2 min de lecture Mondial 2014 au Brésil

Coupe du monde 2014 - Costa Rica-Grèce : une affiche improbable pour l'Histoire

PRÉSENTATION - Les deux équipes n'étaient pas attendues à ce stade de la compétition. Le gagnant de ce match disputera le premier quart de finale d'un Mondial de son histoire.

Le Costa Rica termine en tête du "groupe de la mort"
Le Costa Rica termine en tête du "groupe de la mort" Crédit : AFP/R.Schemidt
Guillaume Gorgeu Journaliste RTL

Bien malin qui aurait parié sur cette affiche en huitième de finale du Mondial. Avant la compétition, le Costa Rica n'était même pas un outsider dans un groupe composé de trois champions du monde : l'Angleterre, l'Italie et l'Uruguay. 

Finalement, les "Ticos" ont fait sensation en terminant premiers haut la main du groupe de la mort. Non seulement, ils ont montré du beau jeu avec leur capitaine Bryan Ruyz et l'ancien lorientais Joel Campbell, mais leur jeu défensif a fait preuve d'efficacité. Ils n'ont pris qu'un but sur toute la phase de poule.

La Grèce aussi a elle aussi déjoué tous les pronostics, en s'extirpant de sa poule au forceps, à la faveur d'un penalty, dans le temps additionnel de son match contre la Côte d'Ivoire. Guidée par son nouveau prophète Samars, les champions d'Europe 2004 ont évolué, comme à leur habitude, très regroupés sur le terrain, accrocheurs et opportunistes en attaque. La recette qui les avaient conduit au sommet du foot continental il y a dix ans.

Un style vertical comparable

Les deux équipes ne se sont jamais rencontrées dans leur histoire. Pourtant, elles pratiquent toutes les deux le même football, basé sur la défense et de rares attaques très réalistes pour pouvoir l'emporter sur des scores étriqués.

À lire aussi
L'Arena Pantanal de Cuiaba, le 13 juin 2014 (archives). Mondial 2014 au Brésil
Brésil : "interventions d'urgence" sur l'un des stades du Mondial

Sur toutes ses rencontres de ses tournois majeurs ( 3 Coupe du monde et 4 Championnat d'Europe), la Grèce a remporté 7 matches, tous se sont soldés par un but d'écart. 4 fois sur le score de 1-0 et 3 fois sur le score de 2-1.

Pas de stars internationales

Les deux équipes ne se reposent pas sur un homme providentiel à proprement parler. Le meilleur joueur côté Costaricain est Joel Campbell. Il est l'auteur d'un but et d'une passe décisive depuis le début de la compétition. Pour lui, le match aura une saveur particulière : il évolue dans l'un des plus grands clubs grecs, l'Olympiakos.

Côté hellénique, l'équipe comptera sur son homme d'expérience et son capitaine Giorgios Karagounis, déjà présent lors du sacre de son pays à l'Euro 2004. À 37 ans, le joueur de Fulham, inscrit à nouveau son nom dans l'histoire du football grec avec ce premier huitième de finale dans un mondial. 

L'auteur du but de la qualification, Georgios Samaras, grande carcasse à la pointe de l'attaque grecque depuis une décennie, sera également à surveiller.

Un match pour l'Histoire

Seule certitude, le vainqueur connaîtra un nouveau moment historique, en disputant son premier quart de finale d'un Mondial, à l'instar de la Colombie. Si c'est le Costa Rica, cela la première équipe de la zone CONCACAF depuis 2002, et les États-Unis, à aller au-delà des huitièmes de finale.

Le gagnant aura forcément un défi de taille face à un habitué de la compétition
, en quart de finale. Cela sera soit les Pays-Bas soit le Mexique qui jouent aussi le 29 juin, à 18 heures.

Infographie : l'Arena Pernambuco à Recife
Infographie : l'Arena Pernambuco à Recife Crédit : AFP
Infographie : le tableau des 8es de finale du Mondial 2014
Infographie : le tableau des 8es de finale du Mondial 2014 Crédit : AFP
La rédaction vous recommande




 

Lire la suite
Mondial 2014 au Brésil Grèce Amérique latine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants