3 min de lecture Mondial 2014 au Brésil

Coupe du monde 2014 : Arjen Robben ne regrette rien

Après la polémique sur le penalty qu'il a provoqué et obtenu en fin de rencontre face au Mexique (2-1), Arjen Robben a clarifié les choses en attendant le Costa Rica, prochain adversaire des Pays-Bas dans cette Coupe du monde 2014.

Arjen Robben, le 30 juin 2014, à Rio. (archives)
Arjen Robben, le 30 juin 2014, à Rio. (archives) Crédit : YASUYOSHI CHIBA / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Les Pays-Bas ont dû aller puiser dans leurs dernières ressources pour s'extirper du piège mexicain et valider leur billet pour les quarts de finale de la Coupe du monde 2014. Mais les hommes de Louis van Gaal doivent faire face à une nouvelle polémique. En cause, le pénalty obtenu par Arjen Robben.

Retour sur l'action en cause. On joue la 92e minute d'un match intense entre les Néerlandais et les Mexicains. La sélection Oranje vient d'égaliser par Wesley Sneijder (89e). Robben joue les funambules et s'infiltre dans la surface d'"El Tri". L'expérimenté Rafael Marquez vient s'interposer. S’il semble bien y avoir un très léger contact entre le défenseur et l’ailier, le Batave en rajoute, amplifie sa chute, obtenant un penalty qui donne la victoire à sa sélection. 

Après la rencontre, le joueur du Bayern Munich reste fidèle à lui-même. "En première période, j'ai plongé alors qu'il n'y avait pas faute sur moi", explique-t-il. C'est horrible, c'est stupide. On espère toujours un coup de pied arrêté en compensation mais je ne devrais pas faire ça. En toute fin de match, il y avait bien faute sur moi. Il heurte mon tibia. Est-ce que ça mérite un penalty ? Je ne sais pas."

Droit dans ses bottes

Le lendemain, Robben n'en démord pas mais l'intéressé regrette la polémique. "C'est dommage parce que j'ai juste été honnête. Des fois, cela ne paie pas et on est puni pour avoir été honnête. Moi, je préfère l'honnêteté. En première période, je suis allé au sol parce que je pensais qu'il allait mettre la jambe. C'était une action stupide mais elle n'a pas eu d'influence sur le reste de la rencontre", a-t-il confié après l'entraînement de lundi. 

À lire aussi
L'Arena Pantanal de Cuiaba, le 13 juin 2014 (archives). Mondial 2014 au Brésil
Brésil : "interventions d'urgence" sur l'un des stades du Mondial

"Dans ce match, on a deux actions claires qui auraient méritées un penalty. En première période, mais on ne l'a pas obtenu, puis en seconde période, où là, le penalty est évident. C'est dommage parce que ça occulte une super performance de toute l'équipe. Et c'est ça le plus important. Je suis désolé mais ça fait partie du football."

D'ailleurs, si c'était à refaire, il referait sans doute la même chose. "Je ne vais pas changer, c'est comme ça que je suis. Je me répète mais c'est une action toute bête (en première période, NDLR) qui n'a pas eu d'influence sur le match. On a deux penalties clairs mais on en a un qu'un seul. Ce n'est pas la peine d'en parler plus", a-t-il tranché devant la presse.

"On a une chance de gagner cette Coupe du monde"

Car Robben, trois buts et une passe décisive depuis le début du tournoi, est en grande forme. "Je vieillis mais je me sens de mieux en mieux. Physiquement, je me sens très bien. Je suis en grande forme, je suis à 100%. Je suis satisfait et je me régale", explique l'ancien milieu du Real Madrid. Sur le but contre l'Espagne, je crois que mon "record" a été corrigé donc peut-être que je n'ai pas été aussi rapide que toute le monde le pense. Mais j'ai été suffisamment rapide pour marquer. J'ai la vitesse et la puissance pour me débarrasser de mes adversaires. Je m'éclate dans cette Coupe du monde."

Et il compte bien poursuivre l'aventure. Mais pour ça, les Pays-Bas devront disposer d'une nouvelle équipe issue de la zone CONCACAF, le surprenant Costa Rica. "Le Costa Rica est une très bonne équipe qui s'est sortie d'un groupe très difficile avec l'Uruguay, l'Italie et l'Angleterre. Personne ne les donnait gagnants mais c'est une équipe très forte et ça sera un match très compliqué, a-t-il affirmé. Je pense qu'on a une chance de gagner cette Coupe du monde. On est dans les huit derniers et on est confiants. La blessure de De Jong hier est une grosse perte mais c'est ça notre force. Tous les joueurs qui sortent du banc peuvent aider. On est tous en forme et on peut tous prendre la place des autres."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mondial 2014 au Brésil Pays-Bas Arjen Robben
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7772960163
Coupe du monde 2014 : Arjen Robben ne regrette rien
Coupe du monde 2014 : Arjen Robben ne regrette rien
Après la polémique sur le penalty qu'il a provoqué et obtenu en fin de rencontre face au Mexique (2-1), Arjen Robben a clarifié les choses en attendant le Costa Rica, prochain adversaire des Pays-Bas dans cette Coupe du monde 2014.
https://www.rtl.fr/sport/football/coupe-du-monde-2014-arjen-robben-ne-regrette-rien-7772960163
2014-06-30 20:45:29
https://cdn-media.rtl.fr/cache/qPH7oUUoOKwybBsG1SHztA/330v220-2/online/image/2014/0630/7772960810_arjen-robben-le-30-juin-2014-a-rio-archives.jpg