho, les deux prodiges Kroos et Pogba face-à-face, et le rôle capital qu'aura à jouer Benzema devant une défense allemande friable. Voici les duels attendus du quart de finale du Mondial France-Allemagne, vendredi 4 juillet à Rio de Janeiro.

La défense des Bleus à l'épreuve de Müller

Au sein de l'attaque aux trémas avec Özil et Götze, c'est la seule valeur sûre et régulière du tournoi. Müller (53 sélections, 24 buts) a été décisif dans trois matches sur quatre (4 buts), avec trois buts contre le Portugal (4-0), un contre les Etats-Unis (1-0) et la passe décisive pour l'ouverture du score de Schürrle face à l'Algérie en 8e de finale (2-1 a.p.). Difficile à marquer en raison de ses déplacements imprévisibles, l'attaquant du Bayern Munich est à surveiller comme le lait sur le feu.

Totalement remis de l'élongation qui l'a privé du 8e de finale, Mamadou Sakho devrait réintégrer l'équipe titulaire aux côtés de Raphaël Varane pour s'occuper de l'attaquant allemand. Cette charnière a fait ses preuves lors du barrage retour contre l'Ukraine en novembre (3-0) et depuis le début de la Coupe du monde. En dépit de leur jeune âge (24 ans pour Sakho, 21 ans pour Varane), les deux joueurs possèdent une certaine expérience et ne devraient pas rendre la tâche facile à l'attaque allemande.

Thomas Müller sous le maillot allemand en juin 2014
Thomas Müller sous le maillot allemand en juin 2014 Crédit : AFP/J.Soriano

Kroos contre Pogba, le discret contre la pépite

Toni qui ? Discret, travailleur de l'ombre longtemps cantonné au rôle de remplaçant au Bayern comme en sélection, Kroos (24 ans) fait figure d'antistar dans le milieu des vedettes (Schweinsteiger, Lahm, Khedira...). Il est pourtant un titulaire indiscutable dans l'esprit de Löw, prêt à se passer d'un Schweinsteiger ou d'un Khedira plutôt que de Kroos (48 sélections, 5 buts). Le sélectionneur apprécie sa justesse technique, sa sobriété et son coffre. Pisté par le Real Madrid. Il est aussi doté d'une grosse frappe de balle.

À lire aussi
L'Arena Pantanal de Cuiaba, le 13 juin 2014 (archives). Mondial 2014 au Brésil
Brésil : "interventions d'urgence" sur l'un des stades du Mondial

Paul Pogba a, au contraire, capté la lumière du monde entier. Le titre de champion du monde des moins de 20 ans et le trophée du meilleur joueur décrochés en 2013 en Turquie n'ont fait que grossir son CV, agrémenté d'un deuxième Scudetto glané avec la Juventus Turin. Relativement décevant lors du premier tour, le natif de Seine-et-Marne est monté en puissance au fil des matches et s'est montré décisif en marquant un but lors du 8e de finale contre le Nigeria (2-0).

Paul Pogba sous le maillot des Bleus en juin 2014
Paul Pogba sous le maillot des Bleus en juin 2014 Crédit : AFP/O.Andersen

La charnière centrale allemande contre Benzema

Per Mertesacker, le seul stoppeur immuable de la Nationalmannschaft, a été bien bousculé par les Algériens. Sa relative lenteur a sauté aux yeux lundi à Porto Alegre. Replacé dans l'axe, Jérôme Boateng (43 sélections) n'est pas non plus un modèle de rapidité mais reste fiable et volontaire dans l'engagement. Hümmels (33 sélections, 3 buts), forfait en raison d'un virus grippal lundi, pourrait revenir. Plus vif, il représente la meilleure garantie défensive allemande, même s'il est également l'auteur de quelques boulettes... 

Face à une défense lente et empruntée, Karim Benzema aura un très bon coup à jouer après avoir traversé le 8e de finale comme une ombre. Visiblement agacé par la présence à ses côtés d'Olivier Giroud et par son exil côté gauche, le Madrilène n'a pas rempli le rôle de leader technique qu'il avait bien assumé jusqu'ici en l'absence de Franck Ribéry. Avec 3 buts et une aisance impressionnante, Benzema a été l'un des hommes en vue de la première phase. Les Bleus attendent désormais de lui qu'il les porte vers les sommets.

Le défenseur allemand Per Mertesacker lors de la Coupe du monde 2014 au Brésil
Le défenseur allemand Per Mertesacker lors de la Coupe du monde 2014 au Brésil Crédit : AFP/O.Andersen
Infographie : présentation du match France-Allemagne
Infographie : présentation du match France-Allemagne Crédit : AFP/P.Pizarro
Infographie : le parcours de l'Allemagne et de la France en Coupe du monde
Infographie : le parcours de l'Allemagne et de la France en Coupe du monde Crédit : AFP/A. Bommenel/ K.Tian
Infographie : la phase finale du Mondial 2014
Infographie : la phase finale du Mondial 2014
La rédaction vous recommande
Concours
Lire la suite
Mondial 2014 au Brésil Équipe de France de football Allemagne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7773032722
Coupe du monde 2014 - France-Allemagne : les duels du quart de finale
Coupe du monde 2014 - France-Allemagne : les duels du quart de finale
La rencontre France-Allemagne comptant pour les quarts de finale de la Coupe du monde se joue en trois duels. Toutes les lignes sont concernées.
https://www.rtl.fr/sport/football/coupe-du-monde-2014-france-allemagne-les-duels-du-quart-de-finale-7773032722
2014-07-03 17:20:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Fb0RAQRLtAwLRKN8c0RwiQ/330v220-2/online/image/2014/0703/7773033594_karim-benzema-et-thomas-muller-acteurs-majeurs-du-quart-de-finale-de-la-coupe-du-monde-france-allemagne-4-juin-2014.jpg